Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

GDD : sortie de toute beauté entre Drôme Provençale et Diois avec une "avalanche" de cols !!!

l'Ange Blanc

En guise d'entraînement à notre prochain WE à Bourg d'Oisans (avec l'ascension, entre autres, de l'Alpe-d'Huez) je propose aux copains du GDD une sortie ce samedi 22 avril dans la Vallée de la Roanne. Je vais ainsi allier la majesté des lieux à la difficulté des dizaines de cols qui gravitent tout autour. Notre programme (et quel programme !) au départ de La Paillette, sera de franchir le premier col "de l'Homme" à Vesc, puis celui de Lescou qui ouvre les portes de la Roanne, dans la foulée on ira chercher celui de Muse pour descendre à St Nazaire le Désert, capitale de la fameuse vallée. On enfile, sans sourciller, un autre "petit" col : le Tavard puis vient un morceau de choix avec la sublime montée du col de Pennes par le village perdu d'Aucelon. Cette route est magnifique (oui je sais je me répète...) mais là on se retrouve dans un environnement exceptionnel avec du minéral, des pentes abruptes, une route hyper sinueuse et minuscule sans circulation. Un village perché sur son éperon rocheux où le temps a dû s'arrêter et qui marque une petite pause dans cette longue montée. Après ce plat et même une petite descente, la déclivité reprend au fond d'une combe sur un chemin presque muletier à flanc de falaise. On va ainsi grimper encore un bon moment avant d'atteindre une forêt de pins, hélas dévastée par les chenilles processionnaires ! Encore 2 km dans les bois et l'on atteint le col de Pennes (qu'on a pas ménagé...) à 1040 m. Tout le monde arrive sans trop de mal, Christophe le marathonien nous quitte là car il va descendre lui par Recoubeau pour faire un "petit" 200. Quant à nous on file à toute berzingue vers la Roanne pour reprendre son cours jusqu'à St Benoit en Diois, c'est superbe, trop beau, quel panorama magique, tous les collègues sont unanimes ! Une fois la rivière Drôme franchie au pont d'Espennel il nous reste le plat de résistance : le col de la Chaudière, et il va se mériter car nous avons été déjà bien gourmands... Une ascension de près d'une heure et plus pour les moins affûtés mais là aussi dans un domaine magnifique et quelle vue au sommet, juste sous les 3 Becs. La suite : descente jusqu'à Bourdeaux puis retour par Crupies et on revient par la montée de Vesc pour ensuite se laisser glisser jusqu'à La Paillette. Contrat rempli pour tous avec dans les jambes de quoi affronter les sommets Alpins.... Et puis une bonne bière et cacahuètes que j'offre pour l'inauguration de mes nouvelles roues, la belle vie à vélo et entres amis quoi !

Point de rendez-vous à La Paillette au pied du col de Valouse où il fait très beau mais encore très fraisPoint de rendez-vous à La Paillette au pied du col de Valouse où il fait très beau mais encore très fraisPoint de rendez-vous à La Paillette au pied du col de Valouse où il fait très beau mais encore très frais
Point de rendez-vous à La Paillette au pied du col de Valouse où il fait très beau mais encore très frais

Point de rendez-vous à La Paillette au pied du col de Valouse où il fait très beau mais encore très frais

Pour s'échauffer on monte direct au col de l'Homme à Vesc puis on enchaîne par celui de Lescou, porte de la Roanne.Pour s'échauffer on monte direct au col de l'Homme à Vesc puis on enchaîne par celui de Lescou, porte de la Roanne.Pour s'échauffer on monte direct au col de l'Homme à Vesc puis on enchaîne par celui de Lescou, porte de la Roanne.
Pour s'échauffer on monte direct au col de l'Homme à Vesc puis on enchaîne par celui de Lescou, porte de la Roanne.Pour s'échauffer on monte direct au col de l'Homme à Vesc puis on enchaîne par celui de Lescou, porte de la Roanne.

Pour s'échauffer on monte direct au col de l'Homme à Vesc puis on enchaîne par celui de Lescou, porte de la Roanne.

3ème col mais ascension facile et de toute beauté avec une vue magnifique depuis le col de Muse 932 m
3ème col mais ascension facile et de toute beauté avec une vue magnifique depuis le col de Muse 932 m
3ème col mais ascension facile et de toute beauté avec une vue magnifique depuis le col de Muse 932 m
3ème col mais ascension facile et de toute beauté avec une vue magnifique depuis le col de Muse 932 m
3ème col mais ascension facile et de toute beauté avec une vue magnifique depuis le col de Muse 932 m

3ème col mais ascension facile et de toute beauté avec une vue magnifique depuis le col de Muse 932 m

On revient dans la Vallée de la Roanne au niveau du village de St Nazaire le Désert puis on file vers Pradelle.
On revient dans la Vallée de la Roanne au niveau du village de St Nazaire le Désert puis on file vers Pradelle.On revient dans la Vallée de la Roanne au niveau du village de St Nazaire le Désert puis on file vers Pradelle.

