Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Sortie dans les Baronnies

l'Ange Blanc

Départ de Faucon 07/01/12

DSCF1080.JPG

Beaucoup de Mistral aujourd'hui dans la Vallée du Rhône aussi , bien qu'originaire depuis bientôt 45 ans de la région et donc plus qu'habitué aux caprices de ce vent fou, je préfére prendre la voiture pour me rendre plus à l'est là où Eole est en principe beaucoup plus paisible. En plus cela me permettra d'emprunter des routes que je sillonne plutôt au printemps, alors tant pis pour le développement durable, pour me rattraper j'irai au travail à vélo... Départ donc du magnifique village du Haut Vaucluse: Faucon, et donc YAPLUKA (celle là elle était inévitable, désolé...).

 

Vous le reconnaissez, depuis la semaine passée il s'est un peu recouvert de son mateau blanc...

DSCF1045.JPG

et quoi de mieux pour attaquer qu'une déscente qui m'amène moins de 3 km après dans la Drôme sur le territoire de Mollans sur Ouvèze que je laisserai quelques minutes aprés, de côté, en restant sur la D5 en direction de Buis les Baronnies.

 

Entrée de Pierrelongue, avec son église sur son promontoir rocheux, d'où le nom du village.

DSCF1048.JPG

Aprés Pierrelongue j'évite le petit col St Michel en prenant à droite la petite déviation qui longe l'Ouvèze, cette partie est à l'ombre mais le plaisir est là de rouler sur une petite route déserte. Cela ne dure pas longtemps et me voilà de nouveau sur la D5 quelques Km avant Buis. C'est ensuite la traversée de ce gros bourg qui est (mais surtout qui fût) un point stratégique de la foire du tilleul. Je me dirige vers les petites gorges d'Ubrieux.

 

L'Ouvéze dans les gorges d'Ubrieux.          - Le col d'Ey ou je continue vers Séderon?

DSCF1053.JPGDSCF1055.JPG

Le col d'Ey par le versant sud, c'est un joli (trop) morceau tout de même et en plus le Romegas, le camp de naturiste, vu le temps doit pas y avoir grand monde... donc direction Séderon, mais je ne compte pas aller aussi loin aujourd'hui. Je prends donc la D546 qui monte tout en douceur au milieu des oliviers plantés sur des dizaines de murets en pierre et surplombant la rivière, au bout de quelques Km c'est le passage du petit tunnel, court mais sans éclairage c'est pas top. A sa sortie on débouche sur de magnifiques gorges et la pente s'accentue quelque peu mais rien de bien méchant. 

 

Attention Réserve!!!                            -   Ste Euphémie Sur Ouvèze

DSCF1056.JPGDSCF1057.JPG

Avis: à ce passage il est conseillé d'accélérer et surtout de ne pas grogner, double vigilance pour les cyclos qui sont en cuissard court et dotés d'un système pileux fertile et qui n'ont pas sacrifier à la mode de la jambe rasée ou épilée. Après ce défilé (c'est le mot qui va bien) passage à Ste Euphémie S. O. Je poursuis en montant toujours une sorte de faux plat bordé de chaque côté par des roches ou des précipices pour arriver sur un plateau.

 

A gauche montée du col de Peyruergue      - St Auban s O. et en fond la montagne de l'Arsuc

DSCF1059.JPGDSCF1058.JPG

Avec un nouveau carrefour qui se présente à moi. Soit je continue sur Séderon soit j'emprunte le col de Peyruergue, c'est cette dernière option que je choisi malgré un vent assez fort qui me surprend à cet endroit là. Je suis contraint de faire une pause "technique" et habillé avec la combinaison qui monte jusqu'à la poitrine m'obligeant à tout quitter c'est le cas de dire: je me les gèle !!! Une fois la combi, le maillot et la veste remis j'attaque l'ascension qui n'est pas trop dure, je n'ai pas la technologie embarquée mais je dirais que j'oscille entre 5 et 6% maximum. D'ailleurs le sommet se profile au détour du premier changement de direction et la fin arrive rapidement.

 

Un col finalement assez méconnu et pourtant agréable à grimper par ses 2 faces

DSCF1062.JPG

Ma pomme, mais non je ne fais pas la gueule au contraire j'ai la banane, 870 mètres, mon premier "vrai" col de l'année pas loin des milles mètres. Je n'en dénigre pas moins les autres, même les plus modestes comme ceux qui sont autour de chez moi: le col de l'Aspre 186 m à Rochegude ou celui des Pieux 191 m à St Restitux d'ailleurs assez rude par son versant sud en venant de Bollène, mais bon pour l'instant je suis bien loin de la vallée du Rhône.

