Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Les Gorges de La Nesque - Sault - Col du Négron

l'Ange Blanc

12/10/12 - 120 km - 1600 m

La Nesque dans la brume             - et une route particulièrement humide

DSCN5122.JPGDSCN5124.JPG

Aussi surprenant que cela puisse paraître (pour moi) je me rends compte que je ne suis pas allé une seule fois, cette année, rendre visite aux spectaculaires Gorges de La Nesque. Donc ce matin je décide de  partir en voiture jusqu'à Villes Sur Auzon, le point de départ de ce "monument" du Vaucluse. Contrairement à la Drôme où le brouillard s'est dissipé rapidement dans la matinée, je retrouve ici un ciel encore bouché et des brumes qui remontent doucement vers le haut, suivant la courbe des falaises de ces belles gorges.

Enfin le temps se débouche         -    Premier Tunnel (le plus petit)

DSCN5127.JPGDSCN5128.JPG

La route des Gorges c'est 19 km depuis Villes S Auzon (320 m) jusqu'au sommet: le Belvédère de Castellaras (734 m) donc un dénivelé assez faible, le début compte 1 seul km avec du 4% après c'est un long faux plat que l'on effectue sur la plaque sans problème en enchaînant les virages les uns derrière les autres, la vue n'est pas dégagée car nous sommes bordés à gauche par la paroi et à droite par les arbres. Quand la route s'élève un peu c'est pour sortir de cette végétation et enfin on découvre une route superbe en encorbellement et en dessous, le "grand" canyon.

Les Tunnels se succèdent            -    La Route surplombe les Rochers

DSCN5135.JPGDSCN5132-copie-1.JPG

C'est vraiment un émerveillement, la route toute en corniche s'élève un peu plus et les tunnels succèdent aux belvédères, elle va au fond des Combes et remonte face à la partie que l'on vient de quitter, c'est un spectacle de toute beauté.

Le Belvédère de Castellaras         -       Le Rocher du Cire 

DSCN5139.JPGDSCN5140.JPG

Et le final se termine en apothéose avec un arrêt au belvédère de Castellaras, face à moi le rocher du Cire qui doit son nom à la population d'abeilles sauvages qui l'habitaient jadis.  Le précipice et les falaises abruptes sont impressionnantes et bien entendu la vue qui se porte jusqu'au Ventoux, le géant absent durant la montée. Ce matin je ne croiserais aucun cyclo et seulement 3 véhicules immatriculés en Allemagne ou Belgique, un classique !!

Pied du Col du Négron (1242)  -  La vue sur la Vallée du Jabron depuis le col

DSCN5143.JPGDSCN5144.JPG

La descente vers Monieux est courte, moins de 3 km, et assez peu pentue, pour l'instant je ne fais que passer sous le village et continue mon chemin vers La Loge puis Sault où il faut gravir quasiment 100 m de dénivelé en 1 km pour atteindre le centre  De là je prends la direction de St Trinit puis je rentre dans les Alpes de Hte Provence pour arriver à Revest du Bion, au beau milieu du Plateau d'Albion. C'est de là que je m'élance pour gravir le facile col du Négron, une montée assez méconnue qui relie pourtant 2 superbes régions. Il faut reconnaître que la topographie de la route ne rappelle pas les grands cols Alpins: après 1 km à 5 % je file grand plateau sur un faux plat légèrement montant durant 7 km, seuls les 2 derniers km sont un peu plus pentus et comportent quelques courbes. 

Un col sans marquage         -   La face Drômoise beaucoup plus pentue !!!

DSCN5148.JPGDSCN5146.JPG

La montée ne manque pourtant pas d'intérêt avec sur la gauche la montagne d'Albion et à droite les premières pentes, arborées de grands pins, de la montagne de Lure. Au sommet je ne retrouve pas de panneau annonçant le col et son altitude, par contre le versant nord plonge immédiatement dans de beaux lacets et un 10% est affiché. Je ne basculerai pas vers la vallée du Jabron et son col de la Pigière et je fais donc demi tour.

Un beau troupeau de brebis       - La Borie un chef d'oeuvre architecturale 

DSCN5150.JPGDSCN5149.JPG

Heureuse surprise dans la descente j'aperçois un grand troupeau de brebis qui vient de passer le mamelon pour venir jusqu'à la route, j'en profite pour faire également un cliché de la petite Borie repérée en montant.

St Christol d'Albion au coeur du plateau -     Encore un troupeau

DSCN5153.JPGDSCN5152.JPG

2ème passage à Revest mais par une autre route, la D218 qui me permet d'atteindre St Christol d'Albion, en plein coeur du plateau éponyme. Comme beaucoup de plateau j'y retrouve un vent latéral assez fort mais finalement assez peu génant.

2ème Régiment Etranger du Génie    -      Drôles de Champignons 

DSCN5154.JPGDSCN5156.JPG

St Christol c'est aussi le site qui a accueilli durant 30 ans la Base Aérienne 200 remplacée en 99 (suite au démantèlement des missiles) par le "Quartier Koenig" et ses 1000 légionnaires, permettant ainsi de conserver une activité sur ce plateau dépourvu d'industries et dont beaucoup d'habitants vivent et travaillent de par la présence militaire.

