Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Une Corima 2012 baignée d'un soleil de Provence

l'Ange Blanc

25/03 - 109 km - 1356 m

                            La Corima édition 2012 a fait le plein !!!

DSCF1823.JPGDSCF1826.JPG

Et oui la Corima a encore attiré un maximum de participants, aidée par une superbe météo elle fait le plein sur tous les parcours en écoulant tous ses dossards. Les coureurs viennent de toutes les régions de France et beaucoup d'étrangers ont également fait le déplacement. J'ai pour ma part le plaisir de croiser un "Ciotaden" Christophe B. qui représentera donc avec moi le Cyclo Sport Ciotaden. Je m'apercevrai un peu plus loin qu'un 3ème sociétaire de la ville des frères Lumières a également fait le déplacement mais je ne l'ai pas reconnu, l'apercevant en course et de loin. Donc, les sas étaient copieusement garnis, petit privilège pour moi je me vois attribuer un dossard prioritaire ce qui me permet de me retrouver presque tout devant puisque seul le sas des VIP me précède. C'est un peu gâcher une place sachant que je n'ai ni les moyens ni la prétention de jouer quoique ce soit sur une cyclo. Bon malgré tout je profite, avant le départ, de cette place et ambiance particulières. Je vais cependant m'apercevoir qu'il y a un revers à la médaille car à peine le départ donné un maximum de concurrents essaye de se placer et remonte donc vers les places de devant en prenant et faisant prendre énormément de risques. Je serre les fesses et essaye de me faire tout petit sur le côté, en plus cela me pousse à rouler à une vitesse bien trop rapide à mon habitude, enfin la première côte va allonger cette énorme peloton et faire la sélection naturelle...

A droite ou tout droit, là il faut se décider. -  Montée du col de Vesc, 3 chevrons...

DSCF1829.JPGDSCF1833.JPG

Après la première côte de la Citelle, il me semble que mes jambes ne me soutiendront pas ainsi jusqu'au bout. Peut être hier ai-je un peu trop pousser le bouchon avec mes 92 km et le col d'Aleyrac et justement cette côte de la Citelle au programme... J'essaye d'attraper un groupe qui roule à ma "faible" allure mais ce n'est pas évident, néanmoins 2 cyclos me dépassent doucement et je peux les accrocher. Un des 2 est large comme une armoire Normande et m'offre ainsi un super abri dans le long faux plat hyper rectiligne entre Taullignan et la Roche St Secret. Le premier ravito à la Paillette est le bienvenu et je mange fromage, saucisson (il ne manque qu'un petit rouge) et fruits. C'est également ici que se séparent les 2 parcours, je n'hésite même pas une seconde et pour moi c'est tout droit... Ce n'est pourtant pas une sinécure car ça monte rapidement vers Vesc, une fois le village atteint il faut attaquer le col éponyme et là c'est "sauve qui peut". Au menu un bon raidar avec 3 chevrons au "guide" Michelin. Heureusement ce passage difficile ne dure qu'un km et ensuite la pente s'adoucit, mais les dégâts sont là, pour ma part je ne m'en tire pas si mal et j'arrive au sommet moins cuit que je ne le craignais. C'est ensuite une belle et réparatrice descente.

Le portique et ravito de Dieulefit              -  Une ambiance digne de l'Ardéchoise !!!

DSCF1841.JPGDSCF1842.JPG

A Dieulefit un 2ème ravito nous attend et je m'y arrête un bon moment, pas seulement pour profiter de la fanfare "Ta pas Cymbale" (c'est son nom) mais parce que je souhaite récupérer un peu et me restaurer encore avant de faire le dernier col du jour: le Pertuis. Après 10' de pause c'est direction Bourdeaux et 5 ou 6 km d'ascension, pas bien méchante toutefois. Dans la montée nouvelle pause pour embrasser mon épouse et ma fille qui m'assurent un ravitaillement en eau, bon ce n'est pas le tout mais il faudrait peut être que j'arrête de m'arrêter... Avant le sommet je suis doublé par la tête de course du 138 km, d'abord 2 hommes seuls devant suivis d'un petit groupe de 5 ou 6 costauds, enfin c'est presque un peloton qui nous dépasse. Au sommet du col beaucoup de monde et les encouragements de tous me font le plus grand bien, je bascule sans mettre trop cramé et c'est tant mieux car la descente est dangereuse et demande la plus grande vigilance. D'ailleurs dans les lacets les plus serrés une mauvais chute est à déplorer, les pompiers sont déjà sur place mais la victime doit être héliportée vers l'Hopital de Valence dans un état grave. A la vue du comportement de certains il ne faut hélas pas s'étonner, cela semble même à peine croyable de voir les risques qu'ils prennent et qu'ils font prendre (sans aucune chance de gagne) le tout pour quelques secondes grappillées...

