Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Petit WE aux Lecques avec Bruno et Emilien et le CSC.

l'Ange Blanc

Depuis plusieurs semaines nous parlions avec Bruno et Emilien (2 copains et membres du BCB) de descendre aux Lecques (St Cyr sur Mer) pour profiter de la douceur printanière du Var, un département pour le vélo. Du coup on décide de descendre ce WE pour 2 jours de belles balades sur les magnifiques routes des BdR et du Var. J'ai demandé à Francis du Cyclo Sport Ciotaden de me tracer un circuit qui passe par la Route des Crêtes, par l'Espigoulier et par les petites réjouissances locales...

1- Départ de l'allée des Pins aux Lecques. 2- Les mêmes à la Ciotat. 3- Vieux port de la Ciotat.
1- Départ de l'allée des Pins aux Lecques. 2- Les mêmes à la Ciotat. 3- Vieux port de la Ciotat.1- Départ de l'allée des Pins aux Lecques. 2- Les mêmes à la Ciotat. 3- Vieux port de la Ciotat.

1- Départ de l'allée des Pins aux Lecques. 2- Les mêmes à la Ciotat. 3- Vieux port de la Ciotat.

1- Emilien en plein effort. 2- Bruno, à l'aise dès que ça monte... 3- Les Compères !1- Emilien en plein effort. 2- Bruno, à l'aise dès que ça monte... 3- Les Compères !
1- Emilien en plein effort. 2- Bruno, à l'aise dès que ça monte... 3- Les Compères !

1- Emilien en plein effort. 2- Bruno, à l'aise dès que ça monte... 3- Les Compères !

Une route magnifique : celle des Crêtes avec une vue sur la mer et sur Cassis splendide ! Il me fait peur le grand...
Une route magnifique : celle des Crêtes avec une vue sur la mer et sur Cassis splendide ! Il me fait peur le grand...Une route magnifique : celle des Crêtes avec une vue sur la mer et sur Cassis splendide ! Il me fait peur le grand...
Une route magnifique : celle des Crêtes avec une vue sur la mer et sur Cassis splendide ! Il me fait peur le grand...

Une route magnifique : celle des Crêtes avec une vue sur la mer et sur Cassis splendide ! Il me fait peur le grand...

A peine arriver aux Lecques depuis Bollène nous prenons juste le temps de poser les affaires à l'appartement et on enfourche les vélos pour filer vers La Ciotat, on tâtonne un peu dans la cité des frères Lumière puis on trouve ce que l'on cherche : le pied de la route des Crêtes. Je connais la montée par Cassis dont les premiers 500 mètres sont terribles avec 2 rampes à 25 % et entre les 2 quelques mètres presque "plats" à 10% qui permettent de récupérer un peu. J'avais un souvenir que côté La Ciotat c'était plus facile et bien on va être gâté... dès la sortie de la ville on s'attaque là aussi à une grosse rampe en bout droit avec un beau pourcentage, ça me scie en 2 mais au bout du premier virage c'est moins violent et on passe sur du 8/9 %. Au fur et à mesure que l'on monte on découvre la baie de la Ciotat et c'est vraiment une vue magnifique qui s'étale devant nous.

1- Première crevaison pour Bibi. 2- Bruno mon assistant perso ! 3- ça c'est du dénivelé !!!1- Première crevaison pour Bibi. 2- Bruno mon assistant perso ! 3- ça c'est du dénivelé !!!
1- Première crevaison pour Bibi. 2- Bruno mon assistant perso ! 3- ça c'est du dénivelé !!!

1- Première crevaison pour Bibi. 2- Bruno mon assistant perso ! 3- ça c'est du dénivelé !!!

La grosse descente vers Cassis, freins serrés à bloc ! Et voilà une 2ème crevaison mais pour Mimile.La grosse descente vers Cassis, freins serrés à bloc ! Et voilà une 2ème crevaison mais pour Mimile.
La grosse descente vers Cassis, freins serrés à bloc ! Et voilà une 2ème crevaison mais pour Mimile.
La grosse descente vers Cassis, freins serrés à bloc ! Et voilà une 2ème crevaison mais pour Mimile.La grosse descente vers Cassis, freins serrés à bloc ! Et voilà une 2ème crevaison mais pour Mimile.

La grosse descente vers Cassis, freins serrés à bloc ! Et voilà une 2ème crevaison mais pour Mimile.

Décidément nous ne sommes pas épargnés par les crevaisons en ce moment, c'est d'abord moi qui m'y "colle" avec une belle entaille sur le flanc de mon pneu arrière et une chambre à air percée. Par contre prévoyant j'ai un bout de pneu dans ma sacoche de selle, on peut réparer et rapidement repartir. Méfiance tout de même car nous arrivons aux 500 derniers mètres, ceux qui plongent sur Cassis avec un gros 25% de déclivité. Pour moi ça ira mais par contre la forte montée en température des jantes d'Emilien va faire exploser la chambre à air de son pneu arrière au moment où il franchit le panneau d'entrée de ville de Cassis. Par chance il allait doucement et à cet endroit là le gros de la pente est derrière nous. On répare et on remet les gaz pour filer vers la seconde difficulté du jour : l'Espigoulier.

