Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

8 cols en Baronnies Provençales avec le CCCM.

l'Ange Blanc

02/06/12 - 113 km - 1976 m

Ca s'affaire autour de la remorque... -     Et un peu ailleurs aussi

DSCF4129.JPGDSCF4134.JPG

En milieu de semaine Philippe (GPS) nous propose une sortie "délocalisée" à la journée pour changer un peu des habitudes de la sortie club du Dimanche. Après quelques propositions sur la destination ce sont les Baronnies Provençales qui auront la visite du Cyclo Club Châteauneuf Malataverne et rendez-vous est donné à Buis les Baronnies. Le parcours sera celui de la dernière Buiscyclette avec ses 140 km et 2600 m de dénivelé. Du côté de la participation ce n'est pas la grande foule car seulement 8 CCCM sont présents. Entre les vacanciers, les travailleurs, les déjà pris, les joueurs de boules... les absents ont beaucoup d'imagination...

M. GPS en train de régler son... GPS -  Le groupe dans les gorges d'Ubrieux

DSCF4131.JPGDSCF4136.JPG

Nous ferons tout de même 2 groupes avec GPS, Chat Maigre, Pat, David et J-Phi dans le groupe "Costaud" et Thierry, M. Président et l'Ange Blanc pour le groupe "Costaud Touriste". Les cadors empruntent immédiatement le col d'Ey où nous les accompagnons sur quelques centaines de mètres seulement. Pour nous c'est la remonté de la Vallée de l'Ouvèze direction St Auban puis Montauban sur Ouvèze avant d'attaquer le col de Perty haut de 1302 m. Le "A" va se "coltiner" en plus du col d'Ey (718) : le Soubeyrand (994) le Reychasset (1052) et la "Tuerie" du jour le Pierre-Vesce  (1056). Une progression régulière mais aussi une escalade dans la difficulté.

M. Président commence à se charger...      - Thierry encore sur la plaque malgré la pente !

DSCF4142.JPGDSCF4143.JPG

Le point de ralliement pour tous est le petit village de Laborel, ayant 20 km de moins que nos camarades nous adoptons une vitesse de sénateur (cigare en moins) pour aborder le long faux plat montant qui nous amène jusqu'au pied du col dans le hameau de Ruissas. Cela n'empêche pas le Président de se charger  ou plutôt de décharger ses poches en pensant qu'en avalant leur contenu cela l'allégera et lui donnera du tonus pour le plat de résistance. Thierry quand à lui et malgré son trop grand vélo reste à l'aise sur tous les terrains et dans la bonne humeur.

Ils sont pas beaux ces 2 là !!!          - Les mêmes dans du un peu + dur ...

DSCF4145.JPGDSCF4146.JPG

Le plein des bidons est fait à la belle fontaine et à l'eau de source à Ruissas puis c'est parti pour 9 km et 450 m d'ascension, en gros ça va haut mais c'est du tout doux. Par rapport à mon passage de mars la végétation s'est métamorphosée et cela rend le paysage encore plus somptueux, on se croit vraiment dans les alpages en été, tout est vert, relevé du jaune vif des genêts et du mauve profond de petites fleurs sauvages qui parsèment les bords de route. La vue sur les montagnes tout autour est grandiose. En route nous sommes rejoins par Didier, un cycliste Montpelliérain, amoureux de la région puisqu'il en est à son 15 ème séjour de l'année dans cette partie de la Drôme.

La Montagne de Cros                    - L'arrivée au sommet de la Perty (1302)

DSCF4151.JPGDSCF4156.JPG

Photo officielle au panneau, la vue sur les Alpes est là aussi magnifique, il reste encore quelques traces de neige par endroit mais rien avoir avec l'épais manteau que j'avais pu observer il y a 2 mois. Il est un peu plus de 11 heures et la température est déjà haute comme notre col qui en fait la plus haute ascension de la journée pour les 2 groupes confondus, un bon entraînement pour la saison.

Avec Didier un Héraultais "fou" de Drôme  - La descente et les Alpes au loin ...

DSCF4157.JPGDSCF4160.JPG

Nous prenons notre temps et profitons au maximum de ce belvédère naturel tout en discutant avec Didier qui connaît parfaitement la région. Comme nous sommes en avance nous décidons, après la descente vers Laborel, d'aller à la rencontre du groupe A qui doit batailler entre Reychasset et Villebois les Pins et nous nous attaquons donc au Pierre-Vesce. Quoique moins difficile de ce côté il n'en demeure pas moins une grimpée qui se mérite et dont le final est du même tonneau que son pendant nord avec une dernière rampe à 16 %. En haut nous attendrons tranquillement le reste de la troupe.

Chat Maigre G-P-M                        -         GPS finit 2 

DSCF4165.JPGDSCF4166.JPG

Nous n'avons pas longtemps à attendre d'ailleurs car info prise auprès de GPS les "5 fantastiques" sont à 1 km du sommet !!! dans l'ordre c'est Chat Maigre qui arrive en tête remportant ainsi le Grand Prix de la Montagne (ses détracteurs insinueront qu'il s'est économisé durant tout le long avant de planter ses banderilles dans les derniers km... )

3 et 4 David et Jean-Phi               -   Pat suit à quelques secondes

DSCF4167.JPGDSCF4168.JPG

Pour la place de 3 nous avons failli avoir recours à la photo finish mais David (le Bison) au prix d'un violent effort place une demi-roue devant J-Phi (la force tranquille) en 5 Pat arrive à quelques encablures seulement avec un entraînement minimaliste.

Et voilà le moment attendu           -    Fini la pause sous les Tilleuls...

