Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

BCB : 155 km autour du Bouquet avec les amis !!!

l'Ange Blanc

Le BCB et son GDD (Groupe Du Dimanche) avaient à cœur de proposer à ses membres ainsi qu'aux amis et amis des amis... une belle randonnée de plus de 150 km à effectuer sur une partie de la journée. Le créneau du Ventoux étant déjà pris depuis longtemps par Mistral Cycles et VCB, et la reco de la Corima par Culture Vélo, nous avons donc choisi de faire visiter des routes un peu moins connues. C'est dans le Gard que se fera le plus gros du parcours avec une approche du célèbre Mont Bouquet, un "épouvantail" avec ses pentes à 24%, planté au milieu de la plaine d'Alès. On y montera pas se contentant de glisser devant mais les côtes ne manqueront pas avec 5 pentes bien réparties sur le parcours. On fera un retour par l'Ardèche en traversant la rivière éponyme au niveau de Vallon Pont d'Arc pour un retour par le célèbre Razal qui sera en partie escaladé par le tour de France 2016.

Dès 8h00 accueil des collègues à la base de loisir des Girardes avec un bon café et madeleines.
Dès 8h00 accueil des collègues à la base de loisir des Girardes avec un bon café et madeleines.Dès 8h00 accueil des collègues à la base de loisir des Girardes avec un bon café et madeleines.

Dès 8h00 accueil des collègues à la base de loisir des Girardes avec un bon café et madeleines.

De gros nuages noirs se profilent à l'horizon mais ça n’entame la bonne humeur matinale.De gros nuages noirs se profilent à l'horizon mais ça n’entame la bonne humeur matinale.De gros nuages noirs se profilent à l'horizon mais ça n’entame la bonne humeur matinale.
De gros nuages noirs se profilent à l'horizon mais ça n’entame la bonne humeur matinale.

De gros nuages noirs se profilent à l'horizon mais ça n’entame la bonne humeur matinale.

Passage dans le Gard au niveau du vieux pont de Pont St Esprit, pas de circulation le top.Passage dans le Gard au niveau du vieux pont de Pont St Esprit, pas de circulation le top.
Passage dans le Gard au niveau du vieux pont de Pont St Esprit, pas de circulation le top.Passage dans le Gard au niveau du vieux pont de Pont St Esprit, pas de circulation le top.

Passage dans le Gard au niveau du vieux pont de Pont St Esprit, pas de circulation le top.

L'invitation lancée depuis plusieurs jours sur Face Book et auprès des amis des clubs voisins, nous avons attiré ce dimanche matin 40 amateurs de belles et longues balades pour ce dimanche 06 mars. Pour commencer, le BCB a prévu le café accompagné de madeleines et jus de pomme ainsi que d'oranges sèches pour faire le plein d'énergie. On part du lac direction Pont St Esprit où on passe sur le Rhône et on va vite se réchauffer dans la première difficulté du jour : la côte de la Valbonne. D'autant plus que Patrick G. va mettre le bleu de chauffe pour faire monter la pression et il sera vite relayé par le Team Châteauneuf qui se prend au jeu. Du coup tout le monde s'y met, ça flingue de partout mais pas possible pour moi de vous raconter la suite car je suis largué dans la 2ème moitié de l'ascension... Il faut dire que cette côte se prête bien ce genre de joutes, du coup on forme un gruppetto pour rallier le sommet à notre rythme... On se regroupe en bas côté St Laurent de Carnols avec la voiture "balai" qui ferme la marche, un grand merci à Manu, le président du BCB qui a suivi l'intégralité du tracé pour assurer l'assistance, le dépannage et même la "ramasse" des moins entraînés.

Séparation des groupes, les "Tafioles" continuant sur Montclus pour couper par Laval-St Roman...Séparation des groupes, les "Tafioles" continuant sur Montclus pour couper par Laval-St Roman...
Séparation des groupes, les "Tafioles" continuant sur Montclus pour couper par Laval-St Roman...

Séparation des groupes, les "Tafioles" continuant sur Montclus pour couper par Laval-St Roman...

Bruno, comment la sortie ? comme ça 1 ! Des sourires sur tous les visages malgré le temps gris...
Bruno, comment la sortie ? comme ça 1 ! Des sourires sur tous les visages malgré le temps gris...Bruno, comment la sortie ? comme ça 1 ! Des sourires sur tous les visages malgré le temps gris...
Bruno, comment la sortie ? comme ça 1 ! Des sourires sur tous les visages malgré le temps gris...Bruno, comment la sortie ? comme ça 1 ! Des sourires sur tous les visages malgré le temps gris...
Bruno, comment la sortie ? comme ça 1 ! Des sourires sur tous les visages malgré le temps gris...Bruno, comment la sortie ? comme ça 1 ! Des sourires sur tous les visages malgré le temps gris...

