Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

La Montée d'Eyroles - Col de Valouse

l'Ange Blanc

02/03/2012 - 105 km - 1399m

Pascal venu directement de Bollène             - Christophe, Jean-Phi et Fabrice Top départ...

P1040105.JPGP1040106.JPG

Nous ne sommes que 5 pour cette sortie printanière, et oui les RTT ne sont pas pour tout le monde mais nous roulerons aussi pour les "pauvres collègues" restaient au Taf... La météo est rêvée pour le vélo, beau soleil, ciel bleu et pas de vent. Le Rendez-vous et point de départ du jour se fait de St Roman de Mallegarde, nous nous y rendons en voiture à l'exception de Pascal venu en costaud et sur le vélo depuis Bollène. A 8h45 tout le monde est OK et c'est parti pour en principe 85 km et de belles grimpées. Direction la première difficulté: le Col de la Croix Rouge 513m, belle montée dont j'ai déjà parlé dans mes précédents articles et qui permet de se chauffer au départ au milieu des oliviers sur une pente moyenne. La partie la plus ardue se situe sur les 500 derniers mètres avec 4 virages particulièrement relevés (entre 10 et 15% maxi).

Eyroles, une montée de toute beauté          -  Superbe vue (je parle de l'arrière plan...)

P1040116.JPGP1040132.JPG

Après les Pilles nous passons par Curnier et nous franchissons l'Eygues sur le pont de fer pour nous retrouver sur la D94 (route de Gap) qui heureusement n'est pas encore trop fréquentée en ce vendredi et ce malgré les vacances scolaires du Vaucluse et les départs pour les stations du sud des Alpes. D'ailleurs nous ne resterons pas longtemps sur cette départementale puisque juste avant Sahune nous bifurquons à gauche sur la D567 en direction d'Eyroles, ma petite surprise du jour pour les collègues. En effet cette route est assez peu connue et encore moins fréquentée car le village est enclavé et l'on n'y monte presque qu'exprès... en tout cas le passage en vaut vraiment le détour car la montée y est superbe, en quelques virages la vue qui se dégage sur les montagnes avoisinantes et sur la vallée de l'Eygues est de toute beauté. La pente n'est jamais trop forte et même si le revêtement est plutôt granuleux on se régale à la grimper, il y a même une petite déscente pour récupérer avant d'attaquer le dernier km qui nous amène dans le village. 

Encore une plaque de Cocher                   - les seuls êtres vivants croisés: drôle d'espèce

P1040148.JPGP1040152.JPG

Un village bien calme à l'image de la route puisque nous n'y avons croisé personne, petite pose photo de la plaque de Cocher (forme de coeur) et d'une espèce de cochons ou de sangliers noirs. On repart pour une descente avec des virages véritablement en épingle pour un côté qui doit présenter plus de difficultés que le versant sud (à réserver pour une prochaine étape). En bas nous arrivons directement à St Férréol-Trente-Pas qui est la porte d'entrée du célèbre Défilé de Trente-Pas dont nous ne franchirons pas le seuil aujourd'hui puisque notre route elle se trouve à gauche en levant les yeux direction Valouse. Nous serpentons dans des gorges étroites avec un petit torrent sur notre gauche (peut être le Cros des Aiguës), au sortie de ces gorges c'est le véritable départ le l'ascension de notre prochain col, celui de Valouse par son versant le plus escarpé. Cependant pas de pourcentage affolant, on reste sur du 6,5 % de moyenne, les 500 derniers mètres sont mêmes au alentour de 2%

Le Col de Valouse                             - I'm on the road again (un peu à la traîne...)          