 

Attention dans la descente, un peu de verglas -   On passe dans la vallée de l'Ennuye

DSCF1065.JPGDSCF1064.JPG

J'aborde la descente prudemment car la route est assez sale et quelques petites plaques de neige sur les côtés me poussent à la vigilance, preuve en est la route au niveau de La Batie Verdun qui se couvre de verglas. Cela ne m'empêche pas d'admirer le paysage grandiose et cette végétation nue que je n'ai pas l'habitude de voir à cette époque. En effet je passe là au printemps lorsque les abricotiers, dont la région a obtenu une appellation protégée, sont en fleurs.

 

A mi-pente le village de la Batie Verdun.     - Un peu plus bas celui de Gouvernet

DSCF1067.JPGDSCF1068.JPG

Le vent se fait plus fort et du même coup le ressentit de froid est plus important, la progression en devient difficile et ce malgré la pente, je bifurque à droite vers le village de St Sauveur en Gouvernet avec l'idée de franchir le col de Soubeyrand. Mais dans la montée je me fais cueillir par un violent Mistral ? , le ciel s'est assombri et de nombreux nuages sont accrochés à la cime des montagnes avoisinantes. Arrivé à Bellecombe je capitule et préfère redescendre sur Ste Jalle, là aussi j'y ai vent de face mais heureusement en descente.

 

Bellecombe où je préfère redescendre.       -  Malgré le mistral les nuages sont là

DSCF1070DSCF1071

 

Ste Jalle où je retrouve le soleil.             - Les Pilles rive gauche de l'Eygues

DSCF1073.JPGDSCF1076.JPG

Je traverse Ste Jalle et ses rues ensoleillées pour filer vers les gorges de l'Eygues, cependant avant de franchir la rivière et de tomber sur la grande route de Gap, je me ravise et préfère virer à gauche en traversant Curnier et filer rive gauche de l'Eygues. Re-pose technique et re-déshabillage... j'arrive au village des Pilles mais je choisi le côté face (celle là aussi elle était facile) de la petite "cité au tunnel" pour emprunter une très belle route qui grimpe docilement jusqu'au col de la Croix Rouge.

 

Châteauneuf de Bordette peu avant le col.    - Le col de la Croix-Rouge 513 m

DSCF1077.JPGDSCF1078.JPG

Le vent cette fois-ci est avec moi et m'aide dans la montée, aussi j'arrive rapidement au village de Châteauneuf de Bordette rendu célèbre par le chanteur Renaud qui y a épousé la "fille du pays" la jolie Romane en 2006, hélas depuis le couple s'est séparé, fin de l'intermède people même si Renaud est un chanteur carrément Populaire. Après le village il reste environ 1 km d'ascension qui est le plus difficile mais sans jamais se mettre dans le rouge puis vient le col avec son panneau sans précision d'altitude, il faut se retourner de l'autre côté de la route avec un poteau en bois servant de support pour les pancartes des nombreux sentiers et où est indiqué 513 mètres. A partir de là changement de décor et on passe sur un versant sud plus typé Méditerranéen avec une belle descente sur une route étroite mais avec un bon revêtement et bordée sur sa gauche par un mini torrent. La descente se fait en grande partie à l'ombre mais la témpérature inversement proportionnelle à la perte de dénivelé, se réchauffe. J'adore cet endroit et j'y passe souvent l'été profitant justement de cette ombre bienvenue quand la canicule sévit, par contre le torrent y est souvent à sec durant cette période. La descente plus le mistral me permettent d'arriver en quelques minutes à Mirabel aux Baronnies où je retrouve la civilisation et ses constructions galopantes... le village traversé je file vers Vaison la Romaine mais je bifurque à gauche avant d'arriver dans la cité Romaine, direction Puyméras. C'est à nouveau le passage dans le Haut Vaucluse que je ne quitte plus jusqu'à l'arrivée.

 

Retour au point de départ: Faucon.           - Le même que tout à l'heure mais avec nuages

DSCF1081.JPGDSCF1082.JPG

Me voilà revenu à mon point de départ au bout d'un peu moins de 90 km de pur plaisir, je suis parti un peu avant midi avec quelques biscuits et 2 barres de céréales dans ma poche et cela m'a suffit pour me restaurer. Pas de fatigue particulière, pas de fringale, je suis ravi de pouvoir accomplir un tel parcours en ce début précoce de saison, comme quoi avec un peu de bonne volonté... Durant le parcours j'ai pris un maximum de photos dont j'ai fait le tri pour l'article. Il va falloir d'ailleurs, que j'apprenne à prendre à bon escient les plus belles photos ou les plus insolites car je manque d'habitue aussi je m'arrête souvent et quelques fois tous les 500 mètres alors avec l'équipement d'hiver cela demande beaucoup de temps. Certes je ne suis pas au pièce mais du coup je suis obligé de raccourcir un peu car je n'ai pas prévu d'éclairage et je ne voudrai pas me retrouver à devoir rouler de nuit sans équipement. Je pense que cela viendra petit à petit et je suis à l'écoute de tous les bons conseils que les Blogueurs avertis voudront bien me donner.