On revient dans la Vallée de la Roanne au niveau du village de St Nazaire le Désert puis on file vers Pradelle.

On quitte la Roanne direction Aucelon, mais comment cette voiture est elle arrivée là ? il n'y a aucune route !On quitte la Roanne direction Aucelon, mais comment cette voiture est elle arrivée là ? il n'y a aucune route !
On quitte la Roanne direction Aucelon, mais comment cette voiture est elle arrivée là ? il n'y a aucune route !On quitte la Roanne direction Aucelon, mais comment cette voiture est elle arrivée là ? il n'y a aucune route !On quitte la Roanne direction Aucelon, mais comment cette voiture est elle arrivée là ? il n'y a aucune route !

On quitte la Roanne direction Aucelon, mais comment cette voiture est elle arrivée là ? il n'y a aucune route !

Petite pause et plein des bidons à Aucelon et on reprend la sublime montée du col de Pennes. Nibalou à l'attaque...Petite pause et plein des bidons à Aucelon et on reprend la sublime montée du col de Pennes. Nibalou à l'attaque...
Petite pause et plein des bidons à Aucelon et on reprend la sublime montée du col de Pennes. Nibalou à l'attaque...Petite pause et plein des bidons à Aucelon et on reprend la sublime montée du col de Pennes. Nibalou à l'attaque...

Petite pause et plein des bidons à Aucelon et on reprend la sublime montée du col de Pennes. Nibalou à l'attaque...

Le sommet du col de Pennes avec le regroupement des 12 cyclos montés chacun à leur rythme, on dépasse les 1000 m.Le sommet du col de Pennes avec le regroupement des 12 cyclos montés chacun à leur rythme, on dépasse les 1000 m.
Le sommet du col de Pennes avec le regroupement des 12 cyclos montés chacun à leur rythme, on dépasse les 1000 m.
Le sommet du col de Pennes avec le regroupement des 12 cyclos montés chacun à leur rythme, on dépasse les 1000 m.Le sommet du col de Pennes avec le regroupement des 12 cyclos montés chacun à leur rythme, on dépasse les 1000 m.

Le sommet du col de Pennes avec le regroupement des 12 cyclos montés chacun à leur rythme, on dépasse les 1000 m.

Notre marathon man, Christophe, titulaire du dernier Paris Brest Paris qui va nous laisser là pour poursuivre par l'autre versant et s'allonger (un peu).

Notre marathon man, Christophe, titulaire du dernier Paris Brest Paris qui va nous laisser là pour poursuivre par l'autre versant et s'allonger (un peu).

La Vallée de la Roanne est tout simplement sublime, en plus de la route qui longe tout le long la rivière éponyme on peut à tout moment prendre une route de col qui va vous transporter de l'autre côté des hautes falaises et des montagnes à plus de 1000 mètres qui la bordent. Il y a des routes dès le départ avec au niveau du col de Lescou une petite route qui monte tranquillement vers Petit Paris et son col de Muse à plus de 900 m qui offre une vue panoramique exceptionnelle. Un peu avant St Nazaire il y a 2 itinéraires qui permettent de franchir les cols de Planlara et de Chamauche à 1037 m et ainsi basculer sur Chalancon puis la Motte-Chalancon. Dans St Nazaire c'est une enfilade de cols qui vous permettra de vous évader par successivement : col des Guillens, du Portail, de la Vache et pour finir des Roustans à 1030 m. Pour nous ce sera le col de Pennes avec 2 variantes depuis la Vallée de la Roanne, on prendra la plus proche de Pradelle direction Aucelon et ainsi monter au Col de Pennes à 1040 m par une route empruntée lors de la célèbre Drômoise mais dans l'autre sens, c'est fabuleux et les copains sont scotchés.