DSCF4169.JPGDSCF4171.JPG

Bon cette fois tout le monde est réuni et il ne nous reste qu'à redescendre pour revenir sur Laborel et notre point de ravitaillement au café des Tilleuls où ce sera Sandwich, bière et café le tout à l'ombre de l'arbre emblématique des Baronnies. On est bien mais il faut repartir car nous ne sommes qu'à mi-parcours et  pour le digo ce sera le Col de St Jean qui n'est pas une sinécure juste après la collation 

On prend racine, Keski font ?          -  Le Président et son escorte

DSCF4172.JPGDSCF4173.JPG

On croise pas mal de cyclistes qui descendent, apparemment étrangers, ils sont sûrement en stage dans le coin. Le St Jean n'est pas redoutable mais il culmine tout de même à 1158 m et pour le président le sandwich a du mal a passer, heureusement les 2 Philippe sont avec lui pour le ramener à bon port. En tout cas lui il est là sur le vélo pas comme d'autre qui soit disant joue aux boules et après lance des défis aux petits copains... 

Descente du Macuègne                  -    Re sandwich, bière et rosé 

DSCF4176.JPGDSCF4181.JPG

Après le regroupement on aborde une descente que j'affectionne tant par sa pente qui est grisante que par son environnement d'une immense beauté, c'est la DESCENTE à faire dans le coin. Cela nous amène à Egalayes puis Séderon (toujours endormi) et il nous reste une difficulté avec le col de Macuègne (1068) pour 4,5 km d'ascension. La descente vers Barret de Lioure puis Montbrun les Bains est elle aussi splendide avec une vue sur le Ventoux originale. Ensuite nous enchaînons les 2 collets des Aires et de Fontaube mais c'est presqu'une formalité, finalement c'est la descente et le retour sur Buis les Baronnies qui seront les plus durs car les costauds ont décidé d'envoyer du lourd et je peine à rester dans les roues. Finalement à 2 km du bourg on se calme (il faut bien éliminer les lactiques) et nous rejoignons Jean-Claude et Philippe qui avaient pris par Mévouillon. On sort les bières, le Rosé et les sandwichs pour refaire les niveaux et c'est la satisfaction générale pour ce parcours difficile mais qui traverse une région bénie pour le vélo. Bilan: 140 km et 2700 m pour certains, 115 km et 2000 m pour les autres. On se donne RDV pour le 23 juin et une sortie à la journée avec le Signal de Lure comme point culminant du tracé. Tant pis pour les absents qui comme le dit le dicton: ont eu tord... 

Commentaires

geoffray 05/06/2012 21:19

Super récit Gil !!! Il est vrai que l'on a passé une bonne journée et qui m'a même laissé des traces dans les jambes.
Prochain rendez-vous le 23 pour le Signal de Lure (face nord).

l'Ange Blanc 05/06/2012 21:34



Slt Philippe, ah voilà pourquoi tu as tant insisté pour accompagner le Président . Signal de Lure et avant Macuègne
par son côté le plus dur, puis la Pigière puis.... beau programme.



Pat 04/06/2012 23:24

super le récit qui relate parfaitement cette belle journée. J'ai apprécié le parcours, les paysages et également l'ambiance et la solidarité. Cela m'a bien aidé par moment. On ne se lasse pas de
ces paysages magnifiques. Vivement la prochaine (pas le 23 pour moi).

l'Ange Blanc 05/06/2012 21:31



slt Pat, les paysages de la Drôme Provençale sont sublimes plus un petit bout de Hautes Alpes et le beau temps voilà les ingrédients d'une belle sortie. On va essayer de trouver une date avant le
23/06. Merci de ton passage.



Renarde 04/06/2012 19:27

la montagne de Lure par le Nord, je n'ai pas trouvé ça très difficile. Ca démarre fort, puis ça se caleme beaucoup, c'est long et irrégulier, mais rien de méchant et vous allez vous faire plaisir !
Pas d'ardéchoise pour votre équipe ?

l'Ange Blanc 04/06/2012 21:11



slt Brigitte, juste 2 ou 3 membres du club pour l'Ardéchoise, plus par le passé mais moins de fans aujourd'hui car lassé par tant de monde... Il est certain que du côté de Lure ou des Baronnies
on est pas embêté par la fréquentation... merci pour ton info et ton message.



Veloblan 04/06/2012 06:51

Superbe balade bien agréable, farniente, terrasse, des copains et du vélo + le soleil et la chaleur, tout ce qu'il faut pour passer une excellente journée!

l'Ange Blanc 04/06/2012 07:09



bonjour Michel, une journée idéale pour le vélo, de la chaleur mais supportable, pas de vent et à part le facteur : les 3/4 du parcours sans voitures !!! merci de ton passage.



Philippe 07 03/06/2012 21:20

Une bien belle balade dans un coin magnifique en plus les sorties délocalisées à la journée avec le club c'est super sympa Attention le signal de lure c'est du costaud pas pour rie qu'on l'appelle,
le petit ventoux Bonne semaine

l'Ange Blanc 03/06/2012 21:54



slt Philippe, oui nous en faisons 3 ou 4 dans l'année avec souvent un restau dans le parcours. pour le signal de Lure c'est vrai que géographiquement les 2 montagnes se ressemblent toutes les 2
avec un sommet pelé et un observatoire, par contre côté difficulté le signal de lure est un cousin éloigné car la montée est beaucoup plus facile, en tous cas par le sud que j'ai effectué à 2
reprises. Par contre par le nord ce sera la surprise !!! merci de ta visite.