Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Superbe parcours dans le Diois (Grimone) Les Alpes... 106 km - 1800 m

l'Ange Blanc
Afin de prolonger un peu l'été et les vacances, je propose à mon pote Patrice un joli périple au travers du Diois et des Htes Alpes avec notamment les cols de Grimone et Cabre. En plus il est sur place puisque en vacances à Die donc le rendez-vous est donné à Luc en Diois, le point de départ de notre belle échappée.
Joli champ de tournesols entre Luc en Diois et Châtillon en Diois

Joli champ de tournesols entre Luc en Diois et Châtillon en Diois

J'ai une longue route à faire en voiture pour parvenir à cette petite localité qui abrite le fameux "Saut de la Drôme". Nous avons RdV à 8h30 mais comme souvent "le Colombien" pourtant sur place, est à la bourre. Connaissant le bonhomme j'ai l'habitude (en plus d'être mouligasse il n'est pas du matin...) De Luc nous partons direct sur Châtillon d'où débutent 2 fameux cols: celui de Menée (fait il y a un mois) et celui de Grimone qui va nous occuper ce matin.

Cascade et début des Gorges des Gats, c'est splendide !!!
Cascade et début des Gorges des Gats, c'est splendide !!!
Cascade et début des Gorges des Gats, c'est splendide !!!

Cascade et début des Gorges des Gats, c'est splendide !!!

La D539 rentre dans une belle forêt qui donne beaucoup d'ombre et nous longeons un petit torrent, c'est le début des gorges des Gats, après quelques km de faux plats montants la route va rapidement s'élever à la faveur d'un virage sur notre droite.

Une route entourée de falaises étourdissantes de beauté, j'adore ce passage.
Une route entourée de falaises étourdissantes de beauté, j'adore ce passage.
Une route entourée de falaises étourdissantes de beauté, j'adore ce passage.

Une route entourée de falaises étourdissantes de beauté, j'adore ce passage.

Quel endroit !!! un régal pour les yeux, je ne me lasse pas de la vue et de la sensation d'immensité qu'il procure, encore un coin de la Drôme qui va rester dans mon esprit et qui confortera la chance que j'ai d'y habiter...

Ombre et lumière entre tunnels et torrent, on poursuit dans la beauté naturelle.
Ombre et lumière entre tunnels et torrent, on poursuit dans la beauté naturelle.
Ombre et lumière entre tunnels et torrent, on poursuit dans la beauté naturelle.

Ombre et lumière entre tunnels et torrent, on poursuit dans la beauté naturelle.

La route s'élève maintenant nettement dans ce passage de tunnels qui se succèdent mais justement ces derniers nous font oublier la déclivité, à leur sortie nous arrivons au petit village de Glandage. Encore quelques km et c'est au tour de Grimone d'être traversé. Là c'est déjà de la "haute" montagne, et nous pénétrons dans une forêt dense.

Alpages et Forêt c'est la montagne superbe.
Alpages et Forêt c'est la montagne superbe.
Alpages et Forêt c'est la montagne superbe.

Alpages et Forêt c'est la montagne superbe.

Au fur et à mesure que nous progressons la végétation change, les grands pins se trouvent remplacés par des hêtres et autres essences, la forêt est moins dense et laisse apparaître de grands près puis les alpages. La pente quand à elle oscille entre 5 et 6 % avec des passages assez courts à 7%, le revêtement est excellent et permet un bon rendement. Franchement ce col est un plaisir à grimper d'autant qu'il y règne une sérénité apaisante et presque pas de véhicules.

La Montagne et le Colombien... dans son élément.
La Montagne et le Colombien... dans son élément.

La Montagne et le Colombien... dans son élément.

Il nous reste moins de 3 kilomètres et nous apercevons maintenant le col qui forme un creux entre les Lussettes ainsi que la maison forestière, la vue d'ici est tout simplement grandiose.

