Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Col de Viares et Vinsobres

l'Ange Blanc

Jeudi 12 janvier, 72 km et 750 m de dénivelé.

Château de Suze photo prise juste après mon départ.

DSCF1085

Profitant d'un reliquat de congés de 2011 je ne résiste pas à l'appel de ce temps splendide avec un ciel bleu azur et surtout plus de mistral. Donc je ferme le bureau à midi, rentre chez moi, mange sur le pouce... un peu trop vite d'ailleurs et à 13h00 je suis sur le Kuota avec le corsaire court et la tenue de printemps !! J'ai envie de faire une 2ème fois, pour cette année, le col le Débat, mais cela m'impose un trop long détour par le Vaucluse. Aussi je me dirige vers Tulette puis prends ensuite la direction du village de St Roman de Mallegarde.

 

Passage de l'Eygues.

DSCF1087.JPG

Avant d'y arriver je franchi l'Eygues par le petit pont à une voie et passe donc dans le haut Vaucluse. Petite particularité culturelle : du côté drômois l'Eygues prend un E et côté vauclusien un A. La route du col n'est indiquée que par un vieux panneau en bois "fait maison" et placé après l'intersection, avis aux non initiés. Le départ est raide avec une belle ligne droite de 300 m où on doit flirter avec du 10%, après le passage au-dessus du village la pente s'estompe grâce aux premiers virages. Au tiers de la pente, bonne surprise avec un revêtement tout neuf et noir luisant, le sommet est vite atteint en 10 minutes et je croise un groupe de marcheur dont le nombre m'épate en semaine et en cette saison (environ une 50).

 

Le col de Viarès dont le panneau est assez mal placé parallèle à la route.

DSCF1088.JPG

Bizarre à cette altitude il n'y a pas de neige? et non nous sommes bien en Provence et un petit malin en mal de sommets alpestre a rajouté 2 millier sur le panneau. Cette dénomination est assez récente puisque ce col a été baptisé il y a 4 ou 5 ans à l'occasion de Pâques en Provence organisé par un club local: Piolenc je crois. Au sommet on est sur un plateau où dominent les chênes d'un côté et la vigne au sud, hélas la vue n'est pas dégagée.

 

Photo de gauche la cave et le village de Rasteau (84) à droite dans la brume Séguret et au-dessus ?

DSCF1092.JPGDSCF1089.JPG

La descente débute par 2 beaux virages puis ensuite c'est du tout droit, attention car contrairement à l'autre versant le bitume est assez dégradé et les racines le soulèvent par endroit. J'arrive au village de Rasteau où la cave coopérative et les nombreux particuliers proposent le célèbre vin doux naturel et une large palette de vins. Je poursuis sur Roaix dont le pont sur l'Ouvèze au centre du village avait été emporté lors de la catastrophe de 1992. Il n'a d'ailleurs jamais été reconstruit à cet endroit là pour éviter les dégâts occasionnés lors des inondations. Je prends ensuite la direction de Villedieu, un village extrêmement "Provençal" où les touristes Belges élisent domicile durant les vacances estivales. Je ne peux y prendre la place du village en photo pour cause de travaux. Durant l'été 2 restaurants et le Cercle se la partage pour y faire leur terrasse et au milieu y trône la fontaine où les serveurs remplissent directement les carafes d'eau pour les tables.

 

Le centre de Vinsobres et à  droite le village vu d'en haut avec la "Sentinelle" un peu moins embrumée...

DSCF1097.JPGDSCF1099.JPG

Je quitte le Vaucluse pour filer sur Mirabel aux Baronnies que je laisse sur mon côté droit puis j'enjambe à nouveau l'Eygues traverse la route de Nyons et j'attaque la montée sur Vinsobres. Une ascension en 3 actes: une première montée sur 1 km m'amène sur un premier plateau où les vignes succèdent aux vignes, je redescends sur 500 m et à nouveau je m'élève pour 1 km jusqu'au centre du village puis après une 2ème descente je me retrouve au pied du col. En fait aucun col n'est mentionné au sommet, pourtant sa configuration en une succession de petits virages en épingle les uns au-dessus des autres donne bien le change. Au fur et à mesure que la route s'élève on dépasse peu à peu le village de Vinsobres et le panorama est de toute beauté avec le Ventoux en toile de fond. Le sommet est atteint au bout d'un peu plus de 3 Km sur un immense plateau à la végétation rase, surtout en cette saison puiqu'il n'y a que des vignes et des lavandes. A la belle saison les couleurs vertes et jaunes de la vigne et le violet des lavandes donnent un contraste saisissant (j'y repasserai pour prendre les photos et les mettre sur le blog, patience donc jusqu'en juillet). Aprés 2 km de plat c'est une belle descente sur Valréas, capitale de l'Enclave des Papes dans le Vaucluse que je franchi en passant les bornes Papales.

