Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Vallée de la Roanne : à la recherche des Villages "perdus" et surtout haut perchés : Rimon et Savel et Rochefourchat.

l'Ange Blanc

En toute saison il est un coin de la Drôme (qui s'étend entre la Drôme Provençale et le Diois) que j'aime parcourir et faire découvrir aux amis du GDD ou de Châteauneuf, c'est la vallée de la Roanne. Mais quand on entend vallée il s'agit surtout de montagne (moyenne) car dès que l'on s'aventure à droite ou à gauche de ce serpent d'eau turquoise et de roches calcaires on se retrouve immédiatement face à des pentes à gros dénivelés... Pour y accéder par le sud on doit déjà s'acquitter du col de Lescou (assez facile) on peut prolonger le plaisir en gravissant celui de Muse à plus de 900 mètres pour redescendre sur St Nazaire le Désert ("capitale" de la Roanne). De part et d'autre il y a des cols : Pré Guittard, Planlara, Chamauche, la Croix au sud, col des Guillens, du Portail, de la Vache et des Roustants à l'est de st Nazaire. Puis dans la Vallée le col du Tavard et ensuite en prenant à droite celui des Pennes (1040 m) qui a 2 accés depuis la Roanne. Et en plus de ces cols il y a des montées sèches que je n'avais jusqu'à présent jamais faites comme celle du village et hameau de Rimon et Savel et dont j'ai lu beaucoup de belles choses dans les CR de Vincent Pennel. Il y a aussi Rochefourchat, village moins peuplé de France que je souhaitais depuis longtemps aller voir et enfin un hameau "les Gleizolles" mais qui lui n'a pas un accès difficile. Et bien étant en vacances et avec une envie de Roanne pourquoi ne pas aller rendre hommage à tous ces beaux lieux !!! Suivez moi en images...

Une vue exceptionnelle dans un coin préservé avec un air pur et un goût de presque haute montagne : Rimon-et-Savel le paradis.
Une vue exceptionnelle dans un coin préservé avec un air pur et un goût de presque haute montagne : Rimon-et-Savel le paradis.

Une vue exceptionnelle dans un coin préservé avec un air pur et un goût de presque haute montagne : Rimon-et-Savel le paradis.

1- Première vue sur la Lance. 2- Brume autour de Teyssiéres. 3 et 4- Le cochon "rustique" de St Ferréol.
1- Première vue sur la Lance. 2- Brume autour de Teyssiéres. 3 et 4- Le cochon "rustique" de St Ferréol.1- Première vue sur la Lance. 2- Brume autour de Teyssiéres. 3 et 4- Le cochon "rustique" de St Ferréol.1- Première vue sur la Lance. 2- Brume autour de Teyssiéres. 3 et 4- Le cochon "rustique" de St Ferréol.

1- Première vue sur la Lance. 2- Brume autour de Teyssiéres. 3 et 4- Le cochon "rustique" de St Ferréol.

1- Col de la Sausse après celui de Valouse. 2- Dans le col de Sausse. 3- En haut du Lescou avec la vue sur le col de Muse.
1- Col de la Sausse après celui de Valouse. 2- Dans le col de Sausse. 3- En haut du Lescou avec la vue sur le col de Muse.1- Col de la Sausse après celui de Valouse. 2- Dans le col de Sausse. 3- En haut du Lescou avec la vue sur le col de Muse.

1- Col de la Sausse après celui de Valouse. 2- Dans le col de Sausse. 3- En haut du Lescou avec la vue sur le col de Muse.