Un col bucolique mais à 1318 mètres tout de même, météo parfaite, quel pied !!!
Un col bucolique mais à 1318 mètres tout de même, météo parfaite, quel pied !!!
Un col bucolique mais à 1318 mètres tout de même, météo parfaite, quel pied !!!

Un col bucolique mais à 1318 mètres tout de même, météo parfaite, quel pied !!!

Lus la Croix Haute, les Alpes Drômoises...
Lus la Croix Haute, les Alpes Drômoises...

Lus la Croix Haute, les Alpes Drômoises...

Nous faisons une courte descente jusqu'à la large D1075 et tournons à droite pour filer vers Lus La Croix haute, la commune blottie au coeur du massif le plus haut de la Drôme à plus de 2400 mètres et je ne vous dis pas la vue sur ce massif, wouaaaaaaaa.

Bien qu'en Drôme ce massif enclavé entre l'Isère et les Htes Alpes fait partie du Dévoluy.
Bien qu'en Drôme ce massif enclavé entre l'Isère et les Htes Alpes fait partie du Dévoluy.

Bien qu'en Drôme ce massif enclavé entre l'Isère et les Htes Alpes fait partie du Dévoluy.

Nous ne regretterons pas ce détour par cette petite localité, nous y découvrons une station de sport pleine nature et beaucoup de commerces pour y vivre à l'année, c'est champêtre et très fonctionnel. Après cela nous revenons sur l'ancienne nationale et là ce n'est plus la même chose. Cet itinéraire qui relie Sisteron à Grenoble est une route à grande circulation que nous allons subir durant 14 km. Je m'astreins une séance de contre la montre durant ces 14 pitons en prenant soin de ne pas "perdre" mon colombien peu rompu à ce genre d'exercice afin d'en sortir au plus tôt.

Le hameau "authentique" de Creyers.
Le hameau "authentique" de Creyers.
Le hameau "authentique" de Creyers.

Le hameau "authentique" de Creyers.

Enfin nous arrivons à La Faurie où à droite nous récupérons la D28 en direction de Montbrand, quel changement avec la précédente voie à grande vitesse !!! Le chemin est tellement étroit qu'il ne laisse passer qu'un seul véhicule, ça tombe bien car nous ne rencontrerons en tout est pour tout qu'un tracteur. A présent nous sommes dans le 05 côté méditerranéen et cela se voit à la végétation que nous rencontrons : petits chênes et pins. Nous sommes aussi en montagne et vers 1000 m nous arrivons à Creyers composé de vielles maisons en pierres ou en bois avec des toits à fortes pentes, c'est petit mais tellement vrai, l'APN chauffe...

Un dernier regard sur la Jarjatte, le col méconnu de la Hte Beaume, les Alpes du Sud
Un dernier regard sur la Jarjatte, le col méconnu de la Hte Beaume, les Alpes du Sud
Un dernier regard sur la Jarjatte, le col méconnu de la Hte Beaume, les Alpes du Sud

Un dernier regard sur la Jarjatte, le col méconnu de la Hte Beaume, les Alpes du Sud

Ce massif est tellement sauvage que nous avons à un moment un doute sur notre itinéraire et le GPS de Patrice nous dit que nous aurions du tourner à droite sur une route que nous n'avons pas croisée? Nous grimpons, grimpons sans voir le bout de cette montée puis des marnes nous annoncent un changement géologique et nous voici au col de Hte Beaume. Un sommet que je découvre complètement et dont je n'avais jamais entendu parlé. C'est sauvage, isolé et très beau, pas de regrets même si nous sommes perdus... Et puis nous voilà partis dans une descente à lacets serrés et étroits, juste en bas au fond de la vallée c'est Serres, bouuuuu nous sommes loin !!! Et puis non nous voilà arrivés sur une belle route large qui monte, la D993, la montée du col de Cabre : notre itinéraire en fait, c'est tout bon.

Col de Cabre et pose ravito à l'auberge du sommet.
Col de Cabre et pose ravito à l'auberge du sommet.
Col de Cabre et pose ravito à l'auberge du sommet.

Col de Cabre et pose ravito à l'auberge du sommet.