Bruno, comment la sortie ? comme ça 1 ! Des sourires sur tous les visages malgré le temps gris...

Après St Laurent on entre dans la Vallée de la Cèze en remontant le cours de la rivière rive gauche sur une route nickelle qui rend bien et qui nous emmène rapidement jusqu'au Coureau, petit hameau rendu célèbre par sa guinguette et sa plage de bord de Cèze. C'est là qu'un groupe important de Bollénois nous quitte car ils ont un impératif horaire et vont faire plus court (bande de petits joueurs...) notamment un certain Patrick qui roule tous les jours et qui ne "se sent" pas de faire les 150...pas étonnant qu'il choisisse le petit parcours de la Corima, bon tant pis pour eux. Les "costauds" eux vont faire la deuxième difficulté du jour avec la côte de Méjannes le Clap. Là on commence à pimenter la sortie avec une bosse qui n'est pas tellement dure en soi avec ses 5 km à 4.5 % de moyenne si on décide de monter à un bon rythme ça change la donne. Et qu'est-ce que vous croyez qu'ils ont fait les collègues (enfin là c'était plus mes collègues...) ils attaquent au pied à 25 km se servant du solide Stéphane comme d'un lièvre et ils finissent à 30 km / h. Bon là aussi on a fait un deuxième groupe voir un 3ème et un 4ème. Heureusement en haut on retrouve un plateau où on récupère tranquillement jusqu'à Méjannes puis c'est un faux plat descendant sur la grande route qui mène vers Lussan. A la bifurcation on laisse encore un petit groupe emmené par Damien et Seb (convalescent) pour revenir par Verfeuil.

Sur la route de Rochegude (Gard) et son château perché à l'image de son homonyme Drômois.
Sur la route de Rochegude (Gard) et son château perché à l'image de son homonyme Drômois.

Sur la route de Rochegude (Gard) et son château perché à l'image de son homonyme Drômois.

Pause ravitaillement à Barjac avec au premier plan notre président Manu qui conduit le fourgon.Pause ravitaillement à Barjac avec au premier plan notre président Manu qui conduit le fourgon.Pause ravitaillement à Barjac avec au premier plan notre président Manu qui conduit le fourgon.
Pause ravitaillement à Barjac avec au premier plan notre président Manu qui conduit le fourgon.

Pause ravitaillement à Barjac avec au premier plan notre président Manu qui conduit le fourgon.

Après Méjannes on atteint Malataverne (toujours dans le Gard) et on prend sur notre droite une départementale qui nous permet d'atteindre Bouquet (le village) puis ensuite Navacelles. On passe à ce moment là devant le Mt Bouquet mais on n'essayera pas ses pentes vertigineuses aujourd'hui. De mon côté j'ouvre le compteur "crevaison" avec la première de la journée et par chance je crois que ça été la seule, bon pas de problème pour réparer, j'avais placé une roue de rechange dans le fourgon et bonne pioche c'est la roue avant comme celle de remplacement :-) On continue sur des routes qui nous sont peu connues et on arrive à Rochegude, là aussi un village au nom évocateur. On y trouve un château perché comme chez son homonyme Drômois, puis on traverse la Cèze pour se retrouver sur la grande route de Barjac. Il est midi pile lorsqu'on arrive dans la capitale de la brocante aussi on décide de s'arrêter 10' pour avaler un mini casse croûte et faire le plein des bidons. On profite d'un rayon de soleil qui perce timidement mais pour éviter de trop se refroidir on repart très vite, et mauvaise surprise en sortant de la petite cité on tombe sur un terrible mur qui s'élève pour récupérer la route de l'Aven d'Orgnac. Ca fait mal aux guibolles et perso ça me met à plat un bon moment, heureusement mon ange gardien Bruno me permet de revenir tranquillement dans ses roues.

Pause "attente" au magnifique village de la Bastide Virac puis passage de la rivière Ardèche vers Vallon.Pause "attente" au magnifique village de la Bastide Virac puis passage de la rivière Ardèche vers Vallon.
Pause "attente" au magnifique village de la Bastide Virac puis passage de la rivière Ardèche vers Vallon.Pause "attente" au magnifique village de la Bastide Virac puis passage de la rivière Ardèche vers Vallon.Pause "attente" au magnifique village de la Bastide Virac puis passage de la rivière Ardèche vers Vallon.

Pause "attente" au magnifique village de la Bastide Virac puis passage de la rivière Ardèche vers Vallon.

1- Premier lacet du Razal. 2- Déjà ça s'éparpille façon Mikado ! 3- Vue sur le roche de Sampzon.
1- Premier lacet du Razal. 2- Déjà ça s'éparpille façon Mikado ! 3- Vue sur le roche de Sampzon.1- Premier lacet du Razal. 2- Déjà ça s'éparpille façon Mikado ! 3- Vue sur le roche de Sampzon.