Comme souvent lorsque je vais dans ce paradis pour vélo (entre autres) je prends ma voiture pour un départ de La Paillette et ainsi profiter à plein des routes et paysages sensationnels qui rayonnent dans cette partie de la Drôme. Je commence par filer vers Teyssiéres pour gravir mon premier col : Valouse histoire de me réchauffer un peu car le départ à 8h00 se fait avec un petit 13 degrès !!! D'ailleurs de la Brume monte du sol tout autour du hameau de l'ami Rémi qui n'est pas chez lui pour me payer le café étant parti en famille dans le Queyras ! De ce côté le col est le plus facile, presque un faux plat... et il s'avale assez vite. De l'autre côté je retrouve un peu de chaleur et j'entame la descente technique vers le Défilé de 30 Pas. Dans ce couloir je vais retrouve un léger vent défavorable mais pas de quoi arrêter un "mulet" avec en plus de petites oreilles... Après l'Estelon c'est les derniers virages (les plus pentus) du col de la Sausse d'où la vue panoramique est magnifique. Descente jusqu'à Bouvières et on poursuit par un 3ème col : Lescou qui va m'ouvrir les portes de la Roanne 0^0.

1- Savel le premier hameau rencontré. 2 et 3- Une magnifique dentelle en face. 4- Le village de Rimon
1- Savel le premier hameau rencontré. 2 et 3- Une magnifique dentelle en face. 4- Le village de Rimon1- Savel le premier hameau rencontré. 2 et 3- Une magnifique dentelle en face. 4- Le village de Rimon
1- Savel le premier hameau rencontré. 2 et 3- Une magnifique dentelle en face. 4- Le village de Rimon

1- Savel le premier hameau rencontré. 2 et 3- Une magnifique dentelle en face. 4- Le village de Rimon

Rimon à 984 m d'altitude, un village magnifiquement restauré et des vues à couper le souffle.Rimon à 984 m d'altitude, un village magnifiquement restauré et des vues à couper le souffle.
Rimon à 984 m d'altitude, un village magnifiquement restauré et des vues à couper le souffle.
Rimon à 984 m d'altitude, un village magnifiquement restauré et des vues à couper le souffle.Rimon à 984 m d'altitude, un village magnifiquement restauré et des vues à couper le souffle.

Rimon à 984 m d'altitude, un village magnifiquement restauré et des vues à couper le souffle.

Une plaque de Cocher que je n'avais pas encore et qui se mérite mais quel spectable à l'arrivée !!!Une plaque de Cocher que je n'avais pas encore et qui se mérite mais quel spectable à l'arrivée !!!
Une plaque de Cocher que je n'avais pas encore et qui se mérite mais quel spectable à l'arrivée !!!
Une plaque de Cocher que je n'avais pas encore et qui se mérite mais quel spectable à l'arrivée !!!Une plaque de Cocher que je n'avais pas encore et qui se mérite mais quel spectable à l'arrivée !!!

Une plaque de Cocher que je n'avais pas encore et qui se mérite mais quel spectable à l'arrivée !!!

Je file direct vers St Nazaire le Désert où je ne croise pas grand monde... puis j'arrive à Pradelle pour enquiller mon 4ème col : le Tavard (pas bien dur...). Je poursuis dans la Vallée et laisse de côté la première montée du col des Pennes par Aucelon puis un peu plus loin la seconde par Pennes le Sec et j'arrive dans la partie la plus belle de la Roanne. Un peu avant St Benoit en Diois je trouve facilement la route qui va me mener à Rimon-et-Savel, pas compliqué tu tournes complètement à droite et tu commences tout de suite à monter de façon sévère ! C'est presque comme à l'Alpe d'Huez avec tout de même 14 virages très relevés. Au bout de 2 km on arrive au hameau de Savel, un clocher et 4 ou 5 maisons devant qui donnent un aspect "habité". Puis on part pour plus de 6 km toujours en montée avec un altimètre rarement en desous 8 % et au plus on s'élève au plus c'est superbe. Je vais croiser 4 voitures sur cette montée qui est un cul de sac tout de même ! Et avant le village un cycliste, à voir son large sourire il est comme moi enchanté de sa visite. J'arrive donc enfin au village à 984 m et je découvre de belles restaurations, quel beau village et même si l'école est fermée depuis 1975 on sent qu'il y a de l'activité et de la vie, notamment avec les 2 gîtes ruraux accolés à la mairie qui font le plein de randonneurs. Après une petite visite il me reste à redescendre tout en admirant les panoramas à vous couper le souffle (ça tombe bien je suis en descente...).