Nous avons encore 3 km sur une belle route pour atteindre notre ultime col, celui de Cabre, il marque la "frontière" entre le 05 et le 26. Il est 13h15, le temps pour nous de faire une pause ravito à l'auberge du sommet, comme à notre habitude nous suivrons notre "régime" protéiné avec toutefois quelques céréales (dans la bière...).

L'ange Blanc en souffrance... sculpture et plaque à Lesches en Diois
L'ange Blanc en souffrance... sculpture et plaque à Lesches en Diois
L'ange Blanc en souffrance... sculpture et plaque à Lesches en Diois

L'ange Blanc en souffrance... sculpture et plaque à Lesches en Diois

Après la pause nous franchissons la frontière naturelle pour revenir en Drôme et c'est une descente grisante qui nous tend les bras. Presque 10 km pour rejoindre la petite localité de Beaurières où le plein des bidons est effectué, Patrice en grande forme accepte ma proposition de faire un détour par Lesches en Diois et ses 6 km de montée, il a la caisse le Colombien... Il commence à faire chaud mais heureusement cette côte se déroule en grande partie à l'ombre de chênes, seule la partie finale et exposée. Lesches en Diois "village ravito" sur la Drômoise qui se déroulera le 22 septembre prochain.

Le Claps, le Colombien tête rivée sur le GPS, ouvrage d'art ferroviaire.
Le Claps, le Colombien tête rivée sur le GPS, ouvrage d'art ferroviaire.
Le Claps, le Colombien tête rivée sur le GPS, ouvrage d'art ferroviaire.

Le Claps, le Colombien tête rivée sur le GPS, ouvrage d'art ferroviaire.

Il ne nous reste maintenant plus qu'à enquiller les lacets serrés de la face nord puis à revenir sur Luc en Diois en traversant le magnifique site du Claps ou un grand chaos de roches a créé ce paysage superbe entre pierre et eau. Nous voilà à Luc, ravis de notre tour dans ce magnifique département de la Drôme ainsi que cette partie dans les Alpes. C'est un très bon entraînement pour notre futur objectif avec le Colombien : le Ventoux.

Commentaires

grimpeur-du-84 27/12/2013 17:02

Trop beau !
quel pied ça doit être de pédaler la-bas...
j'aimerais découvrir ce coin

l'ange blanc (gil) 27/12/2013 17:20

Incontestablement le Diois et la Haute Drôme Provençale sont ceux qu'il y a de mieux en terme de paysages et de découvertes, alors faire les deux en même temps c'est le top !! J'y retournerai sans aucun doute l'an prochain, je te préviendrai avant si tu peux y venir.

ange noir 01/09/2013 07:20

Slt et alors tu n'as pas eu encore le temps de faire ton CR de samedi, demande au Colombien de t'aider pour l'informatique... bon je vais partir pour une rando je te souhaite une bonne fête

l'ange blanc (gil) 02/09/2013 21:30

Slt An, désolé de la réponse tardive mais je vais moins sur le blog en ce moment, en tous cas merci pour ton passage.

Vincent 30/08/2013 19:48

Je vois qu'on s'amuse grave avec la nouvelle version d'Overblog ;) Salut Gil !

Tu as bien raison de te faire plaisir en tout cas sur le vélo avec des cols bucoliques comme Grimone. Des gorges aux alpages, le parcours offre une progression très lente qui laisse le temps d'admirer le paysage. Dépaysement assuré. En parlant de tunnels, il y en a un tout en bas de Grimone qui mène au col de Miscon (Boulc). Il paraît qu'il est difficile : 10% sur 800 mètres environ. Vous avez eu le temps de le tester ? a+/V.

l'ange blanc (gil) 30/08/2013 20:34

Slt Vincent, nouvelle version mais plutôt nouvelle galère !!! j'ai fais la connaissance du col de Miscon et du tunnel qui y mène l'an passé ou il y a 2 ans avec mon collègue Patrice qui me l'a fait découvrir. Dans le tunnel le % est important effectivement et il vaut mieux avoir un éclairage car on ne voit rien. La route de Miscon était elle en piteux état je ne sais pas si c'est toujours le cas maintenant mais c'était sauvage et de toute beauté. Merci pour ta visite.

