Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

12/08 : redécouvrir des itinéraires sauvages entre 26 et 05 !

l'Ange Blanc
La Drôme ce n'est pas que la vallée du Rhône, il faut se rappeler que c'est aussi la Montagne !!!

La Drôme ce n'est pas que la vallée du Rhône, il faut se rappeler que c'est aussi la Montagne !!!

Profitant de mon dernier jour de congés ce vendredi 12 août je décide de retourner sur des terres qui représentent bien la Drôme Provençale avec ses parties de petites vallées, ses gorges et ses moyennes montagnes. En plus pour accentuer le côté "Alpin" de mon beau département je vais basculer dans le 05 (Hautes Alpes) après la Charce pour aller chercher le col des Tourettes que je ne connais que par sa face sud beaucoup moins belle de celle qui m'attend par Montmorin. Ensuite je prendrais des routes désertiques où je ne croiserais aucune voiture (même pas le facteur) mais 4 cyclos et 2 patous pas commodes...

Vallée et Gorges de l'Eygues puis le joli village perché de Cornillon.Vallée et Gorges de l'Eygues puis le joli village perché de Cornillon.Vallée et Gorges de l'Eygues puis le joli village perché de Cornillon.
Vallée et Gorges de l'Eygues puis le joli village perché de Cornillon.Vallée et Gorges de l'Eygues puis le joli village perché de Cornillon.

Vallée et Gorges de l'Eygues puis le joli village perché de Cornillon.

La Charce en Drôme Provençale avec sa plaque de cocher un peu usée et son château.La Charce en Drôme Provençale avec sa plaque de cocher un peu usée et son château.La Charce en Drôme Provençale avec sa plaque de cocher un peu usée et son château.
La Charce en Drôme Provençale avec sa plaque de cocher un peu usée et son château.La Charce en Drôme Provençale avec sa plaque de cocher un peu usée et son château.

La Charce en Drôme Provençale avec sa plaque de cocher un peu usée et son château.

On quitte le 26 pour entrer en Htes Alpes à Bruis suivi de Montmorin dans une vallée.On quitte le 26 pour entrer en Htes Alpes à Bruis suivi de Montmorin dans une vallée.On quitte le 26 pour entrer en Htes Alpes à Bruis suivi de Montmorin dans une vallée.
On quitte le 26 pour entrer en Htes Alpes à Bruis suivi de Montmorin dans une vallée.On quitte le 26 pour entrer en Htes Alpes à Bruis suivi de Montmorin dans une vallée.

On quitte le 26 pour entrer en Htes Alpes à Bruis suivi de Montmorin dans une vallée.

Un départ "classique" depuis Curnier et comme il y a 2 jours je vais remonter les Gorges de l'Eygues jusqu'à Rémuzat puis obliquer à gauche pour me rendre à La Motte-Chalancon. Par contre à partir de là je change d'itinéraire et je prends à droite direction la Charce que je vais traverser pour passer dans le département limitrophe des Hautes Alpes à partir de Bruis. Je suis parti à la pêche du col des Tourettes, déjà gravi plusieurs fois mais uniquement par sa face sud assez basique et très courte. De sa face nord c'est tout l'inverse, on quitte la petite vallée au niveau de Montmorin.

Après Montmorin le début de l'ascension du magnifique col des Tourettes, quel paysage !Après Montmorin le début de l'ascension du magnifique col des Tourettes, quel paysage !Après Montmorin le début de l'ascension du magnifique col des Tourettes, quel paysage !
Après Montmorin le début de l'ascension du magnifique col des Tourettes, quel paysage !Après Montmorin le début de l'ascension du magnifique col des Tourettes, quel paysage !

Après Montmorin le début de l'ascension du magnifique col des Tourettes, quel paysage !

Le dernier kilomètre offre une vue magnifique sur la montée et les montagnes voisines.Le dernier kilomètre offre une vue magnifique sur la montée et les montagnes voisines.
Le dernier kilomètre offre une vue magnifique sur la montée et les montagnes voisines.Le dernier kilomètre offre une vue magnifique sur la montée et les montagnes voisines.

