Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

La Drômoise : une cyclo en Or - 144 km - 2000 m

l'Ange Blanc

Quel dimanche ce 22 septembre !!! un feu d'artifice d'ingrédients qui font d'un événement assez classique à la base, une journée pétillante comme la petite boisson qui a donné sa Célébrité à Die. Il y avait tout : un accueil aux petits oignons, une signalisation et une sécurité optimales, la météo parfaite (même si certains ont douté un peu au petit matin) et les paysages de la Drôme. Un mélange de ceux du Diois/Vercors et ceux de la Drôme Provençale, de quoi en mettre plein les mirettes à tous les participants.

Les Cyclos comme les Randonneurs s'arrêtent en masse aux ravitos (ici celui de St Nazaire)

Les Cyclos comme les Randonneurs s'arrêtent en masse aux ravitos (ici celui de St Nazaire)

Je suis présent sur place dès le samedi avec mon pote "le Colombien" qui a la chance de posséder une maison familiale dans Die juste derrière l'OT lieu où l'organisation a planté son camp de base. Une fois arrivés nous récupérons les plaques de cadre et le paquet cadeau qui comprend une bouteille de Clairette Jaillance et une belle serviette aux couleurs de l'épreuve (pas de maillot cette année suite aux soucis de taille et de qualité). Ensuite Pat me fait découvrir le petit parcours de la Drômoise, petit mais multivitaminé avec une succession de petits défilé, gorge, cols et paysages plus somptueux les uns que les autres. 36 km que nous avalons en mode tourisme avec la plus grande joie de se trouver dans des lieux aussi beaux.

Cette année je suis loin loin loin derrière, même derrière les vélos électriques...

Cette année je suis loin loin loin derrière, même derrière les vélos électriques...

Les prévisions de météo france qui annonce depuis 1 semaine du grand beau temps ont attiré des centaines de participants, notamment des randonneurs dont le nombre semble avoir doublé par rapport à l'an passé. D'ailleurs toute la longueur de l'Aqueduc (lieu de départ) n'est pas suffisante et on trouve encore beaucoup de monde dans la rue qui le prolonge et celles adjacentes. Et nous dans tout ça quoique sur place on ne s'est pas pressé et nous sommes toute à la fin... pas grave on joue les touristes.

Je passe sous le Barnum avec Patrick et c'est Olive qui nous prend en photo, la classe !!!

Je passe sous le Barnum avec Patrick et c'est Olive qui nous prend en photo, la classe !!!

Qui dit rassemblement de masse dit rencontre et elles ont été nombreuses : le samedi je fais la connaissance de Cédric du Cyclo Sport Ciotaden venu faire un temps sur le 116km, nous verrons également Thierry et sa compagne Cathy. Le dimanche je vois arriver les collègues de Bollène : Thierry G., Nico R., et Franck, j'attends mon collègue du boulot Jano qui arrive avec Sebastien et Hérvé. Et bien sur je ne peux pas rater Brigitte avec sa tenue rouge de la TMV, ensemble nous saluerons Gérard Betton venu en voisin de Crest. Je croise également Christine, elle aussi du CSC, hélas je n'ai pas mon APN pour immortaliser l’événement. Et pour finir je serai aux côtés d'Olivier et Patrick eux aussi revêtus de la tenue TMV. Que du beau monde !!!

Olive et Patrick (hélas flouté) puis dans la Roanne avec Olive et la brume qui se lève définitivement.
Olive et Patrick (hélas flouté) puis dans la Roanne avec Olive et la brume qui se lève définitivement.
Olive et Patrick (hélas flouté) puis dans la Roanne avec Olive et la brume qui se lève définitivement.

Olive et Patrick (hélas flouté) puis dans la Roanne avec Olive et la brume qui se lève définitivement.

Et voilà nous franchissons l'aqueduc et l'arche de départ, les premiers sont passés là il y a presque 10' autant dire que je ne les verrai plus (même pas sur le podium ou au repas...) Une fois sur la très large D93 (privatisée pour l'occasion pendant une heure) la vitesse s’accroît et nous arriverons assez vite à Pontaix pour passer par "l'entonnoir" et rejoindre la D157 qui ensuite nous amène à la D135, la voie de la Vallée de la Roanne.

