Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Dossier Spécial Arrosage !!!

l'Ange Blanc

29/07/12 - 92 km - 768 m

Coup de gueule spécial aujourd'hui... au travers de mon parcours de ce matin j'ouvre la porte d'un sujet sensible, comme chaque été avec l'épineux problème de l'arrosage.

C'est sec pas grand chose à brouter  - La montagne de la Lance un peu brumeuse

DSCF4729.JPGDSCF4730.JPG

Parti à 8h30 il fait déjà 23.30 C° et une bise légère souffle par le nord. Je prends la direction du nord-est et je roule vers Valréas, je vois un berger qui fait paître ses brebis dans un pâturage bien sec où les animaux n'ont pas grand chose à brouter. Il n'est pas tomber une goutte d'eau durant ce mois de juillet, à cela s'ajoute un mois où le Mistral a pas mal soufflé donc résultat: en 30 jours la végétation s'est transformée passant d'un vert vif à des jaunes pailles brûlées.

Du grand n'importe quoi               -   Là par contre c'est bien vert ...

DSCF4731.JPGDSCF4734.JPG

Après avoir passé devant des truffières à Richerenches où le canon à eau arrose copieusement (je n'ai pu faire de photos) les chênes je me pose des questions sur l'usage de l'eau dans le domaine agricole ? La truffe si elle est un champignon qui permet de réaliser d'excellents plats, reste un produit de luxe et n'est certainement pas une denrée de première nécessité. Permettre l'arrosage des truffières, dans le seul but d'accélérer la floraison et d'augmenter la productivité est une hérésie. En plus il semble que la production s'épuise rapidement (moins de 25 ans) par rapport à des arbres "sauvages" qui ne reçoivent que ce que la nature leur donne et qui produisent encore parfois au bout de 100 ans. Mais bon dans le Tricastin et le Haut Vaucluse on se targue d'assurer près de 75% de la production nationale, mais lorsque on parle productivité et gain c'est silence radio... Le sujet est tabou et ce sont des choses dont on ne parle pas.

En poursuivant sur Valréas là c'est la cerise sur le gâteau avec des canons à eau qui fonctionnent à plein régime pour arroser quoi ? du maïs, des tomates non pas du tout, ça arrose à tout va la.......... vigne et la route !! Aliment là aussi de première nécessité ? pourtant je suis consommateur de vins mais franchement là c'est du n'importe quoi, on augmente la productivité au détriment de la qualité et on arrose des plantations qui n'en n'ont naturellement pas besoin. Ensuite c'est au tour d'un immense champ de basilique qui grâce à l'apport d'un dispositif gigantesque d'irrigation est d'un vert qui tranche dans cette campagne brûlée par le soleil de saison.

Un peu de cyclo-cross ?             Non le passage à guet du Lez qui est passé où ?

DSCF4735.JPGDSCF4736.JPG

Après Grillon je décide de me rendre à Taulignan en passant par le passage à guet du Lez, je ne devrai pas trop m'y mouiller les pieds... et bien c'est pire que ça ! il n'y a carrément plus une goutte d'eau, je ne sais pas où passe la rivière qui coule là habituellement ? sans doute dans les tuyaux d'arrosage... A Taulignan je passe par le col d'Aleyrac puis je descend par le nord direction La Bégude de Mazenc, je bifurque juste un peu avant pour filer vers Porte en Valdaine et la Touche où je ne pourrai pas faire le plein d'eau à la belle fontaine qui ne coule plus, décidément... Après c'est le Colombier puis Espeluche et enfin Allan, j'ai la flemme de faire la côte de Roussas aussi je reste au plus prêt le la N7 direction Valaurie.

Là aussi on arrose, le canal du Rhône n'est pas loin.

DSCF4737.JPG

Là aussi on tire beaucoup d'eau mais pour des cultures plus "utiles" et qui nourrissent les gens ou les animaux, le seul reproche c'est qu'en plein soleil et avec du Mistral le taux d'évaporation est maximal et il serait plus judicieux de n'arroser que du soir au matin... A Valaurie je monte le facile col de la Justice pour ensuite me laisser glisser jusqu'à St Paul avec vent de dos c'est tranquille. Dans la capitale du Tricastin je coupe au plus court tout à gauche et je termine sur un bon rythme jusqu'à Suze la Rousse. Bon mon coup de gueule est passé mais il y a des choses qui foutent les boules et sans tirer que sur les viticulteurs ou producteurs de truffes (souvent les mêmes) on peu aussi parler de ceux qui lavent la voiture toutes les semaines ou noient leurs pelouses...