Le dernier kilomètre offre une vue magnifique sur la montée et les montagnes voisines.

Tout de suite après la route s'élève, d'abord doucement puis le 2 ème km est le plus fort avec 7.8 % de moyenne mais on récupère au 3 ème qui est facile avec ses 3.7%. Et à partir de là nous sommes tour à tour dans des marnes, des rochers chandelles, de la forêt et on commence à voir le passage du col. En continuant à monter on tourne pas mal et on change presque de face ! Les km suivants ne dépassent pas les 6% et pour le dernier km on va bénéficier d'une vue magnifique sur la vallée et surtout sur les nombreux lacets que je viens de passer. C'est vraiment chouette, pour voir de l'autre côté il faut passer le panneau et on découvre la vallée un peu plus bas où passe la large route de Gap, presque au niveau de l'Epine.

Je retombe sur la route de Gap et au niveau de l'Epine surprise je tombe sur un Ciotaden !!!Je retombe sur la route de Gap et au niveau de l'Epine surprise je tombe sur un Ciotaden !!!
Je retombe sur la route de Gap et au niveau de l'Epine surprise je tombe sur un Ciotaden !!!Je retombe sur la route de Gap et au niveau de l'Epine surprise je tombe sur un Ciotaden !!!

Je retombe sur la route de Gap et au niveau de l'Epine surprise je tombe sur un Ciotaden !!!

La descente dure à peine 3.5 km mais prudence car depuis Bruis je suis sur une route où la DDE a déversé par endroit des m3 de graviers mais bien entendu n'est pas passée avec le rouleau... Une fois sur la D994 je prends main gauche pour arriver au bas du village de l'Epine d'où je dois quitter cette grande route pour prendre main droite une petite départementale que je n'ai fait qu'une fois et encore dans l'autre sens. Et surprise au moment de tourner je croise un cyclo qui arbore le maillot blanc du Cyclo Sport Ciotaden ! En plus double coïncidence j'ai vêtu ce jour mois aussi mon maillot blanc du CSC ! Celle-là elle est pas mal de se retrouver si loin de nos bases respectives dans cet endroit assez désert et en plus vêtu tous les 2 de la même tunique !!! On ne se connait pas car il a quitté le CSC depuis quelques années, il se nomme Maurice (ou Marcel) Vaine et sa soeur étant à Laragne il monte de temps en temps dans sa région d'origine. Après avoir un peu discuté on se quitte lui partant sur Serres et moi débutant la montée sur Vaucluse, une rencontre bien sympa et surprenante !

Une nouvelle ascension pour moi avec ce col que j'ai déjà passé mais seulement dans l'autre sens.Une nouvelle ascension pour moi avec ce col que j'ai déjà passé mais seulement dans l'autre sens.
Une nouvelle ascension pour moi avec ce col que j'ai déjà passé mais seulement dans l'autre sens.Une nouvelle ascension pour moi avec ce col que j'ai déjà passé mais seulement dans l'autre sens.

Une nouvelle ascension pour moi avec ce col que j'ai déjà passé mais seulement dans l'autre sens.

La route s'élève tranquillement, d'abord dans une genre de garrigue qui permet d'avoir un beau point de vue sur le village de l'Epine puis on entre dans une forêt de petits pins qui donnent peu d'ombre. J'atteins le sommet assez rapidement et je découvre la mise en place d'un panneau de col (et du coup le col en même temps) qui s'appelle col de Serre Larobe... moi perso je n'en ai pas et je n'ai pas vu grand monde à part des cyclos qui eux aussi étaient en cuissard :-) En tous cas je suis plus que satisfait car j'ai (re) découvert une magnifique route hyper calme et un nouveau col plus un autre juste avant qui s'appelle Collet des Michels (sans panneau). Maintenant je vais poursuivre sur un genre de plateau à plus de 1000 m, me faire courser par 2 Patous mais heureusement il y a une barrière entre nous puis j'arrive au hameau de Vaucluse et de là je descends jusqu'à Montjay où nous sommes passés début juin avec le CCCM.

