Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Col mythique : L'Izoard par la Casse Déserte

l'Ange Blanc

31/07/13 - 64 km - 1692 m

La Légende du Tour  

100165348_532c3740bd.jpg

2ème jour dans les Alpes et après l'Ubaye je me rends dans le Queyras tout proche en basculant des Alpes de Htes Provence vers les Hts Alpes à Guillestre. Cette localité en fin de vallée du Guil sera mon point de départ pour mon objectif du jour : l'Izoard  

Une route très fréquentée  

DSCN7208.jpg

Les guides donnent le départ de ce col grandiose à partir de Guillestre mais les premiers 18 km sont en fait du faux plat montant à 3 % pas tellement intéressants si ce n'est le passage des tunnels et de la Combe juste avant Maison du Roy. La D902 qui longe le Guil est d'ailleurs très fréquentée pour rejoindre l'Italie. On y rencontre même les "Nordistes" en train de peaufiner leur préparation, quel courage 

1èr arrêt "fontaine" à Arvieux

DSCN7210.jpg

Avant Château Queyras je franchi le col de "l'Ange Gardien" (pas blanc) et amorce un grand virage à gauche où débute la partie la plus difficile du col, soit 14 km à presque 8% de moyenne et avec des pointes à 11%, du costaud de chez costaud ...

De belles vues sur les hameaux de Brunissard et Le Chalp

DSCN7211.jpgDSCN7212.jpg

A partir d'Arvieux les choses se compliquent on est non seulement sur des grosses pentes mais en plus la route est rectiligne et ne donne aucun répis. Le passage le plus difficile se trouvant au milieu du hameau des Brunissard où on frôle les 12 %  Je n'ai pas les jambes de la veille et je sens que la matinée va être longue et dure ...

Beaucoup de cyclistes qui desendent, les veinards  

DSCN7214.jpg

Heureusement à la sortie du dernier village la route se met à faire des lacets et je tente ainsi de récupérer dans les parties exterieures moins pentues des virages. Je double peu de vélos (à part ceux arrêtés) mais je rejoins des Vogiens qui s'entraînent avec leurs skis à roulettes. Ils font toute la montée ainsi (jeunes, moins jeunes, hommes ou femmes) chapeau.

La Casse Déserte avec ses pitons de Cargneules  

DSCN7217.jpg

Un site minéral atypique où presque rien ne pousse à part les pitons rocheux en forme de chandelles.

Endroit extraordinaire

DSCN7220.jpg

Il y règne une ambiance particulière

DSCN7222.jpg

Fausto Coppi et Louison Bobet ont contribué à la légende de ces lieux, une stèle a été érigée contre la roche en l'honneur de leur exploit respectif dans cet endroit cosmique et lunaire.

500 mètres de descente annoncent les 2 derniers km

DSCN7224.jpg

Ces 500 mètres font du bien, juste avant d'attaquer la dernière rampe qui, au bout de 2 kilomètres et un pourcentage moyen de 9 %, me permet d'arriver au sommet de ce monument historique du cyclisme   Il était temps 

Difficile de rater le panneau "monument" du col  

DSCN7225.jpg

Il y a foule au sommet entre les cyclos qui arrivent dans les 2 sens et les motards qui viennent se planter devant la stèle comme s'ils en avaient c... pour arriver là, les pôvres  . Un refuge cabanne/souvenirs est ouvert et j'en profite pour acheter un perrier (des bulles pour fêter cette ascension) et une tablette de chocolat Italien que je vais dévorer entièrement .

Très peu de végétation à cette altitude

DSCN7227.jpg

Les Fondistes en terminent eux aussi  

DSCN7228.jpg

Après une pause assez longue pour bien savoure l'évènement (et le chocolat) je fais demi-tour et je vais me "venger" dans la descente .

Embouteillage sur le Guil  

DSCN7237.jpg

Je reste un bon moment à observer le passage des kayakistes et raftings.

Impressionant dans le torrent tumultueux

DSCN7242.jpg

Ca donne envie tous ces sports en Eau Vive, en plus tu ne fais que de la descente 

Mon TGV est avancé  

DSCN7248.jpg

Je suis à nouveau dans cette longue Vallée du Guil où je galère un peu malgré le dénivelé négatif, en cause un vent du nord qui gène ma progression. Je stagne à 25 km/h alors que me double un cyclo seul dont je n'ai pas le courage de prendre la roue. Par contre suit un groupe composé de 3 "armoires à glace" qui filent comme un TGV et j'en profite pour me rattacher au dernier wagoon.

En plus je suis en "première classe"  

DSCN7249.jpg

La Combe du Queyras est passée à près de 40 km/h en fumant la pipe puis arrive la légère remontée sur le passage des tunnels, là aussi mes compagnons (avec qui je n'échangerai pas un mot) font le métier et je me contente de bien rester dans les roues, génial . Ainsi se termine ma belle aventure Alpestre et ses sommets grandioses, son climat idéal pour le vélo et ses bons petits plats .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

Michèle 02/09/2014 22:12

Nous y allons le 7septembre prochain pour respecter les volontés de mon père. Ses cendres y seront dispersées. Cyclo, il avait un amour particulier de ce lieu.

l'ange blanc (gil) 03/09/2014 19:57

bonsoir Michèle, ce lieu a quelque chose de particulier et lorsque l'on y passe on est tout de suite saisi par cette atmosphère étrange presque irréelle ! L'âme de votre papa ne sera jamais seule accompagnée par tous les amoureux des lieux comme du vélo et ils sont des milliers !!!

