Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

LA DROMOISE UNE CYCLO MAGNIFIQUE

l'Ange Blanc

23/09/12 - 143 km - 1961 m

Que de monde sur le Viaduc à Die    -   Le Glandasse qui domine la ville

DSCN0958.JPGDSCN0957.JPG

Déjà 4 Drômoises et je n'avais pu  assister à aucune, aussi j'ai fait en sorte de pouvoir être présent ce dimanche pour cette 5 ème édition. Et je n'ai pas été déçu, tout ce que l'on peut lire dans les différents magazines spécialisés s'est confirmé: une organisation rodée avec plus de 200 bénévoles, des signaleurs, des motards, 6 ravitaillements sur le grand parcours et des animations à chaque fois, un repas largement à la hauteur. En plus un cadeau comprenant 1 bouteille de clairette de Die grande tradition et un maillot aux couleurs de la Drômoise (par contre pas de grandes tailles) le tout pour un tarif dans la moyenne. C'est donc avec un plaisir non dissimulé que je me retrouve au départ sur le Viaduc de Die aux côtés de mes potes Patrice, engagé sur la randonnée du 116 et Jean-Phi tout comme moi sur la cyclo du 143 km.

Jean-Phi. et son Bianchi s'installent  -  La Roanne et un groupe d'échappés

DSCN0961.JPGDSCN0964.JPG

Le départ se fait à 9h00, un horaire presque tardif mais nous sommes fin septembre, ceci explique peut être cela, en tous cas la météo est estivale et de nombreux retardataires se sont inscrits à la dernière minute. Ainsi nous sommes 1300 concurents sur tous les parcours cyclo et rando proposés par l'organisateur, un léger déficit par rapport à l'an passé, comme on a pu l'observer sur pas mal de cyclos cette année . Le départ donné nous nous élançons sur la grande route en direction de Pontaix, vitesse de croisière entre 45 / 50 km/h mais toute la chaussée est à nous car privatisée jusqu'à 10h00. A Pontaix on joue des manettes de frein car le rétrécissement est important (l'organisateur nous a d'ailleurs prévenu) pas d'accidents et nous allons donc rejoindre rapidement la vallée de la Roanne qui commence à recevoir ses premiers rayons de soleil 

3 Merlans Marseillais dans les Roustans - Un village Gallo Romain à Volvent 

DSCN0966.JPGDSCN0971.JPG

Nous remontons la Roanne jusqu'à St Nazaire le Désert, qui ce matin ne l'est pas, et je m'arrête au premier ravitaillement pour un coca et des fruits secs. Une ambiance chaleureuse y règne avec des bénévoles tout sourire et 2 musiciens qui donnent une touche particulière. Ainsi alimenté et motivé, le long serpent que nous formons s'attaque au col des Roustans qui passe d'abord par celui de Guillens (806) puis col de Portail (803) et celui de la Vache (895) où un comité d'accueil particulier nous y attend. En effet la population de Volvent s'est soudainement métamorphosée en village Gallo Romain (VOLVENTIX) style Astérix et Obélix. Un ravitaillement s'y trouve mais je n'ai pas pu voir si le druide Panoramix y proposait sa potion magique, je me suis contenté d'un verre d'eau tendu par une très belle Cléopatre. Une belle initiative qui donne sans aucun doute un ton "d'Ardéchoise" à cette épreuve.

Encore un ravito en Musique           -      Dans le col du Fays

DSCN0973.JPGDSCN0974.JPG 

L'ascension est assez longue mais nous sommes encore nombreux (les parcours 116 et 143 passent par là) ce qui créé une certaine émulation et on pense moins à l'effort fourni. De plus je fais la causette à 3 membres du club du VC Merlanais de Marseille et ainsi le temps passe plus vite nous permettant d'arriver au sommet des Roustans à 1037 m. De là c'est une belle descente que nous entamons qui passe par le Pas de l'Echelle juste au-dessus de Chalancon puis nous arrivons dans la vallée à la Motte Chalançon où un 3ème ravito, lui aussi musical, nous attend, bien entendu je m'y arrête. Je reprends la course direction La Charce sur une longue ligne droite en très léger faux plat montant mais je suis seul et je me languie qu'un groupe me rattrape, ce sera chose faite mais hélas à 2 km du village. Nous ne rentrons pas dans La Charce et virons à gauche vers Establet, c'est là que les 2 parcours se séparent (les filles à gauche, les garçons à droite ). Pour moi c'est à droite et ça monte tout de suite sur le col du Fays, un beau col qui se grimpe dans les bois et à l'ombre, les jambes tournent bien et je rattrape encore quelques concurents, je me fais aussi doubler.