Jano et son pote de Cruas Hervé, en bas des artistes qui animent le premier ravito à St Nazaire le Désert.
Jano et son pote de Cruas Hervé, en bas des artistes qui animent le premier ravito à St Nazaire le Désert.

Jano et son pote de Cruas Hervé, en bas des artistes qui animent le premier ravito à St Nazaire le Désert.

Les Ravitos, avec un "R" majuscule tellement ils sont grandioses de part leur approvisionnement en salé comme en sucré, de part l'accueil des dizaines de bénévoles qui y travaillent comme des abeilles et de part les animations musicales que beaucoup prennent le temps d'écouter, un grand bon point !!!

Premières difficultés avec une succession de cols qui nous feront grimper jusqu'à celui des Roustans à 1030 m.Premières difficultés avec une succession de cols qui nous feront grimper jusqu'à celui des Roustans à 1030 m.
Premières difficultés avec une succession de cols qui nous feront grimper jusqu'à celui des Roustans à 1030 m.

Premières difficultés avec une succession de cols qui nous feront grimper jusqu'à celui des Roustans à 1030 m.

Après St Nazaire nous tournons tous (les 2 parcours 116 et 143) sur notre gauche où attaque plusieurs cols séparés entre eux par de courtes descentes, le 4ème et dernier, le col des Roustans nous fait monter à 1030 mètres et nous laisse admirer un panorama exceptionnel.

Volvent un drôle de village où les gens sont bleus !!! C'est des Stroumpfs !!!Volvent un drôle de village où les gens sont bleus !!! C'est des Stroumpfs !!!Volvent un drôle de village où les gens sont bleus !!! C'est des Stroumpfs !!!
Volvent un drôle de village où les gens sont bleus !!! C'est des Stroumpfs !!!

Volvent un drôle de village où les gens sont bleus !!! C'est des Stroumpfs !!!

A l'image de sa "grande" voisine l'Ardéchoise les habitants du petit village de Volvent animent chaque année de façon étonnante le passage des circuits 116 et 143 km. L'année passé c'était "Volvanix" avec des Gaulois qui vous accueillaient avec cervoise et sanglier à la broche... cette année changement de thème et c'est au pays des Stroumpfs que nous arrivons, quelle ambiance.

Un Jazzman au ravito de la Motte Chalancon, Cathy et Thierry, Le Colombien déjà "entamé"...Un Jazzman au ravito de la Motte Chalancon, Cathy et Thierry, Le Colombien déjà "entamé"...
Un Jazzman au ravito de la Motte Chalancon, Cathy et Thierry, Le Colombien déjà "entamé"...

Un Jazzman au ravito de la Motte Chalancon, Cathy et Thierry, Le Colombien déjà "entamé"...

Nous descendons par Chalencon puis c'est à nouveau un ravito à La Motte (on a fait que ça: bouffer !!! Puis nous repartons vers La Charce et Establet qui voit la séparation des 2 parcours de la Cyclo. A gauche le 116 km (pour les Tafioles) à droite le 143 km, c'est ce dernier que nous empruntons avec Jano, laissant le Colombien (en péril) sous la garde d'Hervé.

La Charce puis le Col de Fays à 1051 m et enfin celui de Rossas à 1115 m (toit de la cyclo).La Charce puis le Col de Fays à 1051 m et enfin celui de Rossas à 1115 m (toit de la cyclo).
La Charce puis le Col de Fays à 1051 m et enfin celui de Rossas à 1115 m (toit de la cyclo).

La Charce puis le Col de Fays à 1051 m et enfin celui de Rossas à 1115 m (toit de la cyclo).

Et un de plus à Valdrôme, Gérard Mistler de dos et 2 artistes pour animer encore.Et un de plus à Valdrôme, Gérard Mistler de dos et 2 artistes pour animer encore.
Et un de plus à Valdrôme, Gérard Mistler de dos et 2 artistes pour animer encore.

Et un de plus à Valdrôme, Gérard Mistler de dos et 2 artistes pour animer encore.