P1040159.JPGP1040160.JPG

Néanmoins cela devient difficile pour moi, mes compagnons qui me trainent depuis le 2ème col se lâchent un peu et me mettent 1 km sur les 4 derniers, je les retrouve m'attendant patiemment en haut du col déjà reposés et bien "peignés" pour la photo officielle devant le panneau... et dire qu'à part Pascal c'est moi qui roule le plus (sur route) dans ce groupe, c'est trop injuste, il faut peut être que je me mette au régime... Le temps est toujours au beau fixe et la déscente est à peine fraiche même à vive allure, nous passons Teyssiéres puis faisons une halte remplissage de bidons à La Paillette. Ensuite c'est une belle partie de manivelles sur 15 km avec prise de relais, je me contenterai d'essayer de rester dans les roues car physiquement je ne peux pas en prendre un et je suis tout content de pouvoir au moins m'accrocher. Juste avant la montée vers Rousset les Vignes, Pascal nous quitte pour rentrer seul par Valréas, Suze puis Bollène. Pour nous c'est la côte de Rousset puis celle de Vinsobres par Venterol, et là je m'aperçois que j'ai du me "planter" dans mon parcours sur OpenRunner car nous sommes déjà à 85 km et nous ne sommes pas rentrés. Mes compagnons de route ne m'en veulent pas et nous profitons de la dernière grimpette sur Vinsobres avec sa vue dégagée sur le Ventoux et toutes les petites montagnes satellites autour. Retour sur la D94 qui est nettement plus fréquentée que ce matin, passage à St Maurice et enfin arrivée à St Roman de Mallagarde au bout de 105 km et d'un bon dénivelé.

2 mars on mange dehors !!!

P1040163.JPG

Il ne reste plus qu'à se changer et aller déguster une bonne bière désaltérante, surtout pour Christophe qui frappé de crampes en fin de parcours a besoin de sels minéraux... Un bon repas nous attend chez Claudette, le bistrot de Pays de St Roman et nous mangerons en terrasse sous un soleil généreux et de bon appétit !!! Fin de la sortie et tant pis pour les absents mais ils auront l'occasion de se rattraper.

 

 

 

Commentaires

Fantomette 18/03/2012 18:28

Bonjour l'Ange Blanc (!),
je viens de découvrir ton blog par l'intermédiaire de celui de La Renarde.
Magnifique blog et jolies photos, bravo ! J'ai lu l'article du parcours qui mentionne Eyroles, et il se trouve que ma grand-mère paternelle était institutrice dans ce village au début du siècle
dernier. Etant originaire de Montélimar, je connais bien les endroits où tu roules (Grignan, Séguret, Sablet, Valréas, Plateau d'Albion ...).
Je continuerai de lire ton blog avec grand plaisir !
Une petit question "indiscrète": pourquoi ce pseudo "l'Ange Blanc" ?

l'Ange Blanc 19/03/2012 21:31



bonsoir Fantomette, j'ai eu l'occasion de "voyager" sur ton blog également. Eyroles... un tout petit village presque perdu dans la montagne, j'y suis passé 2 fois à vélo et je m'y suis régalé
autant par la montée elle même que par les paysages. A l'image de la Drôme Provençale qui est un vrai paradis pour le vélo (nombreuses petites routes avec une circulation quasi nulle, de nombreux
villages avec de belles fontaines pour faire le plein des bidons...)


merci pour ton commentaire et ton passage sur le blog. Gil



Gerard BETTON 05/03/2012 23:23

Salut. J'ai récupéré la photo de la plaque de cocher d'Eyroles, avant d'aller la photographier moi-même lors d'une sortie de vélo.@+

l'Ange Blanc 07/03/2012 06:40



bonjour Gérard, je te conseille le versant Est où la vue y est magnifique.



Leclair 04/03/2012 18:59

Merci pour ce joli tour de manivelles dans la Drome provencale Jean phi

l'Ange Blanc 04/03/2012 19:09



slt Jean-Phi, je me suis régalé et je vous proposerai rapidement un prochain tour en D.P mais aussi du côté des Alpes de Haute Provence avec du dénivelé mais jamais bien méchant et surtout de
superbes paysages, et biensur des routes désertes: tout pour le vélo... merci pour ton passage et message sur le blog.



Fabrice 03/03/2012 14:30

Salut l’ange blanc. Merci de nous faire revivre en images et en récit notre superbe sortie de vendredi. En effet, tu avais tout bien organisé, parcours magnifique dans notre Drôme provençale et
petit resto à l’arrivée en terrasse et au soleil. Que du bonheur !

l'Ange Blanc 03/03/2012 17:32



Slt Fabrice, et bien merci à vous quatre car je prends autant de plaisir à faire découvrir ou redécouvrir notre région qu'à la parcourir à vélo. Et merci aussi d'avoir fait la locomotive pour que
nous n'arrivions pas trop tard au restau...  aujourd'hui je suis allé tourné tranquillement les jambes sur 50 km avec mon cousin qui reprend le vélo après 3 années d'arrêt, alors cool. Sympa
ton message et ton passage sur le blog, à bientôt sur le vélo pour de nouvelles découvertes de notre superbe et inépuisable Drôme Provençale!!!