bosses21 30/08/2013 10:18

Salut Gil, encore une belle sortie ! Décidément, ce bel été est à l'avantage des cyclos comme nous ! Sympa de nous avoir fait découvrir des cols méconnus et tu as peut-être raison, la Drôme semble être le plus beau pays du monde !!! Mais je reviens de l'Oisons et c'est pas mal aussi !
PS : comme je l'ai déjà dit à Baptiste, attention à ne pas abuser des photos "clignotantes", j'ai les yeux qui louchent à force et c'est fatiguant pour la lecture du CR.

l'ange blanc (gil) 30/08/2013 20:40

Slt Joris, et oui la Drôme incontestablement un département à la beauté exceptionnelle, mais ce qui fait son charme c'est sa diversité : des paysages complètement différents, en fait il y a au moins 4 Drômes. Une face très montagne, une avec des collines, une autre plate en vallée et la DP avec un mélange de tout ça. Puis le climat aussi : montagnard dans le Vercors, continental dans son centre et méditerranéen au sud. Enfin c'est formidable de tranquillité sur un réseau routier bien desservi et pour couronner le tout c'est le département français qui possède le plus de cols... La formule "photos multiples" permet de mettre plus de photos mais il est vrai que le défilement peut être gênant. Merci de tes commentaires toujours pertinents.

la colombe 29/08/2013 10:18

eh bien tu m'arranges dans cette épisode, et quid de ma souffrance liée à mes piqures de guêpes?
à part cela, c'est toujours un plaisir de te lire; je préférais la page d’accueil d'avant mais le système multi diapo de ce blog est pas mal...

l'ange blanc (gil) 29/08/2013 23:47

Ah oui désolé d'avoir oublié ton petit bobo piqûre... je n'ai pas trop le choix pour la mise en page et c'est vrai que l'option de photos multiples est intéressante, merci de ton commentaire et de ta compagnie sur ce beau parcours.

cestdurlevelo 29/08/2013 08:31

Superbe parcours... et belles stats à la clé !!! Tu roules beaucoup cette année, dis !? Des parcours de +100 / 120km avec gros D+ à la clé j'ai l'impression que tu en fais au moins un par semaine depuis 5 mois !
Je ne connais pas du tout ce coin... suis passé une seule fois à Die en vélo, en retombant du col de la Croix, un truc comme ça... c'est joli là bas... mais pas autant, ni en altitude, ni en beauté, que ces coins du 05 que tu me fais découvrir !

l'ange blanc (gil) 29/08/2013 23:44

Slt Bat, en effet ce parcours est de toute beauté; il passe une partie dans le Diois/Vercors, dans les Hautes Alpes et en DP mais les 2 tiers se trouvent en Drôme qui a de multiples faces. Depuis cet été je roule 2 fois par semaine (hélas avec la fin des vacances ça va se terminer) et j'essaye de faire en sorte qu'au une des 2 sorties soit en qualitatif (beauté, cols, longueur...) et là je dois dire que je me fais de beaux parcours...
Merci de ton passage.

ange noir 28/08/2013 19:04

Cc super le paysage et cette nouvelle présentation met encore plus en valeur tes photos. par contre quand tu parles de toi "en souffrance", ce n'est pas a cause des jambes et des montées mais plutôt des "protéines" de ton sandwich, il ne manquait pas un peu de pain.... excellent une fois de plus

l'ange blanc (gil) 28/08/2013 23:03

Slt An, merci mais j'ai encore du boulot pour me familiariser avec ce nouvel environnement. Pour le sandwich que l'on voit sur la photo je précise que c'est celui de Patrice, le mien était au saucisson, de toutes petites tranches coupées bien fines (bon c'est vrai il y en avait au moins 30 dedans...) et la digestion a été plutôt bonne...