Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Le Ventoux par les Abeilles et Sault !!!

l'Ange Blanc

mercredi 06/06/12 - 130 km -  2500 m

 

DSCF4205

La voilà enfin cette tour de l'observatoire, au sommet du célèbre "Mont Chauve", la montagne emblématique de la Haute Provence. L'idée, lancée la semaine dernière à l'issue de notre sortie dans les Baronnies a germée dans mon cerveau à vélo et j'ai testé, grandeur nature, le profil tracé la veille sur Openrunner. Il me fallait trouver un moyen d'escalader le Ventoux pour tous les membres du club du CCCM avec un kilométrage ne dépassant pas 130 km et cela en partant, si possible, de la Guinguette de Buisson. Un casse tête qu'il fallait vérifier sur le terrain pour se rendre compte des difficultés du tracé et si on pouvait rester sur un créneau horaire acceptable afin de pouvoir manger au resto après la sortie. 

 

Un beau Cerisier de Provence...    - Un VTTiste du Tricastin St Paul "en route"

DSCF4190.JPGDSCF4188.JPG

Je laisse donc le fourgon au rond point de Buisson puis part vers Villeudieu où je suis rejoint par un groupe important du club cyclo de St Paul 3 Châteaux. Ils vont vers Malaucène, comme moi, aussi je reste avec eux pour m'échauffer et taper la discute. L'un d'entre eux m'apprend que cette vingtaine de cyclos précède un groupe aussi important parti 1/4 d'heure après ! il y a du monde ce matin sur la route...

 La Madeleine (petite) à 448 m        -   Depuis Bédoin, une 1ère photo...

DSCF4192.JPGDSCF4193.JPG

Aprés Malaucène je prends à gauche direction Bédoin par le sympathique col de la Madeleine (448m), je traverse le village très animé et rempli de cyclos, puis file vers Flassan. La route est bordée de part et d'autre de vergers de cerisiers qui en plus du tourisme et de la viticulture est une activité essentielle de cette partie du Vaucluse.

 Un col difficile à presque 1000 m     -  De sympas cyclos Belges de Liège

DSCF4194.JPGDSCF4197.JPG

En principe cette ascension, par Flassan, est moins difficle mais aujourd'hui ce sera du dur pour moi et je me fais du souci pour la suite du programme... heureusement il y a du monde dans la montée et je rejoins un groupe de VTTiste bien sympathiques qui sont là en vacances pour la semaine. Ils viennent de Liège, en Belgique, et font un maximum de dénivelé avec leur VTT équipé de pneus route. Comme moi ils vont au Ventoux, aussi je les accompagne jusqu'à Sault histoire de bien papoter, notamment avec Angélino, que je salue (si tu me lis). Deux de leurs jeunes font la descente des Abeilles à fond et on voit là 2 chevronnés de la moto, impressionnant !!!

 Et oui on peut y aller ! (tant pis...)  - Beaucoup plus en fleur du côté de Sault!

DSCF4199.JPGDSCF4200.JPG

J'attaque ensuite l'ascension, tout seul, (enfin façon de parler car il y a du monde même de ce côté, plus éloigné des principaux accès) ayant laissé derrière moi les Belges qui montent à l'allure du moins rapide (solidarité oblige). Comme dans les Abeilles, les sensations ne sont pas top mais je progresse à 12 km/h, ensuite c'est la partie la moins difficile qui arrive et là les jambes répondent mieux. Il ne faut néanmoins pas trop s'enflammer car à partir du Chalet Reynard on emprunte les km les plus durs.

 C'est encore loin la haut ?            -             Enfin !!!

DSCF4203.JPGDSCF4204.JPG

Justement le voilà le chalet Reynard avec ses 2 terrasses bien garnies (il est bientôt 13h) de randonneurs, touristes, motards mais surtout de cylos de nationalité américaine et anglaise pour la plupart. D'ailleurs aujourd'hui c'est cosmopolite et on n'entend quasiment pas parler Français, si ce n'est par les Wallons !!! D'ailleurs en pleine semaine cette affluence est vraiment impressionnante et le Ventoux, tel un phare, attire les cyclistes du monde entier. Après le plein des bidons et une petite discussion avec le "seul" local (de Gordes) me voilà dans le très dur, je me cale sur le rythme d'une cyclote australienne (maillot) mais je n'arrive pas à la suivre longtemps et petit à petit elle me prend quelques mètres. Comme d'habitude on croise de tout dans le Ventoux comme ces Hollandais ou Allemands en tenue et vélo de ville qui arrivent néanmoins à hisser leurs grandes carcasses jusque là, c'est fou ! A 2 km du sommet je suis presque à l'agonie, j'ai rattrapé "mon" Australienne qui a mis pied à terre mais je me demande si je ne vais pas devoir l'imiter? enfin le dernier km : je ne fixe plus que ma roue avant et serre les dents jusqu'au dernier virage de l'observatoire, enfin !!! Je suis cuit avec un sérieux mal au ventre mais c'est finit me voilà sous la tour...