1- Il va m'en falloir un bon de coup de fouet...2- Pas beaux ces 2 ! Une belle attention de Bruno à Mimile...1- Il va m'en falloir un bon de coup de fouet...2- Pas beaux ces 2 ! Une belle attention de Bruno à Mimile...
1- Il va m'en falloir un bon de coup de fouet...2- Pas beaux ces 2 ! Une belle attention de Bruno à Mimile...

1- Il va m'en falloir un bon de coup de fouet...2- Pas beaux ces 2 ! Une belle attention de Bruno à Mimile...

Montée du col de l'Espigoulier, toute l'ascension nous avons une vue E.X.T.R.A.O.R.D.I.N.A.I.R.E !!!Montée du col de l'Espigoulier, toute l'ascension nous avons une vue E.X.T.R.A.O.R.D.I.N.A.I.R.E !!!
Montée du col de l'Espigoulier, toute l'ascension nous avons une vue E.X.T.R.A.O.R.D.I.N.A.I.R.E !!!

Montée du col de l'Espigoulier, toute l'ascension nous avons une vue E.X.T.R.A.O.R.D.I.N.A.I.R.E !!!

1- L'Espigoulier. 2- Quelle belle Vue. 3- Les Frangins.... :-) 4 et 5- Notre descente du même côté.
1- L'Espigoulier. 2- Quelle belle Vue. 3- Les Frangins.... :-) 4 et 5- Notre descente du même côté.1- L'Espigoulier. 2- Quelle belle Vue. 3- Les Frangins.... :-) 4 et 5- Notre descente du même côté.
1- L'Espigoulier. 2- Quelle belle Vue. 3- Les Frangins.... :-) 4 et 5- Notre descente du même côté.1- L'Espigoulier. 2- Quelle belle Vue. 3- Les Frangins.... :-) 4 et 5- Notre descente du même côté.

1- L'Espigoulier. 2- Quelle belle Vue. 3- Les Frangins.... :-) 4 et 5- Notre descente du même côté.

De Cassis on file vers Roquefort la Bédoule puis la petite et jolie route de Cuges les Pins afin de franchir "mon col" : le Col de l'Ange pour continuer vers Géménos au pied de l'Espigoulier. On va faire les niveaux, prendre quelques topettes et barres de céréales avant d'affronter les superbes virages du "Ventoux Marseillais". Cette route est fabuleuse, elle est constament ouverte et dégage une vue plongeante sur la partie effectuée et au-delà vers Cassis, idem côté montée puisque la vue se dégage très vite jusqu'au sommet et la masse calcaire qui le surplombe. Comme souvent les premiers km me sont pénibles voire fatidiques car je dis à Bruno, revenu à ma hauteur, de filer sans moi et de ne pas m'attendre au sommet car je n'irai peut etre pas au bout :-( . Et puis tout à coup c'est le déclic et la machine se remet à tourner, de mieux en mieux pour finalement me permettre de revenir sur mes 2 "apôtres" qui ne s'attendaient pas à me revoir de sitôt ! On va pouvoir effectuer la 2ème partie de l'ascension ensemble et se régaler jusqu'au bout. Photos en haut et quelle vue dégagée jusqu'à Marseille et Aix en Provence, on s'en met plein les mirettes.

J'emmène mes "petits" à OK CORRAL et comme les attractions ça creuse, je leur fais un bon goûter.
J'emmène mes "petits" à OK CORRAL et comme les attractions ça creuse, je leur fais un bon goûter.J'emmène mes "petits" à OK CORRAL et comme les attractions ça creuse, je leur fais un bon goûter.
J'emmène mes "petits" à OK CORRAL et comme les attractions ça creuse, je leur fais un bon goûter.

J'emmène mes "petits" à OK CORRAL et comme les attractions ça creuse, je leur fais un bon goûter.

On revient sur nos pas et là quelle jouissance de descendre, on en rate pas une miette, dommage que ce soit si rapide et nous voici déjà revenu à Géménos. On y refait le plein des bidons et nous voici repartis direction Cuges les Pins en passant par le col de l'Ange, et oui je suis partout... Après avoir traversé Cuges (au fait on a laissé la pancarte à Bruno pour qu'il en ai au moins une :-D) nous attaquons le long faux plat montant jusqu'au circuit du Castellet. La circulation devient moins intense et en plus il y a une bande cyclable au revêtement spécial qui rend à merveille. Et pourtant Emilien va être victime d'une avarie mécanique avec un rayon de sa roue arrière qui casse. Il continu tant bien que mal mais la roue touche les patins à chaque tour aussi il prend la sage décision de s'arrêter au Camp du Castellet (en fait il était cramé :-D). Avec Bruno il ne nous reste plus qu'une dizaine de km, en descente et plat, pour atteindre les Lecques et remonter chercher Mile avec le fourgon.