C'est bon les pneus d'un fourgon   -   Et voilà le col de Rossas 1114 m

DSCN0978.JPGDSCN0979.JPG

Après le col nous amorçons une brève descente qui passe par St Dizier en Diois puis c'est à nouveau les petits moulinets pour commencer le col de Rossas, nous sommes à 800 m aussi il n'est pas très dur et vite atteint. Sur la route ? personne même pas le facteur (nous sommes dimanche) vraiment un coin pour le vélo, pour ses décors et sa tranquilité. Si, il y a aussi des moutons qui visiblement doivent apprécier les pneus ou la peinture du fourgon planté au milieu de leur pâturage . J'arrive encore "frais" au col 

Le Val de Drôme                     - Dans la descente vers le village Valdrôme

DSCN0980.JPGDSCN0987.JPG

Devant moi se présentent les montagnes de Peyre Grosse et de l'Aup qui constituent le Val de Drôme, c'est magnifique. Après un petit coup d'APN j'entamme la descente vers le village de Valdrôme, assez droite avec quelques virages dans le final, c'est très agréable. 

Valdrôme un magnifique petit village  -    Et un énième ravito animé

DSCN0989.JPGDSCN0988.JPG

L'itinéraire nous impose un passage au coeur du village et je découvre une belle petite commune entre art provençal et montagnard, c'est vraiment joli la Drôme  Nous avons également droit à un nouveau ravito lui aussi animé par 2 charmants musiciens tout spécialement l'accordéoniste 

Le blocus des éleveurs *         -         Vers Lesches en Diois

100 5407-copie-1           DSCN0992.JPG

Nous repartons bille en tête mais très vite notre élan dans la descente douce sera brisé par un barrage d'éleveurs en colère. Ils ont installé des meules de foin sur toute la largeur de la route et aménagé un sas dans lequel ils nous laissent entrer par lots de 6 ou 7 afin que l'on écoute leur revendication contre l'instauration du loup et des énormes dégâts qu'il occasionne sur leurs troupeaux. Sur le fond si je peux comprendre leur action je ne puis en dire autant sur la forme. Pour moi ils se trompent complètement de cible et de méthode : bloquer 230 cyclos sur une petite route où il ne passe quasiment personne, sans médias donc sans répercusion et avec un discours culpabilisant parfois "les chanceux travailleurs" que nous sommes n'aura certainement pas l'effet escompté... . Finalement au bout d'un 1/4 d'heure nous sommes "autorisés" à reprendre notre petite vie tranquille. Ce sera direction Beaurières où de là nous prendrons la route de Lesches en Diois par une montée que je ne connais pas et qui est de toute beauté même si elle me fera souffrir dans son milieu. La fin est beaucoup plus douce et nous nous trouvons au sommet (1023 m) directement dans le village avec là aussi un ravito et des habitants bien sympathiques.   *photo empruntée à Vercors Chambaransport...

Entrée du Claps                           -        Le Claps (la Drôme)

DSCN0996.JPGDSCN0997.JPG

S'ensuit une descente de vrai col avec une multitude de virages serrés et assez techniques, d'ailleurs dans l'un d'entre eux je me ferais une petite frayeur avec dérapage du pneu arrière (erreur de freinage) et déchaussage d'urgence mais pas de chûte à déplorer. Je me reconcentre sur ma descente et admire un peu moins ce paysage sublime que je ne connaissais pas du tout et dont je me fais la promesse d'y revenir avec les amis. Me voilà rapidement devant le saut de la Drôme puis j'arrive au Claps toujours aussi impressionnant mais avec beaucoup moins de monde qu'en été.

Et c'est l'arrivée                    -  Les amis cyclotouristes et J-Phi 

DSCN1002.JPGDSCN1003.JPG

Après c'est encore 2 petits coups de "cul" puis on bascule vers Die par 10 km de plat avec un vent léger de face, j'accomplirais ces derniers km en compagnie d'un inconnu avec qui je collabore pour arriver plus vite et surtout moins difficilement à Die. Jean-Phi m'y a précédé d'une vingtaine de minutes et Patrice m'y attend sur la ligne d'arrivée. Je ne suis pas mécontent de les retrouver même si cette journée a été des plus agréable. J'enfile rapidement un short et nous allons tous les 3 déguster les ravioles maison, un bon picodon arrosé de rosé bien frais (il n'y avait plus de rouge) et un éclair au chocolat. Finir comme cela le WE avec les amis ya plus ka recommencer !!!