Sorbiers un village oublié mais on oublie pas les bonnes choses avec les binouses au frais !!!Sorbiers un village oublié mais on oublie pas les bonnes choses avec les binouses au frais !!!
Sorbiers un village oublié mais on oublie pas les bonnes choses avec les binouses au frais !!!

Sorbiers un village oublié mais on oublie pas les bonnes choses avec les binouses au frais !!!

Au lieu de continuer par la route normale qui passe par le col de Flachière comme il y a 1 mois 1/2 avec le CCCM, je décide de monter à Sorbiers, c'est un petit village où on va exprès. Et du coup à part des vaches je n'aurai l'occasion de ne voir personne, y compris dans le centre village. Je m'arrête à la fontaine et là surprise dans le petit lavoir je vois 4 Heineken bien au frais qui attendent leurs propriétaires, sans doute des joueurs de boules qui viendront en fin d'après midi après le gros de la chaleur. Voilà une fontaine qui devrait plaire à mon ami Bruno mais aujourd'hui il n'est pas là donc je repasserai avec lui... En quittant cette petite commune endormie je dois faire encore 2 km puis je rejoins la route normale, celle qui vient du col de Flachière, elle n'est d'ailleurs guère plus fréquentée mais j'y croise tout de même des cyclos et randonneurs.

Je reviens sur la route principale au niveau de Rosans afin de rentrer peu après en Drôme.Je reviens sur la route principale au niveau de Rosans afin de rentrer peu après en Drôme.Je reviens sur la route principale au niveau de Rosans afin de rentrer peu après en Drôme.
Je reviens sur la route principale au niveau de Rosans afin de rentrer peu après en Drôme.

Je reviens sur la route principale au niveau de Rosans afin de rentrer peu après en Drôme.

Impressionnant près de Verclause l'Eygues a un niveau exceptionnellement bas :-(
Impressionnant près de Verclause l'Eygues a un niveau exceptionnellement bas :-( Impressionnant près de Verclause l'Eygues a un niveau exceptionnellement bas :-(
Impressionnant près de Verclause l'Eygues a un niveau exceptionnellement bas :-(

Impressionnant près de Verclause l'Eygues a un niveau exceptionnellement bas :-(

Ma dernière difficulté du jour : le col de Soubeyrand avec ses 8 km et ses presque 1000 m d'altitude.Ma dernière difficulté du jour : le col de Soubeyrand avec ses 8 km et ses presque 1000 m d'altitude.
Ma dernière difficulté du jour : le col de Soubeyrand avec ses 8 km et ses presque 1000 m d'altitude.
Ma dernière difficulté du jour : le col de Soubeyrand avec ses 8 km et ses presque 1000 m d'altitude.Ma dernière difficulté du jour : le col de Soubeyrand avec ses 8 km et ses presque 1000 m d'altitude.

Ma dernière difficulté du jour : le col de Soubeyrand avec ses 8 km et ses presque 1000 m d'altitude.

Côté sud la vue elle aussi est superbe avec en toile de fond le Mont Ventoux.
Côté sud la vue elle aussi est superbe avec en toile de fond le Mont Ventoux.Côté sud la vue elle aussi est superbe avec en toile de fond le Mont Ventoux.
Côté sud la vue elle aussi est superbe avec en toile de fond le Mont Ventoux.

Côté sud la vue elle aussi est superbe avec en toile de fond le Mont Ventoux.

Descente côté Poet Sigillat et ses dernières lavandes puis je passe à Ste Jalle et retour à Curnier.Descente côté Poet Sigillat et ses dernières lavandes puis je passe à Ste Jalle et retour à Curnier.
Descente côté Poet Sigillat et ses dernières lavandes puis je passe à Ste Jalle et retour à Curnier.Descente côté Poet Sigillat et ses dernières lavandes puis je passe à Ste Jalle et retour à Curnier.Descente côté Poet Sigillat et ses dernières lavandes puis je passe à Ste Jalle et retour à Curnier.