 Et oui j'étais là tout à l'heure      -   La station du Mont Serein

DSCF4207.JPGDSCF4209.JPG

Il me faut 5 bonnes minutes pour récupérer, je m'aperçois que le sommet est envahie de cyclos et touristes, pas une place de libre. En plus, des travaux en cours empêchent d'approcher du panneau d'altitude, je me couvre et entreprend la descente tranquillement pour profiter le plus longtemps possible de cette horizon qui se dégage à 360 °, c'est très dur mais quelle satisfaction en haut, on y reviendrai presque hein ?

 Vertigineux le coin                   -    Même endroit vue d'en bas

DSCF4208.JPGDSCF4210.JPG

Quelques belles photos à faire sur la route qui serpente en plusieurs lacets au-dessous de moi, puis une dernière sur la tour, vue du côté nord et je commence à lâcher, un peu, les chevaux, il fait encore un peu frais mais ça passe bien.

 Mieux vaut être de ce côté du panneau  -    A bientôt ?

DSCF4212.JPGDSCF4213.JPG

Toutefois je reste prudent et ne m'autorise qu'un 80 km maximum dans les parties de longues lignes droites, et c'est déjà bien grisant comme cela.

 Malaucène l'autre ville du Vélo.       - Buisson petit village du haut Vaucluse.

DSCF4214.JPGDSCF4216.JPG

Dans la descente je croise également énormément de cyclos soit sur le vélo soit à côté mais peu de voitures ou de motos ce qui est bien agréable. Les bornes défilent plus vite que dans l'autre sens !!! et j'arrive déjà à Malaucène en pleine effervescence touristique. Des mini bus déversent ou récupèrent un flot continu de bipèdes qui s'empressent d'enfourcher leurs 2 roues, les terrasses sont également noires de monde comme les vélocistes dont les affaires, semblent-ils marchent bien. Pour moi c'est direction Vaison par la grande route, au plus court, puis Buisson que je traverse avant d'arriver à mon point de départ. Je finis bien et c'est rassurant mais ça été dur, un régal quoi ! .

Commentaires

cestdurlevelo 14/06/2012 09:54

Bravo bravo bravo l'Ange Blanc! Tu as bien déplié tes ailes pour monter là haut :)
Super récit qui fait vraiment envie! Je ne suis jamais grimpé là haut, pas en voiture, encore moins en vélo. Mais ça donne de la motivation! A priori pas cette année, mais qui sait... peut être en
2013!?
Toujours est il que tu as bien de la chance d'habiter à proximité de cette sacrée montagne... et c'est tout à ton honneur d'y être grimpé sans poser le pied à terre!
A+

l'Ange Blanc 14/06/2012 21:53



slt Baptiste, merci pour ces félicitations, je n'ai pas mis le pied à terre mais dans le dernier km je n'en menai pas large... dire que des collègues du club le montent 3 fois dans la journée ? !


Quand tu viens t'y essayer fais moi signe mais bon le Ventoux ce n'est pas une priorité, il y a tellement de beaux cols tout autour et sans personne ou presque. Merci pour ton passage.



Brigitte 10/06/2012 19:14

Cela m'amuse beaucoup de te lire car je retrouve beaucoup de choses de mes ascensions du Ventoux (3 en tout et toutes par Bedoin) :-)
Les gens qu'on essaye de suivre, les autres (moi je me réjouissais quand ceux qui me doublaient faisaient des pauses de plus en plus longues) ... les touristes qui squattent le panneau d'altitude
(Non mais, faut les virer, s'ils sont montés en voiture !!! le meilleur moyen est de leur demander de servir de photographe !) ... le record de vitesse dans la descente sur Malaucène (le mien est
seulement 66 km/h, jamais égalé, suis trouillarde)
Belle boucle !!!

l'Ange Blanc 10/06/2012 21:33



slt Brigitte, oui il y avait particulièrement du monde dans le Ventoux ce mercredi, je le monte chaque année (plutôt côté Malaucène) une fois mais c'est toujours aussi difficile. Ce serait mieux
effectivement que l'on ne puisse accéder au pied de l'observatoire qu'à pied ou à vélo car sur ce minuscule parking c'est vraiment la pagaille. Merci pour ton message.



jc 07/06/2012 21:49

bravo l'ange blanc,article et photos très vivants, on s'y croirait vraiment,tu devrais poser ta candidature pour commenter le dauphiné libéré .

l'Ange Blanc 07/06/2012 22:29



Salut Jean-Claude, tu te sens d'attaque pour cette future sortie ? à part les 6 derniers km pour atteindre le sommet le reste est beaucoup moins dur que ce nous avons fait samedi dernier. Merci
pour ton message.