Le passage dans Valdrôme est obligatoire et c'est tant mieux tellement il fait bon de découvrir ce petit village à l'écart d'à peu près tout... et des gens vraiment sympathiques qui tiennent et animent le ravito. Tout ça bénévolement et souvent sans lien direct avec le club organisateur et sans même pratiquer le vélo... chapeau et merci.

Passage à Lèches en Diois puis retour vers Die dans un bon groupe emmené par une féminine...
Passage à Lèches en Diois puis retour vers Die dans un bon groupe emmené par une féminine...

Passage à Lèches en Diois puis retour vers Die dans un bon groupe emmené par une féminine...

Contrairement à l'an passé nous n'avons pas la mauvaise surprise d'être bloqués par les éleveurs (il faut dire que 3 jours avant le ministre de l'agriculture est venu annoncer en Drôme l'autorisation de tirs sur les loups) et nous pouvons bifurquer sans encombre vers la dernière montée : Lèches en Diois à 1023 m.

Jano et moi en finissons, Pat et Hervé nous attendent depuis 45' sous l'arche d'arrivée.
Jano et moi en finissons, Pat et Hervé nous attendent depuis 45' sous l'arche d'arrivée.

Jano et moi en finissons, Pat et Hervé nous attendent depuis 45' sous l'arche d'arrivée.

La fatigue après la dernière ascension se fait sentir mais nous passons dans des lieux tellement beaux et chargés d'histoire (le Claps, le saut de la Drôme...) que nous en oublions les jambes lourdes. En plus nous allons être récupéré par un groupe de "jeunes" qui nous amènera jusqu'à l'arrivée (dans un fauteuil) à près de 40km/h, le pied...

Et un podium pour la "Renarde" qui est contente (ça se voit) et les amis sont là ... Patrick et Olive.
Et un podium pour la "Renarde" qui est contente (ça se voit) et les amis sont là ... Patrick et Olive.Et un podium pour la "Renarde" qui est contente (ça se voit) et les amis sont là ... Patrick et Olive.

Et un podium pour la "Renarde" qui est contente (ça se voit) et les amis sont là ... Patrick et Olive.

Après l'effort, le ............ Rosé naturellement (hélas il n'y avait plus de rouge on était un peu à la bourre)
Après l'effort, le ............ Rosé naturellement (hélas il n'y avait plus de rouge on était un peu à la bourre)

Après l'effort, le ............ Rosé naturellement (hélas il n'y avait plus de rouge on était un peu à la bourre)

Une fin (hélas) à cette belle, très belle journée d'amitié, de sport aussi et de décors fabuleux dans cette Drôme si enivrante à découvrir. Nous finissons par un bon apéro au Rosé et ensuite par le fameux repas avec crudités et ravioles (un peu moins bonnes que l'an passé, peut être la cuisson ?) et picodons et re Rosé, le rouge étant épuisé cause beaucoup de monde et nous, nous sommes un peu à la traîne... Il est temps de dire au-revoir à tous les amis et remercier encore l'organisation au Top des Top puis après une bonne douche c'est retour dans le Tricastin, à l'année prochaine pour ce rendez-vous qui devient vraiment incontournable.

Merci à tous !!!

En vrac quelques photos du samedi et du jour "J" :

Avec le Colombien la veille sur le 36 km, puis dans Die "ville du vélo"
Avec le Colombien la veille sur le 36 km, puis dans Die "ville du vélo"Avec le Colombien la veille sur le 36 km, puis dans Die "ville du vélo"
Avec le Colombien la veille sur le 36 km, puis dans Die "ville du vélo"

Avec le Colombien la veille sur le 36 km, puis dans Die "ville du vélo"

Exposition de machines du futur ? Le Colombien au stand Jaillance, hé hé... Cédric du CSC et son papa.Exposition de machines du futur ? Le Colombien au stand Jaillance, hé hé... Cédric du CSC et son papa.
Exposition de machines du futur ? Le Colombien au stand Jaillance, hé hé... Cédric du CSC et son papa.

Exposition de machines du futur ? Le Colombien au stand Jaillance, hé hé... Cédric du CSC et son papa.