Descente côté Poet Sigillat et ses dernières lavandes puis je passe à Ste Jalle et retour à Curnier.

J'atteins rapidement la D994 pour revenir en Drôme juste après avoir traversé Rosans, sur la grande route, en faux plat descendant c'est facile. Je vais passer à Verclause comme une flèche :-) puis poursuivre encore quelques km et atteindre le pied du col de Soubeyrand, ma dernière difficulté. Pas la plus facile car il est 13h00 passé et sur ses pentes assez peu ombragées je pense que je vais souffrir à vitesse réduite... Bon je me lance, j'alterne cul assis sur la selle et danseuse, les jambes et le cœur répondent bien, la machine tourne ça fait plaisir, comme ça la montée va être un vrai régal !!! J'atteins le sommet sans rencontrer personne, je me "selfise" puis je prends la descente avec une variante puisque je tourne à droite pour passer sous le Poët Sigillat. Je roule entre les derniers champs de lavande, juste au-dessus de St Jalle puis après le beau village qui embaume la lavande brûlée je n'ai plus qu'à me laisser porter jusqu'à Curnier où le fourgon m'attend gentiment... Superbe parcours et le fait de faire une route ou un col dans l'autre sens peut tout changer, c'est incroyable, je me languie d'y emmener les collègues pour leur faire découvrir ce tracé. Par contre il faut qu'il pleuve d'urgence car c'est sec de chez sec, la végétation et les cours d'eau à l'image de l'Eygues à un niveau où je l'ai rarement vu ;-) !

Commentaires

cestdurlevelo 27/08/2016 08:10

ahah excellent ça, le coup des bouteilles de bières dans le lavoir. C'était vous ? Ou c'était dejà là, comme ça ?

En tout cas, encore une superbe sortie, et t'as pas été avare de belles photos pendant tes nombreuses sorties récemment. Tu roules, tu roules... mais quand te reposes tu ?!!! ;)

Bravo Gil !

cestdurlevelo 27/08/2016 15:02

Ahah encore plus drôle d'être tombé sur ces canettes comme ça par hasard. t'as pas voulu attendre à proximité pour voir si leurs propriétaires voulaient pas en partager avec le cycliste assoiffé ?! ;)

Bah, les stats... le plus important c'est que tu arrives à te faire plaisir ! Et à en juger par les lieux que tu traverses ces derniers temps... ben y'a pire :)

l'ange blanc 27/08/2016 14:57

Et non c'était bien des canettes déjà bien au frais quand je suis arrivé dans ce village, je pense qu'elles attendaient tranquillement leurs propriétaires pour la partie de pétanques de fin d'après midi. Je ne roule pas tant que ça mais j'ai simplement mis un coup de collier pour sortir d'un coup 3 ou 4 comptes rendu que j'avais en retard. A titre d'exemple en 2014 et 2015 j'avais 14 sorties et environ 1400 km pour août alors que là j'avais 8 sorties pour 850 bornes en 2016 !!!

l'ange blanc 26/08/2016 17:18

La Drôme Provençale regorge de coins magnifiques et surtout variés pour le vélo, en plus je n'hésite pas à prendre la voiture pour 10, 20 voire 40 km et ainsi me dépayser encore plus avec mes habituels parcours. Côté voiture c'était plus que calme, côté vélo aussi mais quel surprise de voir dans les montagnes un pensionnaire de mon club de la Ciotat (13) !!!

lariegeoise 26/08/2016 17:07

Tu déniches toujours des endroits magnifiques et c'est vrai que quand il y a peu d'âme qui vive, ce qu'on est bien mais tu n'étais pas seul. Bravo. Comme d'hab d'ailleurs!

