Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

TOUR EN CORSE 3 ème Etape

l'Ange Blanc

Mardi 11/09/12 - 112 km - 2300 m Cargèse - Corte

Belle vue depuis Cargèse             -     Le groupe se met en marche

DSCN0635.JPGDSCN0639.JPG

Avec cette étape on entre dans le dur avec un dénivelé positif annoncé de 2400 m (en fait au final 2300) et on pénètre à l'interieur des terres après être parti du bord de mer. On profite donc d'un beau soleil à peine levé sur la mer face à Cargèse puis c'est direction Sagone en longeant la côte par une belle route qui fait à peine tobogan. A Sagone changement de régime et après un long bout droit on vire à droite et c'est parti pour une belle montée roulante. D'abord à 25 puis à 22 j'explose rapidement et me fait rattraper par le 2ème groupe qui roule à 18 puis à 16 mais c'est encore trop pour moi et je préfère lâcher pour rouler à mon rythme (pourquoi je ne suis pas parti plus tôt avec le groupe des cyclotouristes ). Ça va être dur ce matin !!!

Tour de Sagone              - Tout proche de la mer mais déjà en Montagne 

DSCN0640.JPGDSCN0648.JPG

Et c'est peu de le dire, la pente durcit encore mais le plus dur reste à venir juste après le village de Vico on se trouve dans un véritable mur sur près de 700 m heureusement cela se calme mais j'en ressort bien usé. Il reste encore 10 km avant d'atteindre le col de Sévi qui culmine à 1101 m, 3 km avant le sommet je reviens sur "le Colombien" et nous finirons l'ascension ensemble accompagnés d'un couple de cyclos campeurs moyennement chargés qui va aussi vite que nous. 

Les premiers cochons "sauvages"     -    Les "killer's" en haut du col !!!

DSCN0650.JPGDSCN0652.JPG

Dans la dernière rampe j'aperçois Jean-Claude, notre président, 68 printemps et qui en finit avec ce Sevi qui avec un jeu de mots inévitable a vraiment sévi... je vais pouvoir sortir l'APN pour prendre un cliché des premiers cochons soit disant sauvages (mais pas effrayés du tout) qui se prélassent tranquillement en bord de route. Nous voilà au sommet où le reste de la bande nous attend patiement depuis un bon moment .

Et voilà le panneau de ce Sevi        -       El Présidenté !!!

DSCN0654.JPGDSCN0655.JPG

Après une courte pause nous repartons pour heureusement 5 km de descente mais très vite nous allons reprendre le sens montant de la route avec notre 2ème gros morceau du jour : le col du Vergio. Un grand classique de cette belle corse et que nous avions déjà gravi il y a 4 ans mais en partant de Porto. 

Des vaches en Corse ce n'est pas une légende  - Nouvelle végétation

DSCN0659.JPGDSCN0664.JPG

Cette partie là est assez différente avec de grands pins et une végétation plus dense et moins rabougrie, les vaches font leur apparition et les cochons sont plus nombreux, au moins je ne suis pas tout seul pour monter...

Le groupe au complet au sommet du Vergio-   Belle descente maintenant 

groupe-20.jpgDSCN0673.JPG

Nous immortalisons notre groupe au sommet de ce col qui avec ses 1478 m est le plus haut de Corse, devant la statue du Christ Roi un monolithe en granit rose de 9,5 m de haut. En 4 ans un petit chalet "snack" a poussé, pas du plus bel effet dans ce lieu naturel de toute beauté... et la route est également refaite (le tour 2013 doit sûrement passer par là !). En tous cas nous en profiterons immédiatement en lâchant les chevaux dans ces magnifiques lacets qui se présentent.

Le "Team Ekoi" en roue libre         -     Néné et Barbu concentrés 

DSCN0672.JPGDSCN0677.JPG

Une route refaite, des murs de soutènement neufs, ya du tour de France là dessous certainement et bien tant mieux car en attendant on en profite tous. D'autant plus que le début de la descente n'est pas trop technique.

Moumoun ou l'art du tranchage...   -  Frédo ou la préparation du Guerrier 

DSCN0686.JPGDSCN0690.JPG

Après ces 2 gros cols nous décidons rapidement de prendre le casse croûte et le choix du coin pique nic est vite trouvé, Christian dit Moumoun assure le tranchage de la Copa arrosée de notre sponsor habituel... pendant ce temps Frédo enfile le cuissard car je vais le remplacer au volant du 9 places et lui va un peu pédaler.

Petite séance détente "talquée"           -        Le service de nettoyage 

DSCN0692.JPGDSCN0701.JPG

Le Barbu veut nous faire profiter de son talc mais visiblement ça n'intéresse pas grand monde. On plie bagage en ramassant nos déchets mais nous faisons appel au service de nettoyage "Cochonou" pour le biodégradable...

Les Gorges de Santa Régina          -   Au fond coule le Golo

DSCN0710.JPGDSCN0716.JPG

Nous reprenons la route et en même temps notre descente qui nous amène jusqu'au lac artificiel du barrage de Calacuccia, à partir de là nous pénétrons dans une zone très aride avec les fameuses Gorges de Santa Régina où on ne peut se croiser que sur les points refuge. Au fond des gorges coule, à peine visible, le Golo que l'on suit depuis le Vergio. Ces gorges sont longues de 15 km et juste avant leur sortie nous arrivons sur un accident qui vient de se produire, une Golf est dans le bas côté avec son arrière complètement soulevé et l'on aperçoit une victime qui semble mal en point. Des témoins sont déjà sur place et nous font circuler aussi ne pouvant rien faire de plus nous circulons... 2 heures plus tard, à Corte nous apprendrons qu'en fait d'accident il s'agit d'un triple assassinats et nous sommes passés 15 ' après, ça fait un choc.

Enfin nous retrouvons notre partenaire   - Les nuits sont chaudes à Corte

DSCN0718.JPGDSCN0721.JPG

Nous sortons des gorges à Castirla et il ne nous reste qu'une quinzaine de km pour rejoindre la plus grande ville intérieure de Corse: Corte. Nous passerons la nuit à l'hôtel de la Paix, un très bon établissement avec des chambres spacieuses et à la cuisine typiquement locale. Pour nous remettre de cette journée nous goûterons la bière locale : la Piétra très rafraîchissante.

Le Président au perchoir             -     Remise du maillot jaune

DSCN0720.JPGDSCN0726.JPG

En fin de soirée c'est la maintenant traditionnelle remise des récompenses avec comme nominés : Jacques meilleur Baroudeur, David pour son sens aigu de l'observation et Thierry S. comme maillot jaune qui récompense une montée en puissance notable. Nous passerons une excellente nuit dans cet hôtel confortable et tant mieux au vu de ce qui nous attend le lendemain...

Commentaires

nene 29/09/2012 12:54

moumoum en train de couper la charcutaye je suis rempli d'émotions il montre toute sa puissance et son potentiel trop fort !!!!!

c'est son terrain on voit un homme épnouie trop beau !!!!

l'Ange Blanc 29/09/2012 17:40



C'est vrai, s'il y avait eu un maillot jaune "du tranchage de cochon" il le portait toute la semaine  merci
de ton passage Néné



Joelaindien 21/09/2012 22:04

Hello,
merci pour le partage !
@+

l'Ange Blanc 21/09/2012 23:01



Slt Joel, merci pour ta visite et tant mieux si cela t'a plu.



pat 21/09/2012 00:40

j'y étais, mais j'y suis pas resté : veni, vidi, sévi

l'Ange Blanc 21/09/2012 07:29



oh en grande forme le Pat dit le Colombien...