A la prochaine sortie, l'Ange Blanc.

Commentaires

Pat 22/01/2012 22:04

salut l'ange blanc, ton blog est vraiment super, il fait envie, je crois que je vais en ouvrir un pour raconter mes sorties en vélo d'appartement tellement il me fait envie de faire comme toi
à bientôt
et continu à nous régaler

l'Ange Blanc 22/01/2012 23:26



Pat mets des roues à ton vélo d'appartement, reste un peu moins souvent devant ton écran et va prendre l'air!!!



cestdurlevelo 11/01/2012 22:21

Aucun souci pour mettre un lien de ton blog vers le mien! Je ferai de même! Quant à un tour en commun vers / autour / sur le mont chauve... ce serait avec plaisir ! Te tiendrai au courant au
Printemps si c'est envisageable!

l'Ange Blanc 12/01/2012 22:40



bonsoir Baptiste, merci pour le lien et à bientôt pour le Ventoux, enfin pas avant le mois de mai, il faut que je fasse des bornes dans les cols un peu...



cestdurlevelo 10/01/2012 08:31

Salut l'Ange Blanc,
Supers premiers articles, bravo à toi! Merci de m'avoir transmis ton adresse de blog.
J'adore le fait que tu aies un 'géant' tel le Ventoux pour 'veiller' sur toi et tes sorties... il semble toujours être là pas loin... Il fait à vrai dire partie de mes seconds objectifs de la
saison... :)
J'imagine que tu l'as deja grimpé à plusieurs reprises!!!
Bonne continuation,

l'Ange Blanc 11/01/2012 21:47



bonsoir Baptiste, sympa ton commentaire, merci. Oui le "Géant de Provence" se trouve à 30 km de chez moi (enfin le pied, à Malaucène) en plus mes sorties sont souvent orientées vers lui:
Baronnies, Haut Vaucluse, Dentelles de Montmirail... je fais son ascension au moins 1 fois par an par Malaucène ou Bédoin, j'y tourne plus souvent autour, il y a  d'ailleurs un superbe
parcours d'environ 100 Km qui existe (il peut s'allonger à l'envie). Si tu viens en milieu d'année n'hésite pas à me prévenir si je peux t'accompagner. Si tu es d'accord je mettrai un lien de ton
blog sur le mien? Bonne soirée.



hugo veyrier 09/01/2012 21:40

Bonjour l'ange blanc j'ai été très agréablement surpris par ton blog car moi je possède un site mais pas un blog.
Bravo pour tes photos quel type d'appareil utilises tu merci de me répondre.

Pat 09/01/2012 21:35

oh l'ange blanc, comment tu fais pour avoir une tenue toujours blanche?

l'Ange Blanc 09/01/2012 21:51



slt Pat, je suis sponsorisé par Bonux!!!



cyclotourisme-kesako 09/01/2012 21:28

belle sortie et joli article
pour les photos Olivier a tout dit
pour ma part je limite en moyenne à 5,6 photos par article, mais le plus souvent je préfère m'arréter

bonne continuation
alain késako

l'Ange Blanc 09/01/2012 21:50



slt Alain, oui il faudra que je sélectionne et que je limite un peu les prises. Après avec le retour du beau temps et sans les gants je prendrai en roulant, je l'ai déjà fait par le passé, j'ai
également une petite caméra GoPro qui prend film et photo que j'installe sur le casque ou le cintre. Merci et à bientôt.



Olivier Buisson 08/01/2012 18:41

C'est vrai que de faire des photos en roulant demande une certaine gymnastique ! pour ma part je positionne mon appareil en mode " stabilisateur d'image " et n'hésite pas à faire plusieurs photos
du même secteur . Quand je manque de temps , soit pour rouler soit pour faire l'article , je laisse le numérique à la maison , comme pour cette semaine écoulée , 5 sorties aucun reportage .En
roulant avec des gants qui s'enlève facilement je prends des photos en roulant ...afin de limiter les arrêts ..Bref fait toi plaisir en pédalant et longue vie à ton blog

l'Ange Blanc 08/01/2012 22:23



bonsoir Olivier, merci de ta visite et de tes conseils, avec les gants d'hiver l'exercice de prise en roulant est périlleux. une fois le froid un peu moins vif donc la fin de l'usage de gants qui
handicapent les mains j'essayerai ta technique. Encore merci pour tes encouragements.