En pleine descente du col de Pennes, il me reste les 3 km les plus pentus entre 10 et 11 %, mais moi je descends :-)
En pleine descente du col de Pennes, il me reste les 3 km les plus pentus entre 10 et 11 %, mais moi je descends :-)En pleine descente du col de Pennes, il me reste les 3 km les plus pentus entre 10 et 11 %, mais moi je descends :-)

En pleine descente du col de Pennes, il me reste les 3 km les plus pentus entre 10 et 11 %, mais moi je descends :-)

Quelle joyau cette vallée de la Roanne, nous sommes d'avis qu'elle est encore plus belle que celle de la Méouge, plus variée.
Quelle joyau cette vallée de la Roanne, nous sommes d'avis qu'elle est encore plus belle que celle de la Méouge, plus variée.Quelle joyau cette vallée de la Roanne, nous sommes d'avis qu'elle est encore plus belle que celle de la Méouge, plus variée.
Quelle joyau cette vallée de la Roanne, nous sommes d'avis qu'elle est encore plus belle que celle de la Méouge, plus variée.Quelle joyau cette vallée de la Roanne, nous sommes d'avis qu'elle est encore plus belle que celle de la Méouge, plus variée.

Quelle joyau cette vallée de la Roanne, nous sommes d'avis qu'elle est encore plus belle que celle de la Méouge, plus variée.

Route sinueuse, gorges, falaise, torrent, végétation, villages pittoresques... la nature et la main de l'homme sont formidables :-)
Route sinueuse, gorges, falaise, torrent, végétation, villages pittoresques... la nature et la main de l'homme sont formidables :-)Route sinueuse, gorges, falaise, torrent, végétation, villages pittoresques... la nature et la main de l'homme sont formidables :-)

Route sinueuse, gorges, falaise, torrent, végétation, villages pittoresques... la nature et la main de l'homme sont formidables :-)

On dit au-revoir à la Vallée de la Roanne pour rentrer dans celle de la Drôme et arriver au pied de la Chaudière.On dit au-revoir à la Vallée de la Roanne pour rentrer dans celle de la Drôme et arriver au pied de la Chaudière.
On dit au-revoir à la Vallée de la Roanne pour rentrer dans celle de la Drôme et arriver au pied de la Chaudière.On dit au-revoir à la Vallée de la Roanne pour rentrer dans celle de la Drôme et arriver au pied de la Chaudière.

On dit au-revoir à la Vallée de la Roanne pour rentrer dans celle de la Drôme et arriver au pied de la Chaudière.

Juste en dessous (mais avec le Zoom) des fameux trois Becs dont nous allons nous rapprocher en escaladant le col de la Chaudière.Juste en dessous (mais avec le Zoom) des fameux trois Becs dont nous allons nous rapprocher en escaladant le col de la Chaudière.
Juste en dessous (mais avec le Zoom) des fameux trois Becs dont nous allons nous rapprocher en escaladant le col de la Chaudière.Juste en dessous (mais avec le Zoom) des fameux trois Becs dont nous allons nous rapprocher en escaladant le col de la Chaudière.

Juste en dessous (mais avec le Zoom) des fameux trois Becs dont nous allons nous rapprocher en escaladant le col de la Chaudière.

Encore 3 km sur les 11 que comptent la montée de ce superbe col, Bertrand semble l'apprécier ça fait 2 fois qu'il monte...Encore 3 km sur les 11 que comptent la montée de ce superbe col, Bertrand semble l'apprécier ça fait 2 fois qu'il monte...
Encore 3 km sur les 11 que comptent la montée de ce superbe col, Bertrand semble l'apprécier ça fait 2 fois qu'il monte...Encore 3 km sur les 11 que comptent la montée de ce superbe col, Bertrand semble l'apprécier ça fait 2 fois qu'il monte...

Encore 3 km sur les 11 que comptent la montée de ce superbe col, Bertrand semble l'apprécier ça fait 2 fois qu'il monte...

1- au tour de Pascal d'en finir. 2- Superbe la vue. 3- Fabrice a tout donné, ouf... 4- il cherche quoi Pierrot, sa boussole ?1- au tour de Pascal d'en finir. 2- Superbe la vue. 3- Fabrice a tout donné, ouf... 4- il cherche quoi Pierrot, sa boussole ?
1- au tour de Pascal d'en finir. 2- Superbe la vue. 3- Fabrice a tout donné, ouf... 4- il cherche quoi Pierrot, sa boussole ?1- au tour de Pascal d'en finir. 2- Superbe la vue. 3- Fabrice a tout donné, ouf... 4- il cherche quoi Pierrot, sa boussole ?

1- au tour de Pascal d'en finir. 2- Superbe la vue. 3- Fabrice a tout donné, ouf... 4- il cherche quoi Pierrot, sa boussole ?

1- Le Glandasse en face. 2- Chichipan venu en touriste... 3 et 4- Mimile qui arrive cramé mais il l'a fait, bravo.1- Le Glandasse en face. 2- Chichipan venu en touriste... 3 et 4- Mimile qui arrive cramé mais il l'a fait, bravo.1- Le Glandasse en face. 2- Chichipan venu en touriste... 3 et 4- Mimile qui arrive cramé mais il l'a fait, bravo.
1- Le Glandasse en face. 2- Chichipan venu en touriste... 3 et 4- Mimile qui arrive cramé mais il l'a fait, bravo.