Gégé le Breton 22/08/2016 18:33

Salut Gil,
Très belles photos d'un secteur que j'adore beaucoup également ; le col des Tourettes avec le petit lac sur la droite....magnifique !!! par contre, les cols suivants me sont inconnus mais ça donne très envie....

l'ange blanc 23/08/2016 20:34

bonsoir Gégé, merci, oui la réserve d'eau dans la montée du col, ça marque un petit replat d'ailleurs. Pour les autres cols ils sont assez méconnus tout comme le secteur et pourtant quel régal; il me reste d'ailleurs une route à explorer vers là-bas, un peu plus au sud, on y descendra ensemble. Pour notre sortie en Ardèche je vais pouvoir sans doute me libérer mercredi prochain, je vais t'envoyer un mail pour confirmation.

l'ange blanc 22/08/2016 06:45

merci Nico, j'adore ces coins : Rémuzat, La Motte Chalecon, Valdrôme... la route de Gap de Nyons à Verclause mais ensuite assez peu d'intérêt, je ne fais que la traverser. Si tu veux y retourner tu me préviens si je peut t'accompagner.

l'Ange Blanc 22/08/2016 11:38

ok on essayer de se caler un jour avant l'hiver !!!

Nico, le Lion des Flandres 22/08/2016 07:15

Avec plaisir Gil!!

Nico, le Lion des Flandres 21/08/2016 23:36

Belle ballade et beau résumé, la route de Gap, je la connais par coeur, certains villages dont tu as parlé, je vois bien les panneaux le long de la route, mais alors y avoir été... Sympa aussi toutes ces photos, et il faut que je retourne au col de Soubeyrand et aussi à la motte Chalancon :)

Ange noir 21/08/2016 22:18

Cc AB, tu as vu la chute de la Neerlandaise en velo aux jeux olympiques ?

l'ange blanc 21/08/2016 22:24

pas en direct mais oui je l'ai vu, impressionnant et heureusement elle s'en sans trop de mal.

l'ange blanc 21/08/2016 22:24

pas en direct mais oui je l'ai vu, impressionnant et heureusement elle s'en sans trop de mal.

grimpeur-du-26 21/08/2016 18:10

beau compte rendu d'une belle sortie à vélo dans notre belle Drome provençale (et Hte Alpes également).
le col des Tourettes on l'avait gravi tout les deux coté Rosans avec la neige, il y a un an et demi.
le col de Serre larobe je l'ai pas encore gravi, on y était passé en voiture une fois et on avait découvert l'existence de ce col.
quand à moi, dès que la forme revient j'irai faire une excursion du coté de Volvent ou de Buis les Baronnies je pense :)

l'Ange Blanc 22/08/2016 11:39

et oui, et tu pars quand déjà à Ceyreste ?

grimpeur-du-26 22/08/2016 10:02

oui, lol ;p
la forme va vite revenir, et de toute façon il faudra bien les vendanges c'est dans 3 semaines !

l'ange blanc 21/08/2016 20:19

la forme olympique hélas ce n'est que tout les 4 ans :-) c'est pour ça que tu vas moins bien lol ! bon en espérant que tu retrouves vite la pêche Rémi mais à ton âge en principe ça doit le faire.

grimpeur-du-26 21/08/2016 18:39

oui j'avais une forme olympique ce jour la ;)
on y était passé en voiture la fois ou l'on a gravi le col du Noyer
j'ai entamé une cure de magnésium, on verra bien si la forme revient, je suis plein de courbatures depuis plusieurs mois, pas malade pourtant et je mange de tout, fruits légumes poissons...bizarre

l'ange blanc 21/08/2016 18:18

merci, oui je me rappelle très bien, tu avais des jambes de feu et tu m'avais mis une mine, j'ai fait ce col presque une dizaine de fois mais c'est la première fois par sa face nord. Serre Robe juste une fois, il y a au moins 10 ans et dans l'autre sens, je ne m'en rappelé plus que nous étions passé par là en voiture ! Bon récupère vite car tes vacances au Grand Caunet approchent, tu dois avoir la forme pour faire la route des crêtes, l'Espigoulier et les petites bosses autour de la Ciotat et de Cassis !