Eglise de Monieux                       -      Le Bout du Tunnel 

DSCN5161.JPGDSCN5162.JPG

Je file maintenant vers Sault que je ne traverserai pas, passant directement devant le mémorial de la résistance, après c'est le même programme qu'à l'aller : La Loge, Monieux que je traverse cette fois-ci. Puis les 3 km de montée vers le Belvédère que j'accomplirai façon chrono  et sans arrêt au Belvédère "sommet".

De nouveau les Gorges de la Nesque, version descente 

DSCN5163.JPGDSCN5167.JPG

Tunnels, courbes, à pic on s'en met plein les mirettes 

DSCN5169.JPGDSCN5172.JPG

Le Canyon serpente et se prolonge jusqu'à Villes sur Auzon

DSCN5174.JPGDSCN5176.JPG


Le Mont Chauve sans sa tête         -  Celui là a t'il encore la sienne 

DSCN5180.JPGDSCN5184.JPG

Contrairement à d'habitude je n'ai pas fait une boucle entière et je suis repassé par ces Gorges que j'affectionne tant, de plus ce matin la brume et le ciel bas m'ont empêché d'en profiter pleinement. C'est donc avec un immense plaisir que je les parcoure à nouveau d'autant que dans ce sens, à vitesse modérée et avec les arrêts aux belvédères, on en s'en met plein les yeux et plein l'APN. Ainsi s'achève ce vendredi RTT en mode vélo, seul petit regret que les collègues du boulot aient déjà rangé le vélo de route pour sortir le VTT et donc je suis tout seul et avec un compteur encore en panne . Tant pis pour eux, je me suis régalé et peut être que les photos de mon récit les motiveront pour une prochaine fois !!!

Commentaires

Tietie007 29/09/2016 07:30

Je ne connaissais pas ces gorges.

l'ange blanc 29/09/2016 19:07

Des Gorges spectaculaires, les 2ème de Provence après celles du Verdon, peut être moins médiatisées et d'accès moins facile. On y parvient qu'en voiture, moto ou vélo, les camions, bus ou gros camping car ne peuvent pas passer. Et si on veut rester au fond des gorges c'est 12 km à pied... C'est un grand classique des Provençaux qui peuvent les faire de février à novembre, c'est aussi un passage obligé quand tu fais le tour du "grand" voisin, le Ventoux sans monter à son sommet. Tu es de quelle région ?

cestdurlevelo 17/10/2012 15:14

Tu fais pas semblant, Gil! Une belle sortie où les stats sont presque aussi belles que les paysages traversés :)
Je ne connais encore que de nom ces gorges de la Nesque, dont tout le monde me parle... l'été prochain il faudra que tu m'y serves de guide :)

l'Ange Blanc 17/10/2012 20:34



slt Baptiste, oui les Gorges sont vraiment de toute beauté et il faut les découvrir absolument, elles sont à faire de mars à octobre, l'été un peu moins en raison de la fréquentation (moto,
voitures) et à cause de la fournaise qui y règne. Pas de problème pour t'y emmener et j'ai déjà une idée pour que tu puisses faire une moisson de cols dans les environs. Merci de ton message.



Philippe 07 14/10/2012 16:24

Belle balade je suis bien d'accord avec toi les gorges de la nesque on ne s'en lasse pas. C'est quoi ton compteur?
Je note le 28 La rando du Lez mais je ne promet rien du tout il faudrait que je roule....et en se moment c'est un peut compliqué Je suis patagé entre l'envie de reprendre et la rage de devoir me
rearréter le 18 Novembre pour je ne sais pas combien de temps (un arrêt de mini 2 mois semble être d'actualitée)Mais bon il y a bien pire........Au fait le 28 Octobre ne sonne pas la fin de saison
il y a encore Chusclan le 17/11 C'est super aussi une bonne organisation Bonne semaine à toi

l'Ange Blanc 14/10/2012 20:15



- mon compteur  un Sigma MHR 2600 sans fil, je viens de mettre un viel émetteur (qui ne marchait en principe plus) et là ça fonctionne à nouveau mais jusqu'à quand ?


- la rando du Lez se fait au rythme que l'on veut et il y a 4 parcours avec départ de 7h30 à 10h00


- oui Chusclan j'avais oublié d'autant que je vais peut être y aller


en espérant te voir à l'une ou l'autre et bon courage pour l'opération.



cyclotourisme-kesako 14/10/2012 08:55

rapide coup d'oeil sur ton blog (clé 3G), je vois que tu fais toujours de belles sorties et celle là en particulier avec de superbes photos. félicitations en attendant de te lire plus en détail
alain késako

l'Ange Blanc 14/10/2012 12:23



bonjour Alain, je profite des jours sans Mistral et également de températures encore clémentes qui permettent de rouler en   court même en montagne. Merci de ton passage et message. Gil.



pat 14/10/2012 00:44

c'est qu'en te lisant cela fait envie

l'Ange Blanc 14/10/2012 07:30



et bien tant mieux en espérant pouvoir y retourner ensemble et faire le signal de Lure pourquoi pas?