C'est bien moi en train de me faire Voeckler...- les costauds dont certains visent le podium.

P1040283.JPGP1040285.JPG

Finalement non ce n'est pas Thomas mais un sympathique Parisien avec qui je vais rouler les 25 derniers km en relais et en discutant pour faire passer le temps plus vite car les longues plaines au nord est de Montélimar sont peu abritées d'un Mistral, certe léger mais Mistral tout de même. Avant d'arriver à Savasse il reste une ultime côte d'un km mais l'odeur de l'écurie décuple mes forces et je finis même la bosse sur la plaque, c'est pour dire. Ensuite c'est faux plat descendant doublé du vent dans le dos pour finir en beauté sur la large avenue qui mène sous le portique d'arrivée. Surprise en descendant du vélo, alors que je n'avais qu'un léger mal aux jambes je me paye une crampe terrible, un peu d'étirement et tout rentre dans l'ordre.

Bravo aux bénévoles                             -   Loulou, future cyclote ?

P1040328P1040332.JPG

Bon pas de photo d'arrivée, ma femme ne m'a pas vu (j'allais sans doute trop vite !!!) tant pis, je suis tout de même complètement satisfait de cette Corima, pour ma course et surtout pour l'ambiance qui y règne. Les bénévoles sont aux petits oignons pour nous tous, le beau temps et les paysages au rendez-vous ont enchantés tout le monde et la Provence s'est montrée sous son plus bel aspect. Encore bravo et merci.

Show l'ambiance                                - Le podium hommes du 138 km

DSCF1855.JPGDSCF1863.JPG

Avant la remise des prix, le St James, club organisateur de cette cyclo, nous a offert un spectacle étonnant de danse avec la troupe AURELIA accompagnée de 2 danseurs de Capoeira, Jérôme et Alexandre, qui nous ont fait une démonstration de cette discipline mi danse mi art martiaux. Ensuite c'est la remise des prix et la présentation des différents podium, pour la course phare c'est Lionel Genthon qui l'emporte devant l'ancien pro du St James club: Nicolas Raynaud et Michel Heydens le Monégasque. Voilà donc une journée bien remplie et qui a du satisfaire autant les participants que les organisateurs, cette cyclo à peine née a déjà fait son trou dans la dure concurrence des organisations du label FFC et autres. Aussi encore bravo au club organisateur le St James et ses sponsors et longue vie à cette très belle épreuve qui met en valeur notre région et le sens de l'hospitalité et de l'organisation des ses habitants.

Commentaires

jlbvelo 29/03/2012 22:19

Salut Gil, je vois que tu as bien profité du week-end dernier, tu as eu bien raison de te faire plaisir le samedi, si tu ne pars pas pour faire un chrono le dimanche; bel article en tout cas sur
cette superbe cyclosportive; moi aussi, ça me gène toujours ces départs, mais il en faut pour tout le monde, cependant, je regrette qu'il y ait trop de vrais coureurs au départ, et que certains
"non coureurs" fassent vraiment n'importe quoi. Bonne continuation, et modération si tu fais "l'Asphodele" ce week-end!

l'Ange Blanc 30/03/2012 07:38



Slt Jean-Luc, et oui dimanche prochain c'est une sympatique petite rando cyclotouriste donc je vais "modérer" le saucisson et le rosé... par contre le Mistral s'est levé ce matin, fini le temps
pratiquement estival pour des sorties vélo en tenue courte... Merci pour ton passage.



Olivier Buisson 29/03/2012 19:38

Et dire que Lionel Genthon veut refaire l'Ardéchoise Vélo Marathon avec moi !! je lui ai dit d'accord mais en 2/3 jours ! Un bon gros week end vélo pour toi :)

l'Ange Blanc 29/03/2012 20:04



Sais-tu que ce matin je lisais le magazine de l'Ardéchoise (distribué dans le pack cadeau de la Corima) et justement je voyais ton nom accolé à celui de L. Genthon dans le palmarès de l'AVM que
vous avez fini main dans la main l'an dernier en guère plus de 9h00, quelle coincidence!!! Pour ma part je proposerai à mon club FFCT de Châteauneuf Malataverne de participer à un circuit sur 2
jours. Au fait j'ai apercu L. Genthon avant le départ qui est arrivé en toute décontraction et sans tambours ni trompettes le matin de la Corima et il discutait avec tout le monde. Alors bonne
AVM 2012.