1 et 2- coucher de soleil sur la Madrague. 3- Mes potos ont un peu froid. 4- Menu spécial vélo !!!
1 et 2- coucher de soleil sur la Madrague. 3- Mes potos ont un peu froid. 4- Menu spécial vélo !!!1 et 2- coucher de soleil sur la Madrague. 3- Mes potos ont un peu froid. 4- Menu spécial vélo !!!
1 et 2- coucher de soleil sur la Madrague. 3- Mes potos ont un peu froid. 4- Menu spécial vélo !!!

1 et 2- coucher de soleil sur la Madrague. 3- Mes potos ont un peu froid. 4- Menu spécial vélo !!!

Avant de retourner à l'appartement nous partons sur Ceyreste chez Mondovélo pour faire réparer la roue de Mimile, pas de bol, Bruno du magasin l'Etape n'a pas les rayons pour ce type de roue. Du coup on file vite par l'autoroute jusqu'à Oilloules chez Culture Vélo et là bingo on nous répare le rayon cassé en moins de deux. De retour aux Lecques mes 2 compagnons affamés se font des sandwichs comme s'ils n'avaient rien mangé depuis 2 jours, je n'ai pas faim, juste soif aussi je les accompagne en buvant une petite bière. On récupère, petite douche puis on va faire une belle balade jusqu'à la Madrague pour y souper. On s'arrête chez Henry, le spécialiste de la pizza au feu de bois, il fait encore beau avec un magnifique coucher de soleil aussi on décide de manger en terrasse. De quoi terminer une belle journée sportive et touristique avec des gars vraiment sympas.

Commentaires

Mimile 04/05/2016 21:40

Un superbe WE, avec des compères adorables et des paysages somptueux! Que pouvais-je demander de plus ???

l'ange blanc 04/05/2016 22:13

La suite de notre périple et seconde partie en gestation pour demain ou vendredi, super WE à rééditer.

grimpeur-du-26 04/05/2016 17:52

salut,
super wk vélo au pays du soleil,
un bel avant gout avant mes vacances à Cassis début Septembre, la route des Crêtes, l'Espigoulier...j'ai de quoi faire !
à demain, sur le vélo ;)

grimpeur-du-26 05/05/2016 08:27

ok c'est bon à savoir ;)
la route des crêtes à l'air des plus grandiose aussi !
Marseille je croit que je vais éviter, lol, surtout à vélo

l'ange blanc 04/05/2016 19:57

Et oui tu vas avoir plein de parcours à faire, tu auras aussi la Gineste au départ de Cassis qui t'emmène à Marseille mais tu devras le faire en A/R à moins de visiter la citée Phocéenne !!!

Gégé le Breton 04/05/2016 11:37

Salut Gil. Que de points de vue magnifiques à découvrir à vélo dans ce coin !!! J'espère qu'il en sera de même à pied, je descends demain avec mon épouse à Roquefort la Bédoule pour 3 jours ; beaucoup de marche de prévu dans les calanques certes mais aussi les petits villages aux alentours..... en espérant ne pas louper les plus beaux. A bientôt sur le vélo, j'espère.

l'ange blanc 04/05/2016 15:15

bonjour Gégé, de très beaux village comme celui du Castellet ou de la Cadière (ils se font face) entre St Cyr et Bando, il y a aussi le village d'Evenos que j'ai découvert samedi en faisant le col de Garde entre Toulon et Ste Anne d'Evenos.... je te souhaite un très bon séjour et du beau temps comme prévu dès demain. A bientôt.

cestdurlevelo 04/05/2016 08:57

Juste magnifique :)
Ahhhh ça me rappelle de supers souvenirs de mon court passage en avril 2015... la route des crêtes, que c'est beauuuuuu ! Mais souvent venté, aussi... pas trop de vent pour vous?

l'ange blanc 04/05/2016 15:33

Je me régale à chaque fois, mais la route des Crêtes je ne m'y frotte pas souvent par contre à l'inverse de l'Espigoulier que j'ai déjà gravi 2 fois cette année. Côté météo c'était grand beau vendredi et pour le samedi un peu plus de nuages et un peu frais le matin de bonne heure mais ça allait bien et pas de vent.

lariegeoise 04/05/2016 02:46

Quelle belle ballade vous avez faite et je comprends votre plaisir partagé. des moments qu'il ne faut pas rater. Bon là le printemps a encore du mal à sortir et les crevaisons sont souvent monnaie courante mais à deux on en rigole. Bravo les gars!

l'ange blanc 04/05/2016 15:35

Et oui depuis dimanche on a laissé le printemps et nous sommes presque revenus en "hiver" Aujourd'hui ça va mieux même si le Mistral souffle encore un peu, mais ça se calme et demain c'est presque l'été donc on va être en WE en plus, c'est génial !!!