Ma deuxième visite du jour avec le hameau des Gleizolles en enjambant la Roanne par son pont à une arche.
Ma deuxième visite du jour avec le hameau des Gleizolles en enjambant la Roanne par son pont à une arche.Ma deuxième visite du jour avec le hameau des Gleizolles en enjambant la Roanne par son pont à une arche.
Ma deuxième visite du jour avec le hameau des Gleizolles en enjambant la Roanne par son pont à une arche.Ma deuxième visite du jour avec le hameau des Gleizolles en enjambant la Roanne par son pont à une arche.

Ma deuxième visite du jour avec le hameau des Gleizolles en enjambant la Roanne par son pont à une arche.

Un pont Roman tendu entre 2 falaises c'est incroyable à cet endroit là mais il est réservé à une piste que je ne prends pas hélas.
Un pont Roman tendu entre 2 falaises c'est incroyable à cet endroit là mais il est réservé à une piste que je ne prends pas hélas.Un pont Roman tendu entre 2 falaises c'est incroyable à cet endroit là mais il est réservé à une piste que je ne prends pas hélas.

Un pont Roman tendu entre 2 falaises c'est incroyable à cet endroit là mais il est réservé à une piste que je ne prends pas hélas.

1- Encore une qui vient gonfler mon escarcelle ! 2- les paturages. 3- L'église et sa cure plus une ferme forment le village.
1- Encore une qui vient gonfler mon escarcelle ! 2- les paturages. 3- L'église et sa cure plus une ferme forment le village.1- Encore une qui vient gonfler mon escarcelle ! 2- les paturages. 3- L'église et sa cure plus une ferme forment le village.

1- Encore une qui vient gonfler mon escarcelle ! 2- les paturages. 3- L'église et sa cure plus une ferme forment le village.

1- superbe piste qui mène vers la Chaudière. 2- le ravin en bas. 3- Dernières lavandes. 4- Une vue superbe vers le hameau.
1- superbe piste qui mène vers la Chaudière. 2- le ravin en bas. 3- Dernières lavandes. 4- Une vue superbe vers le hameau.1- superbe piste qui mène vers la Chaudière. 2- le ravin en bas. 3- Dernières lavandes. 4- Une vue superbe vers le hameau.
1- superbe piste qui mène vers la Chaudière. 2- le ravin en bas. 3- Dernières lavandes. 4- Une vue superbe vers le hameau.

1- superbe piste qui mène vers la Chaudière. 2- le ravin en bas. 3- Dernières lavandes. 4- Une vue superbe vers le hameau.

Dernier regard sur cette fabuleuse vallée de la Roanne avant de basculer du Lescou vers Bouvières.

Dernier regard sur cette fabuleuse vallée de la Roanne avant de basculer du Lescou vers Bouvières.

Après cette première visite en "cul de sac" je reviens sur mes pas en remontant la Roanne et très vite je traverse la rivière sur un joli petit pont à une arche pour aller pointer le lieu dît des Gleizolles. A peine 1.5 km de la route est quasiment pas de montée, on y trouve juste 3 fermes et pas d'âme qui vive, j'en fais vite le tour pour revenir dans la vallée, quelle tranquilité. Je me dirige vers St Nazaire et juste avant je sais que sur ma droite il y a la route de Rochefourchat qui a la réputation d'être le village le moins peuplé de France (1 habitant). Les 2 premiers km sont très facile puis le 3ème voit sa déclivité augmenter mais c'est à la fin de ce dernier que les choses serieuses commencent. La route se cabre violemment à la sortie du lieu-dit des Côtes à 13 % durant 500 m puis ensuite on va monter plus de 2 km sans tomber en-dessous des 9 %. Dur dur mais quel enchantement tout le long, il y a même un pont en pierres dressé entre 2 falaises, puis au détour d'un dernier virage voilà le fameux village qui n'est constitué que d'une ferme et d'une église avec sa cure, on est dans les paturages sous la chaîne de la montagne Couspeau, c'est tout simplement grandiose. Il n'y a personne mais je vois une voiture garée, signe de vie ! Voilà ma chasse aux endroits merveilleux se termine mais il me reste de la route jusqu'à la voiture : St Nazaire, Col de Lescou, Bouvières, Crupies, col de l'Homme à Vesc puis on finit en descente à La Paillette. Un parcours de toute beauté mais il faut aimer les montées et les allers / retours. A bientôt la Roanne car je reviens rapidement !!!