1- Le Glandasse en face. 2- Chichipan venu en touriste... 3 et 4- Mimile qui arrive cramé mais il l'a fait, bravo.

La Belle photo de groupe à la cime de notre dernier col et quel balcon nous avons là avec une vue géniale.
La Belle photo de groupe à la cime de notre dernier col et quel balcon nous avons là avec une vue géniale.La Belle photo de groupe à la cime de notre dernier col et quel balcon nous avons là avec une vue géniale.La Belle photo de groupe à la cime de notre dernier col et quel balcon nous avons là avec une vue géniale.

La Belle photo de groupe à la cime de notre dernier col et quel balcon nous avons là avec une vue géniale.

1- Eric semble à plat ou c'est le vélo.... 2 et 3- ça tombe bien on va recharger les batteries avec tout ce qu'il faut....1- Eric semble à plat ou c'est le vélo.... 2 et 3- ça tombe bien on va recharger les batteries avec tout ce qu'il faut....1- Eric semble à plat ou c'est le vélo.... 2 et 3- ça tombe bien on va recharger les batteries avec tout ce qu'il faut....

1- Eric semble à plat ou c'est le vélo.... 2 et 3- ça tombe bien on va recharger les batteries avec tout ce qu'il faut....

Bravo Mimile tu peux savourer ta "Despé" tu l'as bien mérité celle-là, bravo pour ton courage.

Bravo Mimile tu peux savourer ta "Despé" tu l'as bien mérité celle-là, bravo pour ton courage.

Fin d'une journée superbe, on a souffert (un peu) avec cet enchaînement de cols mais quel récompense d'avoir pu traverser ces coins somptueux, quelle grandeur et d'une telle tranquillité sauvage même. Tout le monde s'est régalé y compris de notre petit apéro où rien ne manquait à l'issue de cette sortie magnifique en Drôme Provençale et en Diois. A la prochaine maintenant avec surement les Cévennes.

Commentaires

Vincent (Cts d'Aire) 06/05/2017 22:44

Salut Gil. Quel régal de lire un récit si joliment imagé et quel plaisir vous avez dû avoir de rouler dans un tel décor ! Parfois, c'est vrai que c'est trop beau... Merci de nous en faire profiter en tout cas et bravo pour votre état d'esprit.. a+

l'Ange Blanc 09/05/2017 11:22

Merci Vincent, un coin que tu connais et que tu apprécies bien, il me reste toujours à découvrir la petite route qui mène au deux villages et que je n'ai toujours pas faite, sans faute cette année !

grimpeur-du-26 04/05/2017 21:17

salut,
comme toujours la Roanne est toujours aussi merveilleuse, moi aussi je me suis régalé de la traversé juste après vous, dommage qu'on se soit raté
le col de Pennes par Aucelon est grandiose et moins étouffant que le versant Pennes le sec...
la chaudière par Saillans pas file jusqu'au col des réchats après c'est du gateau :)
biz du Puy de Dome, trop bien le massif central à vélo !!

l'Ange Blanc 09/05/2017 11:21

Et oui en étant le régionnal de l'étape et nous louper là tout de même ça vaut le coup !!! bon je pense que vu tes impératifs on pouvait de toute façon difficilement rouler ensemble à part de Crupies jusqu'au col de Lescou. Aucelon j'adore cette route qui y mène et ce village oublié, il n'y passe vraiment pas grand monde. Massif central un nouvel Eldorado du vélo que tu as pu rajouter à ton tableau de chasse.

nibali 03/05/2017 16:19

comment ne pas aimer le velo que se soit sur nos montures ou en lisant nos périples , on en prend plein les yeux mais comment aimer le velo sans cette convivialité en pratiquant notre passion .

l'Ange Blanc 09/05/2017 11:18

tu as tout dit Nibalu et j'en ai plein dans la musette à vous faire découvrir ou re-découvrir.

lariegeoise 03/05/2017 07:40

Quel parcours superbe. Le paysage est magnifique , de quoi nous rendre jaloux de ne pas être de la bande. Et en plus un superbe état d'esprit comme d'habitude. Veinards que vous êtes car ici, la neige retombe encore. une folie!

l'Ange Blanc 09/05/2017 11:17

Oui là on touche vraiment les coins superbes de la Drôme Provençale, une immensité pour les amoureux de la nature à vélo, à pied, moto, en vol à voile ou en rafting. il y en a pour tous les goûts. Entraide dans les moments difficiles et franche rigolade le reste du temps, plus l'apéro à l'arrivée : le top !