Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Les Gorges du Tarn (partie 3) 08/09 - 67 km - 735 m

l'Ange Blanc

3ème journée, cela veut dire la fin de notre "petit stage" en Aveyron / Lozère / Gard, des départements où il fait bon rouler à vélo. La beauté minérale des Gorges, celle sauvage des Causses et un réseau routier tout à fait à la hauteur (surtout dans l'Aveyron) en font des coins à découvrir et à parcourir à l'envie.

Vue sur le château de Peyreleau

Vue sur le château de Peyreleau

En ce dimanche matin c'est la Der nous plions bagages pour rentrer sur Châteauneuf mais avant cela Jacques, qui a bien fait les choses, nous a tracé un petit parcours qui nous fera visiter les environs de Millau.

Avec mes 2 compères : Frédo dit Floyd ou plutôt maintenant "Cétotomatix" et Patrice le ColombienAvec mes 2 compères : Frédo dit Floyd ou plutôt maintenant "Cétotomatix" et Patrice le Colombien

Avec mes 2 compères : Frédo dit Floyd ou plutôt maintenant "Cétotomatix" et Patrice le Colombien

La météo ce matin est plus clémente, la pluie qui est tombée hier soir et une partie de la nuit a cessé, c'est à peine humide et il semble que le ciel va se lever. Cétotomatix (Frédo) et le Colombien m'accompagnent pour ouvrir la voie au reste du groupe qui n'est pas encore prêt.

On voit 3 bolides nous doubler dont le maillot à pois !!!
On voit 3 bolides nous doubler dont le maillot à pois !!!
On voit 3 bolides nous doubler dont le maillot à pois !!!

On voit 3 bolides nous doubler dont le maillot à pois !!!

C'est donc à trois que nous effectuons les 20 premiers kilomètres, au-delà d'Aiguessac dans une belle montée qui va voir revenir sur nous 3 bolides dont le porteur du maillot à pois : Thierry S. Petit clin d'oeil sympathique de notre ami Thierry fait à Jean-Marc avec qui il a roulé pédale contre pédale depuis le début du séjour...

Michel règle ses freins, nous allons descendre de forts pourcentages...

Michel règle ses freins, nous allons descendre de forts pourcentages...

Ainsi nous traverserons St Germain puis nous emprunterons une route (D515) qui comprend une petite dizaine de "coups de cul" qui va nous occuper quelque temps devant en jouant du sprint à chaque bosse...

Michel et Thierry qui posent devant le bel ouvrage d'art qu'est le viaduc de Millau !!!

Michel et Thierry qui posent devant le bel ouvrage d'art qu'est le viaduc de Millau !!!

La descente qui va vers Thérondels est vraiment abrupte et dans un état assez dégradé par les pluies de la nuit, nous arrivons sur le plat et devant nous s'ouvre un magnifique panorama sur le Viaduc de Millau.

La Troupe devant le Viaduc qui est omniprésent.

La Troupe devant le Viaduc qui est omniprésent.

Dans les rues de Peyre et l'église troglodytique taillée dans la roche.Dans les rues de Peyre et l'église troglodytique taillée dans la roche.

Dans les rues de Peyre et l'église troglodytique taillée dans la roche.

Jacques qui connait le coin comme sa poche nous fait découvrir Peyre labellisé "plus beau village de France" nous traversons ses ruelles pavées et tombons sur son église "forteresse" taillée à même la roche, c'est impressionnant.

Encore une du Viaduc depuis Peyre

Encore une du Viaduc depuis Peyre

Peyre dans son écrin rocheux

Peyre dans son écrin rocheux

Nous sommes sous le Viaduc, au pied d'une des ses immenses piles...Nous sommes sous le Viaduc, au pied d'une des ses immenses piles...
Nous sommes sous le Viaduc, au pied d'une des ses immenses piles...

Nous sommes sous le Viaduc, au pied d'une des ses immenses piles...

Traversée de Millau, tranquille.Traversée de Millau, tranquille.

Traversée de Millau, tranquille.

Retour vers le camp de base.Retour vers le camp de base.

Retour vers le camp de base.

A Millau nous nous scindons en 2 groupes: les supers costauds prennent un itinéraire avec une belle côte, les costauds, tout court, finissent par la D187 qui comporte quelques toboggans qui seront autant de tournois de sprint. Mes "chers" compagnons voyant que je suis en forme vont me laisser assurer un relais d'un dizaine de kilomètres, oui oui oui... Cela ne m'empêchera pas de disputer le sprint pancarte de Peyreleau et d'aller au bout de moi même (les jambes en feu et pas de feu...) pour griller mes potos !!! Le groupe A arrivera un peu après avec quelques centaines de mètres de D+.

Cétotomatix : avant et après...Cétotomatix : avant et après...

Cétotomatix : avant et après...

Et une dernière petite mousse pour clôturer ce superbe Week End.

Et une dernière petite mousse pour clôturer ce superbe Week End.

Ca ce n'est "que" l'entrée, en Lozère c'est pas de la nourriture de moineau...
Ca ce n'est "que" l'entrée, en Lozère c'est pas de la nourriture de moineau...
Ca ce n'est "que" l'entrée, en Lozère c'est pas de la nourriture de moineau...

Ca ce n'est "que" l'entrée, en Lozère c'est pas de la nourriture de moineau...

Nous avons la chance de pouvoir profiter de nos chambres jusqu'à 13h00 aussi nous pouvons tranquillement prendre une bonne douche avant de récupérer les affaires et les charger dans les véhicules. Ensuite c'est direction la Pizzéria Le Vigan côté Le Rozier et là on va s'apercevoir que les Lozériens font pas le Weight Watcher...