Commentaires

Gégé le Breton 30/08/2017 18:19

Salut Gil. Je vois que cette vallée de la Roanne t'attire toujours autant .... c'est vrai qu'il y a de quoi trouver son bonheur et ceci quelle que soit la saison. En ce qui concerne la route forestière au delà de Rimon, elle se fait très bien en VTT mais plutôt en montant côté Montmaur en Diois: au début une forte pente sur une route bitumée puis un chemin caillouteux peu pentu avec beaucoup de lacets et surtout un panorama grandiose sur
le Glandasse et les petits villages dans la vallée avant Châtillon. A faire cet automne si tu le veux .... :-))). A+

l'ange blanc 30/08/2017 19:24

et oui Gégé un attachement profond à cette belle vallée et plus largement à tout ce massif pré-alpin qui s'étend depuis la Chaudière jusqu'à Lus la Croix Haute, dommage qu'il n'y a pas plus de routes à explorer ou alors y aller en Cyclo cross pour prendre des chemins carrossables comme tu le proposes...

Angelilie 28/08/2017 02:00

un beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog (lien sur pseudo)
au plaisir

l'Ange Blanc 28/08/2017 09:53

Merci de votre commentaire. Je vais aller voir ok.

Vincent 27/08/2017 11:33

Salut Gil.
Merci pour ce compte rendu agréable à lire et très bien présenté. Assurément un joli périple dans ces coins reculés drômois où il fait bon se perdre parfois. Au dessus de Rimon, une piste carrossable mène au Col du Royet et surtout à un superbe plateau avec (encore) de superbes panoramas à la clé : Glandasse, Trois Becs, Vercors, Angèle.. De la Serre Chauvière à la Pâle, une belle crête à emprunter au sud. En mode décompression, c'est excellent. Attention au troupeau.
A un de ces jours tout là-haut ! ;)
V.

l'ange blanc 27/08/2017 14:51

A faire et refaire en toute saison et pourquoi pas en rando à pied même si ce n'est pas trop mon domaine...;

grimpeurdu26 26/08/2017 14:27

salut,
la Roanne c'est un des joyaux du Diois, une merveille de la nature qui est superbe en toute saison
je suis déjà monté à vélo à Savel mais jamais à Rimon, la montée est très difficile mais vraiment grandiose, out comme toi j'ai découvert son existence grâce à Vincent Plennel
la cote de Rochefourchat est difficile même en bagnole, et le village est désertique avec un habitant 6 mois par an, un belge je crois....
à+ bon wk
Rémi

grimpeurdu26 27/08/2017 16:57

oui presque un terrain de haute montagne surtout autour de st benoit et pennes le sec
le piste qui continue après Rimon monte à un col puis à une grotte je crois avant de plonger vers Die
depuis Rochefourchat on peut monter au grand delmas (1544m), une merveille au printemps

l'ange blanc 27/08/2017 14:55

Oui la Vallée de la Roanne un superbe trait d'union entre Drôme Provençale et Diois, presque de la "haute" montagne par endroit. Il te faut monter jusqu'au bout et en plus toi avec ton VTT tu peux même continuer par la piste qui est carrossable et qui mène à Lus la Croix Haute. Rochefourchat un magnifique écrin et désertique pour pédaler ou marcher en toute quiétude.

lariegeoise 21/08/2017 15:05

comme je comprends ton plaisir à te balader dans telles régions. Mais là c'était en solo, si j'ai bien compris. Et là tu peux t'arrêter quand tu en as envie et faire le break pour encore mieux respirer le parfum de ce paysage

l'ange blanc 27/08/2017 14:56

Je reviens à mes premières amours de temps en temps en faisant des sorties solo dans des endroits splendides et très sauvages de ma Drôme Provençale.