Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Une sortie "casse" en Ardèche avec les amis Gégé et Bruno (I)

l'Ange Blanc

Début des années 70 mes parents et grands parents décident de partir en vacances en Haute Ardèche, dans un petit village perdu où la route qui y mène s'arrête là. Ce village a la particularité d'être situé juste en dessous un tunnel très long qui mène sur un plateau à St Cirgues en Montagne. Ce village c'est Le Roux, quelques maisons et guère plus d'habitants... il existe également 2 km plus bas : le Roux bas encore plus reculé et encaissé. A l'époque les chambres d'hôtes n'existent pas encore mais c'est un peu la même chose, on dort chez l'habitant qui loue 2, 3 pièces d'une maison inhabitée. A cette époque les distractions sont simples : marche, pêche, ramassage de myrtilles et jeux en plein air avec les rares enfants du village. On reste dehors toute la journée, pas de TV ni de Smartphone et on ne voit pas le temps passer... Vous l'aurez compris, des souvenirs d'enfance (toujours mieux avant...) qui m'ont donné envie (à l'approche de la cinquantaine) d'aller revoir cette paisible commune ardéchoise et pourquoi pas à vélo ? ! J'en parle à l'ami Gégé le Breton (un vrai guide Michelin de la Drôme et de l'Ardèche) qui ni une ni deux me trace un parcours savoureux dans cette belle et haute Ardèche avec un passage bien entendu par Le Roux ! la suite en image...

31/08/16 première tentative avec Gégé et l'infatigable et facétieux Bruno du Lac !!!31/08/16 première tentative avec Gégé et l'infatigable et facétieux Bruno du Lac !!!31/08/16 première tentative avec Gégé et l'infatigable et facétieux Bruno du Lac !!!
31/08/16 première tentative avec Gégé et l'infatigable et facétieux Bruno du Lac !!!

31/08/16 première tentative avec Gégé et l'infatigable et facétieux Bruno du Lac !!!

Durant la montée du col de la Croix de Bauzon, une vue ouverte de cette montée magnifique.
Durant la montée du col de la Croix de Bauzon, une vue ouverte de cette montée magnifique.
Durant la montée du col de la Croix de Bauzon, une vue ouverte de cette montée magnifique.
Durant la montée du col de la Croix de Bauzon, une vue ouverte de cette montée magnifique.
Durant la montée du col de la Croix de Bauzon, une vue ouverte de cette montée magnifique.
Durant la montée du col de la Croix de Bauzon, une vue ouverte de cette montée magnifique.
Durant la montée du col de la Croix de Bauzon, une vue ouverte de cette montée magnifique.

Durant la montée du col de la Croix de Bauzon, une vue ouverte de cette montée magnifique.

Ce n'est pas le premier du jour mais c'est le plus marquant par sa beauté et son altitude, superbe !Ce n'est pas le premier du jour mais c'est le plus marquant par sa beauté et son altitude, superbe !Ce n'est pas le premier du jour mais c'est le plus marquant par sa beauté et son altitude, superbe !
Ce n'est pas le premier du jour mais c'est le plus marquant par sa beauté et son altitude, superbe !

Ce n'est pas le premier du jour mais c'est le plus marquant par sa beauté et son altitude, superbe !

Ce 31 août je suis accompagné de Bruno et nous partons en fourgon pour une heure de trajet jusqu'à St Privat où Gégé a planté notre camp de base. On se retrouve au cœur du village et c'est parti pour rejoindre Vals les Bains puis la route de St Cirgues de Prade, Jaujac et de là nous attaquons la longue et magnifique route qui mène au col de la Croix de Bauzon. Un col vraiment à la hauteur de sa réputation, pas spécialement pour sa difficulté car c'est un col très régulier et qui se fait bien au train, mais plus par l'ambiance, la beauté du décors planté, la vue complètement dégagé que l'on trouve depuis son milieu et ce jusqu'à son sommet, on se croirait presque en haute montagne tant il dégage de la majestueuse perception en le gravissant. C'est long mais en se régalant du paysage, en discutant avec mes deux amis et en profitant des clowneries de l'infatigable Bruno (qui trouve même le moyen de jouer à la marelle...) la montée passe comme une lettre à la poste.

Enchainement de 3 autres cols dont celui du Pendu qui sera notre point culminant du jour !
Enchainement de 3 autres cols dont celui du Pendu qui sera notre point culminant du jour !Enchainement de 3 autres cols dont celui du Pendu qui sera notre point culminant du jour !
Enchainement de 3 autres cols dont celui du Pendu qui sera notre point culminant du jour !

Enchainement de 3 autres cols dont celui du Pendu qui sera notre point culminant du jour !

1- Une fessée pour Bruno ? 2 - 3 - 4- on arrive au grand carrefour du col de la Chavade.
1- Une fessée pour Bruno ? 2 - 3 - 4- on arrive au grand carrefour du col de la Chavade.1- Une fessée pour Bruno ? 2 - 3 - 4- on arrive au grand carrefour du col de la Chavade.1- Une fessée pour Bruno ? 2 - 3 - 4- on arrive au grand carrefour du col de la Chavade.

1- Une fessée pour Bruno ? 2 - 3 - 4- on arrive au grand carrefour du col de la Chavade.

Un nouveau un col assez haut : Cros de Boutazon puis on passe à Mazan l'Abbaye.
Un nouveau un col assez haut : Cros de Boutazon puis on passe à Mazan l'Abbaye.Un nouveau un col assez haut : Cros de Boutazon puis on passe à Mazan l'Abbaye.
Un nouveau un col assez haut : Cros de Boutazon puis on passe à Mazan l'Abbaye.