Bilan: Positif Positif Positif................. formidable organisation avec des bénévoles souriants, contents que l'on soit là et contents d'être là, une bonne sécurité avec signaleurs et motards, même si à la base il n'y a pas grand monde sur ces routes. Un repas copieux fait sur place par un traiteur, un sac cadeaux bien rempli (maillot vélo aux couleurs de l'épreuve, bouteille de clairette Jaillance grand cru), parking à vélo, douche, emplacement pour manger à l'abri, des ravitaillements à la pelle et à chaque fois une animation, une mention spéciale au village Gaullois de VolventIX. Bref du tout bon et digne d'une grande très grande Cyclosportive le tout pour 34 €, dans la moyenne. + Rencontre (assez furtive) avec Olivier du blog Vercors Chanbarans.

Petit reproche: faire des maillots c'est bien mais n'avoir que des tailles pour les moins d'1.70 m ce n'est pas top et j'ai trouvé le village bien maigre avec 2 stands: l'innamovible Marchegianni et le vélociste local. Mais c'est un détail par rapport à tous les aspects impeccables de cette épreuve dans une ville de Die très vivante et animée malgré (ou grâce) à son isolement. Rendez vous pris pour 2013. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

Philippe 07 29/09/2012 10:30

Allez si tu veut me les envoyer par mail je suis preneur merci

l'Ange Blanc 29/09/2012 17:47



ok voir commentaire sur ton article du 29/09



cestdurlevelo 27/09/2012 12:13

belle cyclo! elle me fait bien envie pour 2013... qui sait!?
Il va falloir que je me bloque quelques week ends car ça commence à faire ! Je réfléchis à mes objectifs 2013 mais il faut aussi savoir être raisonnable :)

l'Ange Blanc 27/09/2012 19:55



Elle arrive en toute fin de saison et franchement elle mérite tous les compliments que l'on fait sur elle, seule interrogation la météo qui peut à cette époque de l'année être froide ou
pluvieuse. Pour nous ça n'a pas été le cas et c'était le temps rêvé pour le vélo, du beau pas trop chaud et juste un peu de vent sur la fin. Si tu veux la faire en rando tu peux également.



Philippe 07 26/09/2012 18:56

Bravo pour ta participation moi j'étais à Fréjus et oui on ne peut pas être de partout de toute façon avec ma petite forme du moment je n'ai rien perdu. Pour les loups c'est clair tu a raison en
Ardéche ça commencerait aussi ils en auraient vu un.....à suivre Sur ta premiére foto 2 pots de mon clubs dont celui de gauche Claude P. avec le maillot et en face de lui Tony P.
Bonne fin de semaine

l'Ange Blanc 26/09/2012 19:06



slt Philippe, oui j'ai bien vu des maillots de ton club mais je ne t'y reconnaissais pas, évidemment puisque tu étais à Fréjus, je peux te faire passer la photo et je crois que j'en ai une 2ème ?
Merci pour ton commentaire.



Salle de Forme Paris 26/09/2012 12:11

Le genre de course qu'on aimerait avoir partout aussi bien organisé... Cela a du être vraiment agréable malgré la coupure des éleveurs...
A quand la prochaine?

l'Ange Blanc 26/09/2012 13:20



bonjour, hélas on arrive à la fin de la saison et les concentrations se terminent, heureusement il reste encore quelques belles randonnées cyclotouristes jusqu'à fin octobre. Rdv l'année
prochaine dès mars, encore dans la Drôme avec la Corima organisée par le club St James de Montélimar... merci de la visite.



Vercorschambaransport 25/09/2012 20:32

Je viens de lire un bien beau compte rendu sur cette Drômoise , comme toi hormis le loup rien à signaler .....à si peut être le parcours un peu trop roulant ! Au plaisir de te revoir .....un peu
plus longtemps !

l'Ange Blanc 25/09/2012 21:14



bsr Olivier, avec une telle organisation le récit en devient facile, à une prochaine fois sur le vélo et merci de ton commentaire.



pat 24/09/2012 23:56

c'est bien on apprends de nouveaux mots "émolutions" ?? et tu as fait des col inédits "Rostand" on sent l'enthousiasme de l'écrivain ravi par sa cyclo et qui voulait la faire partager

l'Ange Blanc 25/09/2012 00:14



commentaire pertinent !!! en plus avec des "fôtes" (on apprends) Quand on veut les souligner c'est limite... mais comme à vélo tu fais des étincelles