Renarde 29/03/2012 17:54

Bravo à toi, belle cyclo, je n'y suis jamais allée même en randonneur, pourtant ce n'est pas loin de chez moi ! Par contre je connais bien le parcours ;-)

l'Ange Blanc 29/03/2012 19:55



bsr Brigitte, j'ai l'habitude des randos cyclotouristes organisées autour de chez moi, sans chrono et avec maxi 150 / 160 personnes mais là sur la Corima finalement l'ambiance y est vraiment
sympa et et si on y été pas autant on pourrait presque croire que l'on est en FFCT... et le parcours était vraiment beau sous ce soleil d'été. Merci pour ton message.



cestdurlevelo 28/03/2012 16:27

Ca va pas de faire des courses comme ça non???
Bon, plus sérieusement... bravo à toi, ça a l'air horriblement dur et en plus la compétitivité fait que ça doit rendre l'évènement à la fois super mais nerveux.
Les photos rendent bien, comme d'habitude!!
Continues bien... à nous faire découvrir ta région, et les différentes manières que tu as de faire du vélo!

l'Ange Blanc 28/03/2012 19:53



slt Baptiste, oui c'est forcément différent dans le sens où tu roules rarement seul (2000 cyclos) alors que d'habitude tu es seul ou à 3 o 4 mais cela dépend tout de même comment tu abordes
l'épreuve. A part une petite dizaine qui joue la gagne et 1/4 qui veulent faire un chrono le plus gros de l'effectif est là pour finir et participe comme si c'était une randonnée. C'est en tous
cas comme cela que je me le représente, je m'arrête aux ravitos, je tape la discute avec les gens qui roulent à ma vitesse, on ne se prend pas au serieux quoi. En plus les paysages sont super et
l'ambiance est spéciale et innimitable. Merci pour ton message.



garbaccio denis 27/03/2012 10:21

Gil,bravo pour ton commantaire sur la cyclo et......la région!!!Tu nous fait aimer:le velo,la haute provence et l ambiance festive des cyclos encore BRAVOT et à bientot à la ciotat
ou.......dans la Nesque.
denis de st sarurnin les apt 84

l'Ange Blanc 27/03/2012 22:10



bonsoir Denis, ravi que mon article t'ait plu, la Cyclo était vraiment sympa et l'ambiance du tonnerre. Je vais descendre aux Lecques pour les prochaines vacances et aller rouler avec le CSC
alors peut être au plaisir de rouler ensemble. Et merci pour ton message. Amicalement.



Veloblan 26/03/2012 22:46

Tres beau résumé, merci
Perso, je ne fais plus ce genre d'épreuves, trop risqué et trop de malades, c'est peut être l'age, on devient plus sage.
:0014:

l'Ange Blanc 26/03/2012 23:22



Bonsoir, hélas je ne crois pas que l'âge soit le seul gage de sagesse, hier parmis les "malades" il y avait aussi des cheuveux gris voire blancs... mais bon dans l'ensemble je reste sur une note
plus que positive pour cette épreuve. J'ai vu ton projet sur ton blog: c'est PBP avec en plus un dénivelé de folie!!! bravo et bon courage pour juillet, merci pour ton message.



Jeff W 26/03/2012 19:28

Salut, en tant que grand reporter du Cyclo Sport Ciotaden, je te félicite pour ce reportage, haut en couleurs et qui retrace comme si on y était, cette cyclo.
Cela nous conforte à y participer l'année prochaine si notre calendrier le permet.
Bravo et à bientôt.
P.S : on principe on fera la Dromoise en septembre et qui sait on se verra là bas si tu ne passes pas à La Ciotat d'ici là...

l'Ange Blanc 26/03/2012 19:53



Slt Jeff, pour la Drômoise je compte enfin y participer et c'est avec joie que je t'y rencontrerai ainsi que les autres
membres du CSC. Je ne suis pas encore descendu de l'année aux Lecques et je vais encore devoir attendre le 06/04 (en principe) avant d'y aller. Donc à bientôt et merci pour ton commentaire.
Gil