Une photo d'Olive avec Patrick, Sébastien et ma pomme - Les tentes pour s'abriter du soleil - Jano et Hervé qui rentrent (à la voiture).
Une photo d'Olive avec Patrick, Sébastien et ma pomme - Les tentes pour s'abriter du soleil - Jano et Hervé qui rentrent (à la voiture).Une photo d'Olive avec Patrick, Sébastien et ma pomme - Les tentes pour s'abriter du soleil - Jano et Hervé qui rentrent (à la voiture).

Une photo d'Olive avec Patrick, Sébastien et ma pomme - Les tentes pour s'abriter du soleil - Jano et Hervé qui rentrent (à la voiture).

Commentaires

jano 30/09/2013 21:14

Super CR comme d'habitude !La vallée de la Roanne, j'en ai pris plein les mirettes!Très belle journée fort sympathique avec toutes ces animations sur les ravitos qui rappelle effectivement l'Ardéchoise. Que de beau souvenirs qui donnent envie de revenir l'année prochaine ! Bon rétablissement Gil ...

l'ange blanc (gil) 30/09/2013 21:25

Slt Jano, content de t'avoir fait découvrir ce joli coin de la Drôme (un de plus mais il y en a tant) Et tu sais que nous avons un Ventoux à faire pour finir l'année... A bientôt sur le vélo.

Alex 30/09/2013 13:55

Les vélos électriques sont autorisés ?? (ce n'est pas comme à l'EDT)
rien que pour la Clairette, ça donne envie de venir ^ ^, ça rentre dans le porte bidon ?

le maillot CSC, il a un rapport avec l'ex équipe cycliste ?

l'ange blanc (gil) 30/09/2013 18:45

Ciotaden pour La Ciotat, je précise... mon club FFC et des vacances à la mer.

l'ange blanc (gil) 30/09/2013 18:44

Slt Alex, vélos elec. sur la promenade familiale (qui était costaud d'ailleurs) la Clairette j'ai pas essayé dans le porte bidon mais l'autre jour à la rando du vin de St Peray je n'ai pas pu glisser la bouteille offerte... Le maillot du CSC est celui du Cyclo Club Ciotaden et n'a bien entendu rien à voir avec l'ancienne équipe de Jalabert.

jean marie 29/09/2013 11:23

Tres beau reportage ça avait l'air costaud. mais on te connais tu tiens le coup.
J’espère que tu récupéreras vite de ta chute.
bonne journée

l'ange blanc (gil) 29/09/2013 11:30

Bjr Jean-Marie, cette cyclo de fin de saison est bien proportionnée : pas trop dure mais pas trop facile, pas trop longue mais suffisamment assez longue pour en faire un parcours consistant et puis pour profiter des paysages Drômois stupéfiants et sous une météo idéale. Pour hier ça me gonfle d'avoir chuté aussi bêtement puisque j'avais vu le gasoil sur la rue avant, mince pour l'équipement et vélo et pour moi heureusement que le dimanche est pourri avec cette météo... merci pour ton passage.

vienne bruno 28/09/2013 19:31

Je ne t'ai pas trouvé en grande forme ce matin, sans doute à cause de cette malencontreuse chute, j'espère que ce n'est pas grave; bon rétablissement.
Malgré tout tes articles et photos restent toujours au top!
Bruno du lac

l'ange blanc (gil) 28/09/2013 20:07

Et oui Bruno ça m'a bien séché, en plus de la douleur il y a la frustration de laisser les collègues sans pouvoir les accompagner et un vélo qui a morflé et le bonhomme aussi. Merci pour l'article, je viens de mettre en ligne mon "exploit"...

Brigitte 28/09/2013 18:46

Superbe ! Beau compte-rendu qui traduit bien l'ambiance !!! Si après ça les gens n'ont pas envie de venir faire la Drômoise, je ne vois pas ce qu'il faut faire ... merci pour m'avoir fait revivre ces bons moments !

l'ange blanc (gil) 28/09/2013 19:26

Merci, déjà avec nos différents CR sur les blogs on y fait une bonne pub et j'en parle régulièrement d'ailleurs je suis content car j'ai initié des collègues du club et du boulot. En plus quelle chance d'avoir cette météo, ça c'est un atout incontestable et puis la Drômoise bénéficie d'un calendrier favorable puisque dans la région il n'y a rien à part une "petite" cyclo à Marseille. Bon à bientôt dans le Vercors?