Rien que pour des petits en pleine croissance...Rien que pour des petits en pleine croissance...
Rien que pour des petits en pleine croissance...

Rien que pour des petits en pleine croissance...

Menu : plateau de charcuterie régionale + pâté de campagne + grosse salade, ça c'est l'entrée. La suite : pavé de boeuf sauce roquefort servi avec des frites maison et au cas où ça ne suffisait pas avec des pâtes au roquefort elles aussi. Dessert : tarte maison ou île flottante géante, le tout pour 17.5 €. Il faudrait que les restaurateurs chez nous s'en inspirent... le tout avec beaucoup de gentillesse et de disponibilité.

Après l'effort et le réconfort.... la sieste.Après l'effort et le réconfort.... la sieste.

Après l'effort et le réconfort.... la sieste.

Contrairement à l'aller nous décidons de profiter encore un peu de ces belles gorges et nous rentrerons par Florac puis Alès, nous voilà donc partis vers Ste Enimie une nouvelle fois par les Gorges du Tarn. Après quelques kilomètres c'est déjà silence radio, je tiens compagnie au Colombien qui conduit le fourgon 9 places.

Et c'est le retour en Drôme, demain retour au boulot...

Et c'est le retour en Drôme, demain retour au boulot...

Voilà c'est fini, c'était notre dernier jour d'un sé-jour splendide organisé de main de maître par l'ami Jacques, il va falloir attendre l'an prochain pour se retrouver tous ensemble sur plusieurs jours aussi conviviaux. En attendant, les sorties du dimanche matin prennent le relais et on fera peut être encore une sortie à la journée avant la fin de l'année.

Pour finir voici quelques images en vrac :

Les Gorges du Tarn (partie 3) 08/09 - 67 km - 735 m
Les Gorges du Tarn (partie 3) 08/09 - 67 km - 735 mLes Gorges du Tarn (partie 3) 08/09 - 67 km - 735 m
Les Gorges du Tarn (partie 3) 08/09 - 67 km - 735 mLes Gorges du Tarn (partie 3) 08/09 - 67 km - 735 m
Les Gorges du Tarn (partie 3) 08/09 - 67 km - 735 mLes Gorges du Tarn (partie 3) 08/09 - 67 km - 735 m
Les Gorges du Tarn (partie 3) 08/09 - 67 km - 735 m

Commentaires

Brigitte 19/09/2013 11:36

Génial le séjour ;-) , beaux paysages et pas mal aussi côté ravitaillement :D

l'ange blanc (gil) 20/09/2013 19:33

De biens jolis coins en effet, et oui l'un ne va pas sans l'autre mais là on a particulièrement insisté sur le second...

Philippe 07 18/09/2013 17:53

Fin d'un beau séjour dans un endroit tout aussi joli et oui la bouf là bas c'est comme ça comme tu le dit si bien beaucoup devraient s'en inspirer. Je vois que vous avez aussi bonne descente...... et pas que dans les forts pourcentages! Vous en avez pleinement profité et c'est bien le plus important dans la vie.
A+

l'ange blanc (gil) 18/09/2013 19:25

Slt Philippe, oui on c'est régalé dans tous les secteurs, sportif et extra sportif et comme tu le soulignes on a une bonne descente et pas que sur le vélo... c'est une région à découvrir pour le vélo comme pour la randonnée, j'y retournerai sans aucun doute. merci pour ton passage.

veloblan 17/09/2013 22:35

Super séjour très conviviale! peut être un peu court, dommage. Belles photos du viaduc

l'ange blanc (gil) 17/09/2013 22:43

Et oui en moins de 3 jours on ne voit pas tout, mais c'est notre 2ème séjour de l'année, après le Verdon aussi on a plus de sous... Merci pour ton passage.

Alex 17/09/2013 22:34

Dommage pour la météo, sympa ces 3 jours

Encore un parcours que je connais bien : comme je t'avais dit, il faut prendre la route parallèle à l'ex RN9 (la D187) pour éviter les voitures et traverser les ceriseraies (cette partie correspond aux 50 premiers kms du 100km de Millau - que j'ai fait mais à vélo, ça fait bizarre de voir des coureurs étalés sur plusieurs kms et qui finissent de nuit pour certains).
Par beau temps, vous auriez pu continuer sur Castelnau Pegayrols puis revenir par Montjaux.
La montée dans Peyre n'est pas facile (surtout côté Millau), ça calme ^ ^
Pour les costauds, en fonction de la durée que l'on a : rallier Peyreleau par la Puncho d'Agast et Montpellier le Vieux ;)
Belle vue sur le château de Peyreleau :)

PS : vous n'avez pas croisé Karine Saysset ?, comme elle est du coin

l'ange blanc (gil) 17/09/2013 22:42

Salut Alex, oui nous avons roulé sur des routes vraiment tranquilles, les petites comme les grandes, le plus gros des touristes est passé maintenant... non je n'ai pas aperçu ou pas reconnu

Nene26 17/09/2013 22:33

merci Gil pour ce bon résumé du séjour

l'ange blanc (gil) 17/09/2013 22:40

De rien et merci à toi de venir le lire

Nene26 17/09/2013 22:32

très beau séjour merci encore un Shaco la nourriture est excellente

l'ange blanc (gil) 17/09/2013 22:39

Tout à fait d'accord avec toi, et tu as vu comme le Frédo a bien profité de la nourriture...

patchergui 17/09/2013 22:22

Cetotomatix, il a des aires d'Obélix

l'ange blanc (gil) 17/09/2013 22:25

C'est son jumeau...