 

Le passage des Bornes Papales qui se trouvent plus loin mais désolé je n'ai pas le VTT !!

DSCF1100.JPG

La descente s'effectue en grande partie à l'ombre et à 50 km/h le froid m'envahi et ouais a vouloir faire le Kéké à rouler en court et en veste de printemps il faut assumer aprés...

 

A gauche l'entrée de Richerenches dans l'enclave. Photo de droite le clocher de Baume de Transit

DSCF1101.JPGDSCF1102.JPG

Heureusement je file aprés Valréas plein sud et donc vers le soleil qui décline mais qui est encore assez haut et me réchauffe rapidement. Je décide de quitter la départementale à hauteur de Richerenches (le village des Templiers) pour prendre en photo l'entrée du village. Je rate malheureusement un peu le panneau à droite du pont qui indique que Richerenches est le plus grand marché aux truffes de France. En effet 75% de la production nationnale vient d'ici et des villages environnants et 50 % de cette production se vend ici tous les samedis matin de novemembre à mars. Il ne me reste plus qu'une douzaine de Km pour rentrer à Suze en passant par la Baume de Transit où je retrouve la Drôme. Un léger vent du Sud s'est levé mais, quoique de face dans la longue ligne droite, il n'entrave pas ma progression et je suis de retour largement dans les temps. C'était vraiment une journée à sortir le vélo, j'ai d'ailleurs croisé une bonne dizaine de cyclos solitaires et un duo du club de Valréas qui "envoyaient". Samedi la météo est moins optimiste avec de nouveau un fort mistral, tant pis je prendrai encore la voiture pour m'échapper vers l'Est...            A samdedi j'espère, l'Ange Blanc.

Commentaires

grimpeur-du-84 22/12/2013 18:02

le col le viarès est lui aussi un faux col, il n'est pas accepté par le club des Cents Cols, mais le coin reste pour autant sympa.
Mon préféré : la montée entre vinsobres et valréas avec les lacets ;) ;)

l'ange blanc (gil) 22/12/2013 18:29

même réponse que pour le Débat : ce n'est pas un col qui rentre dans liste de la confrérie des Cent Cols mais ils ne sont pas l'IGN !!! oui Vinsobres par la petite route face au Sagittaire j'adore puis le prolongement vers Venterol. Et là je crois que toi tu as une variante avec un passage terrible qui ensuite ramène vers Valréas ?

cestdurlevelo 21/01/2012 09:36

hmm... météo bof bof... ils prévoient de la pluie légère tt le we sauf dimanche aprem. Je crois que je vais pr le moment surtout aller me renseigner sur les vélos, puis j'aviserai demain matin!

cestdurlevelo 21/01/2012 09:20

oui... et de plus en plus on (je) croise des cyclistes qui ne disent même plus bonjour :(
Il faut dire qu'au vu de mon style, de mon rythme (= de ma lenteur relative) je n'ai pas grand intérêt à leurs yeux :)
Heureusement... ce n'est pas le cas de tt le monde et le vélo reste un super moyen de faire des belles rencontres en tte simplicité!

l'Ange Blanc 21/01/2012 09:34



voilà tu as bien résumé.


Alors vélo aujourd'hui?



cestdurlevelo 20/01/2012 22:36

Chouette article et belle sortie! Avec une température très douce.... la belle vie :)

l'Ange Blanc 21/01/2012 09:05



slt Baptiste, et oui que du bonheur et 2 rencontres sympa, c'est aussi le bon côté du vélo qui permet d'aller loin et de rencontrer des gens si tant est qu'on lève un peu le nez du guidon et que
l'on n'hésite pas à s'arrêter de temps en temps. Merci de ta visite.