Commentaires

bosses21 24/08/2012 18:20

Moitron est assez loin de mes bases (env. 80 km), donc je ne connais pas du tout mais c'est assez proche de St-Seine l'Abbaye où il y a de jolies bosses. D'ailleurs demain (si le temps le permet),
je devrais faire un parcours (celui de la Côte d'Orienne - 160 km - D+ 2079 m) et qui se trouve un peu à l'Est de Moitron. Mais j'attends avec impatience tes CR sur tes 2 jours afin d'en apprendre
un peu plus sur le coin (il ne faut pas le dire à mes fans, la honte moi qui connait 90% des côtes de Côte d'Or !!!). A bientôt.

l'Ange Blanc 26/08/2012 09:44



Bjr Joris, je suis passais à St Seine, enfin il me semble car je n'ai pas noté le parcours mais je demanderai à mon cousin de m'aider sur les noms car il connaît bien cette partie de la Côte
d'Or. Merci pour ta réponse.



bosses21 24/08/2012 10:04

Salut l'Ange Blanc, je suis assidument ton blog depuis janvier puisque nous avons été "voisin" sur Cyclo-Passion au mois de janvier dernier. Le coup de l'arrosage est un problème qui revient tout
le temps mais les médias en parlent bizarrement, ici en Côte d'Or, on a juste écrit que les niveaux d'eau des rivières ont baissé... c'est juste la faute au soleil ! En tout cas, malgré que la
France soit un "petit" pays, l'eau est répartie de façon très inégale, je reviens d'un séjour en Normandie où il a plu pendant 10 jours sur les 16 que j'ai passés ! En plus, il paraît que le mois
de juillet, c'était 31 jours !!! En tout cas, bravo pour ton blog et tes belles sorties.

l'Ange Blanc 24/08/2012 12:02



bonjour Joris, avec ton message je découvre ton blog (je suis bloqué sur une dizaine essentiellement dans mes régions Rhône Alpes et PACA et ça occupe bien...) Coincidence je reviens d'un petit
séjour passé en Côte d'Or dans un petit village "assez pommé" du nom de Moitron près d'Aignay le Duc, peut être tu y es passé en 2 roues? J'ai pu faire 2 petites sorties et je compte faire un
résumé groupé dans le blog prochainement. En tous cas merci de ton sympathique message et de ton passage sur le blog. Gil.



Brigitte 04/08/2012 19:00

Bien vu ton article !

l'Ange Blanc 04/08/2012 23:12



Quelque fois il y a des choses comme ça qui m'agacent un peu je dois reconnaître...



Chimili62 02/08/2012 21:46

Bonjour, adepte de la rando pédestre, je partage ce coup de gueule. J'ai constaté hier encore de l'arrosage de vigne. Et je profite pour pousser un cri de désolation pour les nombreux détritus
abandonnés sur le bord des routes et des sentiers pédestre ou de rando. Dommage car qu'elle est belle la nature du Gard Rhodanien. Bravo pour le blog qui nous fait découvrir cette belle Drôme
provençale et le haut Vaucluse. Amicalement.

l'Ange Blanc 03/08/2012 02:14



bonjour, je confirme effectivement le bord des routes est souvent jonchés de détritus de tout genre: emballage Mc Do, bouteilles de bières, paquet de cigarettes ... mais aussi et là ça nous
touche nous cyclistes, de topettes energisantes ou papier de barres de céréales, c'est désolant. Au moins au club nous avons réglé ce problème en "éducant" nos membres et chacun garde ses
détritus dans la poche jusqu'au prochain container. Merci pour ton commentaire et passage sur le blog.



Jean Jacques 01/08/2012 21:59

Me suis trompé d'article pour l'eau... La honte... Bon l'essentiel est d'avoir visité ton blog... Jean Jacques

l'Ange Blanc 02/08/2012 11:00



ce n'est pas grave et comme tu le dis tu visites... encore merci.



pat 30/07/2012 00:03

bravo, article bien argumenté; je serais curieux de savoir ce que peuvent répondre professionnels et pouvoirs publics ...

l'Ange Blanc 30/07/2012 10:31



Slt Pat, je pense que je ne me fais pas que des amis en ouvrant ce type de débat mais les truficulteurs sont finalement peu nombreux (en tous cas les gros, ceux qui utilisent justement l'arrosage
pour les chênes) la plupart des autres cultivent et cavent la tuber mélanosporum de façon traditionnelle et naturelle.



Antoinette 29/07/2012 21:09

Bravo pour ton "coup de gueule" ! Sujet épineux en effet, dans les régions comme la tienne où l'eau est rare et donc précieuse (sans compter l'énergie nécessaire pour la pomper).
J'ignorais qu'on allait jusqu'à arroser la vigne... et encore moins les truffes ! (enfin les futures truffes). Mais chacun défendra son gagne-pain !
Ici en Suisse, si l'arrosage naturel (la pluie !) est heureusement beaucoup plus fréquent. L'arrosage artificiel est aussi de mise surtout sur les cultures maraîchères, mais en cas de sécheresse,
il est très réglementé : les ruisseaux doivent garder un débit minimum (pour la faune aquatique), donc pas question d'arroser quand le niveau baisse trop !
Reste évidemment les chanceux qui pompent dans les grandes rivières (Rhône, Rhin etc.) ou dans les grands lacs...
Mais j'espère au moins que tu as pu te rafraîchir sous le jet qui arrosait la route ;-)

l'Ange Blanc 29/07/2012 21:42



bonsoir Antoinette, en théorie l'arrosage en France est règlementé mais de plus en plus les règles on ne les respecte plus et avec l'exemple donné par nos précédents gouvernements ce n'est pas
étonnant. En plus mettre des règles c'est bien mais personne pour veiller à ce qu'elles soient appliquées c'est autre chose... Pour le rafraichissement c'est plutot le lavage de vélo auquel j'ai
eu droit. Bon la sortie a été au moins sympa et "ma" Drôme Provençale toujours aussi belle. Merci de ton passage.