Un nouveau un col assez haut : Cros de Boutazon puis on passe à Mazan l'Abbaye.

1- Gégé un infatigable rouleur. 2- Visite du tunnel du Roux. 3- St Cirgues en Montagne.1- Gégé un infatigable rouleur. 2- Visite du tunnel du Roux. 3- St Cirgues en Montagne.
1- Gégé un infatigable rouleur. 2- Visite du tunnel du Roux. 3- St Cirgues en Montagne.

1- Gégé un infatigable rouleur. 2- Visite du tunnel du Roux. 3- St Cirgues en Montagne.

Après la Croix de Bauzon et sa station de sports d'hiver on va passer successivement les cols du Bez, du Pendu, de la Chavade (en descendant...) du Cros de Boutazon ainsi que plusieurs fois la ligne de partage des eaux "Atlantique - Méditerranée. Ensuite on passe devant l'entrée du Tunnel qui relie St Cirgues en Montagne à la D160 juste au-dessus du Roux. Ce tunnel achevé en 1929 été à l'origine destiné au chemin de fer qu'il n'a jamais accueilli et sa transformation en voie routière s'est imposée grâce à une largeur suffisante pour 2 voies. Il est très long (3336 m) mais n'est pas éclairé et il est surtout interdit aux cyclos. Du coup on ne fait que passer devant et on arrive dans St Cirgues qui semble en "veilleuse", il nous faut à présent rejoindre Le Roux par la montagne et c'est là que le "drame" se trame... Tout en discutant la route s'élève nécessitant un changement de braquet et là patatra un grand bruit métallique et j'ai mon dérailleur arrière qui monte à un mètre du sol pour redescendre aussitôt se fracasser sur la route !!! Gros incident mécanique qui me laisse pantois ! bon et bien on est mal barré là au milieu de nulle part ... mes collègues tentent de me pousser mais mes 81 kg de barbak plus le vélo ont vite usés leur bonne volonté. Je continue à pied en attendant qu'un véhicule passe et justement il en arrive un, ceux sont des maçons en fourgon qui vont sur leur chantier dans la descente de Montpezat, lls me chargent à l'arrière avec mon bestiau...

-1 La belle route qui descend au Roux que je ne verrais que de loin...
-1 La belle route qui descend au Roux que je ne verrais que de loin...-1 La belle route qui descend au Roux que je ne verrais que de loin...
-1 La belle route qui descend au Roux que je ne verrais que de loin...-1 La belle route qui descend au Roux que je ne verrais que de loin...

-1 La belle route qui descend au Roux que je ne verrais que de loin...

Au bout de 5 km les 3 maçons s'arrêtent au début de la descente à côté de leur chantier, ils restaurent des parapets de route, et après les avoir remercié je vais me payer 20 km de roue libre sans pouvoir donner un coup de pédale. Bientôt je serai rattrapé par Bruno et Gégé, qui vont se séparer, Gégé restant avec moi et Bruno descendant sur Aubenas pour aller chercher la voiture et revenir à ma rencontre. Gégé va devoir me pousser sur quelques centaines de mètres là où la route est à nouveau plate puis on s'arrête définitivement sous le château de Ventadour au bord de la nationale 102. Gégé rentre à sa voiture à vélo et j'attends mon fourgon de dépannage qui arrive au bout d'une demi heure. Voilà fin de la sortie, c'est bien dommage nous avions quasiment fini cette superbe balade, il ne nous restait plus que 3 ou 4 km à monter puis ce n'était plus que de la descente avec en prime une visite au petit village du Roux, que je n'ai pu faire. Qu'à cela ne tienne c'est partie remise, l'ami Gégé s'est déjà mis à la recherche d'un nouveau tracé nous amenant sur ce petit village de mes vacances enfantines !!! Merci Bruno et Gégé de m'avoir aidé à rentré finalement presque "normalement" vous êtes des vaillants !!!

Commentaires

Nicolas 25/09/2016 21:10

Dans ton malheur tu as eu de la chance, ce genre d'incident dedans un peloton de 30 gars le dimanche matin ça pouvait faire des dégâts... En tous les cas, magnifique récit qui donne envis. @+ Nico de Lapalud

l'ange blanc 26/09/2016 20:43

oui là pas de risque on montait tranquilou à 12 à l'heure tout en papotant avec les 2 collègues. Il ne faut pas hésiter à prendre la voiture de temps en temps pour s'évader vers de nouveaux terrains de jeu. Merci Nico de ta visite sur le blog.

lariegeoise 25/09/2016 20:16

Et oui, il y a des jours.......... mais que ça doit être agréable de rouler avec des potes qui en se prêtent pas au sérieux tout en savourant le paysage. Bravo. On aurait envie d'être avec toi.

l'ange blanc 26/09/2016 20:44

et oui un incident bête mais bon j'ai profité avec les amis malgré tout.

grimpeur-du-26 25/09/2016 19:45

salut Gil,
un beau récit pour une sacré sortie
pas de bol avec ton nouveau vélo dit-donc, c'est rare une telle casse de dérailleur...
en tout cas belles photos, c'est une bien belle région, je connais bien St-Cirgues en montagne, c'était un des villages de mes vacances Ardéchoise quand j'était enfant, on était au Cellier du Luc notamment

grimpeur-du-26 26/09/2016 18:50

oui plus de peur que de mal, pas de chute c'est ce qui compte
l’Ardèche et la Lozère c'est un petit paradis encore bien préservé

l'ange blanc 25/09/2016 20:05

merci Rémi, une très belle sortie qui s'est arrêtée un peu prématurément hélas mais bon on a fait avec puis ça se termine pas trop mal... Oui de quoi passer de bonnes vacances si on aime la nature et le calme.