grimpeur-du-84 23/12/2013 15:53

Superbe ascension ! bravo, c'est toujours un exploit !
que de belles photos en +

l'ange blanc (gil) 23/12/2013 17:20

Là c'est le Top, tu vas avoir le temps de faire un maximum de montées mythiques de tout le coin mais pense à au moins un jour de repos dans la semaine histoire de ne pas se griller. En plus il y a la possibilité de faire plein de sports en eau vive sur place.

grimpeur-du-84 23/12/2013 17:17

oui, moi je vais partir pour une semaine et grimper 10 cols à +2000m comme ça, je serait tranquille pour passer la barre des 200 cols au club après ;)

l'ange blanc (gil) 23/12/2013 17:11

Et Barcelonnette est une bonne base de départ pour tous ces cols avec un minimum d'approche juste de quoi s'échauffer parfois et sur place plein de campings et/ou d'hôtels pour y séjourner pas cher au moins 2 nuits.

grimpeur-du-84 23/12/2013 16:33

salut,
oui en effet les cols suivants sont intéressants pour moi ;)

l'ange blanc (gil) 23/12/2013 16:05

Slt Rémy, voici un beau + 2000 à faire cet été pour ton entrée dans le club des Cent Colistes, en plus il y a celui de Vars à côté qui est coton mais superbe...

Veloblan 10/08/2013 21:58

J'étais là bas l'an dernier, j'ai aimé l'Izoard, un superbe col, alors fini les vacances? déjà? moi y me reste encore quelques jours ha ha

l'Ange Blanc 11/08/2013 06:50



Hé non, encore une semaine et après une pause vélo de 4 jours je vais remettre ça pour ma dernière semaine. bonnes vacances à rallonge pour toi...



Philippe 07 05/08/2013 17:04

Belle photo souvenir que tu a prise à la case déserte l'endroit est magnifique Le 15 aout y passera l'ironman d’embrun. J'y ai que des supers souvenirs mais hélas ça fait un petit moment que je n'y
ais pas posé les roues alors merci

l'Ange Blanc 05/08/2013 17:12



J'aimerai bien y retourner à une autre période de l'année et sans avoir fait la veille, la trilogie de l'Ubaye qui m'a bien entamée. Merci pour tes messages.



cestdurlevelo 05/08/2013 09:07

Ben voilà encore un col mythique dans la poche! Et en plus tu l'as fait en TGV... j'ai pas vu les rails quand je suis passé il y a un mois ;)
Tu sembles l'avoir bien mieux passé que moi cet Izoard... ca m'a fait marrer que tu ai pris en photo la fontaine à Arvieux car j'y ai fait une pause pour m'asseoir, me doucher, récupérer,
souffler... j'étais déjà cuit de cuit à cet endroit après avoir déjà quasi baché sur Agnel :)

l'Ange Blanc 05/08/2013 10:32



l'aller était plutôt en "Corail" le TGV s'était pour le "retour" le plus dur pour moi a été la traversé des 3 villages, j'ai fait un premier arrêt à Arvieux pour remplir le bidon et ensuite dans
les premiers lacets au-dessus de Brunissard pour récupérer car le dernier village était "mortel" . Après ça été jusqu'au bout, j'ai même fait les premiers mètres du raidard devant les stèles avec
la plaque car j'avais oublié de remettre le petit plateau après la petite descente de la Casse Déserte  Merci
pour tous ces commentaires et à bientôt j'espère ? Un petit Ventoux pour finir l'année ?



pat 04/08/2013 23:20

en tout cas on se croirait entre far west et colorado

l'Ange Blanc 05/08/2013 06:53



Slt Pat, alors tu as roulé hier ?



Hubert PIOT Belfortain d'adoption 04/08/2013 22:36

La case déserte de l'Izoard me rappelle de très bons souvenirs récents : après l'Ardèchoise, avec un ami, nous avons passé une petite semaine à Le Monétier les Bains entre Briançon et le Lautaret
pour faire l'Izoard coté Briançon puis basculer à la case déserte puis le Galibier en route privatisée car le col sera ouvert le lendemain de notre montée. Le 18 juin, il y avait encore des murs de
neige en face de la stèle Coppi/Bobet et ce lieu est prenant par sa singuliarité. Ce jour-là, passaient les cyclos Menton --> Thonon les bains avec une étape à Serre-Chavalier.
Et du 06 au 13 juillet, avec notre club CTB, nous logions aux Florans à Bédoin avec au menu les 3 faces du Ventoux, les gorges de la Nesque, la vallée du Toulourenc, les Dentelles, l'abbaye de
Sénanque et Fontaine de Vaucluse, etc ... Egalement une superbe semaine dans une région que ma femme et moi connaissons depuis 25 ans avec comme point d'attache Buis les Baronnies avec sa
Buiscyclette.

l'Ange Blanc 05/08/2013 06:53



Bonjour Hubert, voilà un programme exceptionnel dans des lieux bénis pour le vélo, si je connais "à peine les premiers nommés, bien entendu les seconds sont mon "terrai de jeu" hebdomadaire...
samedi dernier je participais à la rando de Malaucène par Monts et par Veaux justement dans la Vallée du Toulourenc. Buis les Baronnies sont un point de passage obligé pour tout cyclo qui veut
faire des parcours grandioses dans les Hautes Baronnies ou pour aller vers les 04 et 05. Merci du passage et du commentaire.