1- Premier lacet du Razal. 2- Déjà ça s'éparpille façon Mikado ! 3- Vue sur le roche de Sampzon.

Ce raidar va d'ailleurs faire mal à pas mal d'entre nous et il va falloir s'attendre un petit moment devant le site de l'Aven d'Orgnac, on poursuit jusqu'à Orgnac-l'Aven puis vient la 4ème difficulté (qui n'est pas si difficile que ça) avec le passage d'un col qui nous déposera en douceur au superbe village de Labastide de Virac. Il nous reste à descendre jusqu'à la rivière Ardèche que l'on franchit par son pont "neuf" pour passer en plein centre ville de Vallon Pont D'arc. Arrive maintenant la dernière difficulté de ce beau parcours avec la montée du Razal. C'est une belle montée avec 6 km à 6% de moyenne sur une route assez large qui donne un magnifique point de vue sur ses 2 premiers km, les plus durs d'ailleurs. A mi pente on passe devant la reproduction de la grotte Chauvet, là où sera jugée l'arrivée du contre la montre individuel du prochaine tour de France. Dans cette côte c'est Yoni qui mène un gros train et personne ne peut lui prendre un relais, il va d'ailleurs lâcher tout le monde à l'exception de notre super grimpeur Jérôme tout content de pouvoir rester dans la roue de ce "phénomène" !!! Bon pour moi c'est la même galère, très dur au début, ça se stabilise au milieu et ça va mieux à la fin, d'ailleurs je dois remercier Nico pour m'avoir "prêté" sa roue durant 3 bornes et Jérôme pour être redescendu nous chercher pour finir avec lui dans son sillage.

Sur le retour après Bidon puis dans la plaine de Pierrelatte où on retrouve un beau soleil.Sur le retour après Bidon puis dans la plaine de Pierrelatte où on retrouve un beau soleil.
Sur le retour après Bidon puis dans la plaine de Pierrelatte où on retrouve un beau soleil.

Sur le retour après Bidon puis dans la plaine de Pierrelatte où on retrouve un beau soleil.

Derniers tours de roue et le moment que j'attendais le plus : le casse croûte de fin de sortie :-) Derniers tours de roue et le moment que j'attendais le plus : le casse croûte de fin de sortie :-)
Derniers tours de roue et le moment que j'attendais le plus : le casse croûte de fin de sortie :-)

Derniers tours de roue et le moment que j'attendais le plus : le casse croûte de fin de sortie :-)

A St Remèze on en a fini avec les bosses, le vent du nord souffle moyennement mais de toute façon ce sera notre allier pour rentrer sur Lapalud. Du coup on met les gaz pour descendre à Bidon puis à Bourg St Andéol, là dans la plaine de Pierrelatte on emprunte le chemin vicinal de la Calamelle et on arrive à la base de loisirs des Girardes, fin de notre très belle sortie. Les sourires sont toujours sur les visages preuve que malgré l'effort la joie l'emporte, en plus on va passer maintenant aux choses sérieuses avec une belle collation offerte par le BCB. Du salé cette fois-ci et pas très diététique mais après 155 pitons on peut tout se permettre, y compris un bon rosé pour arroser le tout. Bravo à tous les participants et particulièrement à Jean-Pascal et Bernard qui sans trop de sorties ont tenu à nous accompagner jusqu'au bout tout comme José avec 3 sorties dans les jambes a fait la sortie dans son entier. Un grand merci à Manu qui a suivi tout le long avec mon fourgon et à Bruno pour nous permettre de partir de chez lui. Enfin merci à tous les participants que je connaissais ou pas, qu'ils viennent d'à côté ou de plus loin et un grand merci au BCB pour l'intendance. Une sortie que l'on refera certainement mais plutôt vers la vallée de la Roanne qui est si belle en mai ou en juin, à prévoir.

Commentaires

Hema 25/03/2016 21:28

Belle rando que j'aurais eu plaisir à partager avec vous....Dommage que ce soit si loin.....Quoique, en vélo ça doit être possible !!!

L'ange blanc 27/03/2016 16:52

en vélo oui sans doute avec du roulage de nuit ou alors à faire en 2 étapes pour plus apprécier encore.

L'ange blanc 21/03/2016 17:40

oui Eric peut être à l'occasion de ta prochaine visite dans le sud ! En attendant je te laisse un lien pour "visiter" le site du Mt Bouquet : http://cyclobalades.canalblog.com/archives/2015/01/03/31247844.html

Eric 21/03/2016 08:44

sacrée belle boucle, dommage un peu loin de chez moi mais ça aurait été avec plaisir de t'accompagner, tu me présenteras le fameux mur à 24% !

Gégé le Breton 08/03/2016 11:57

Bonjour Gil. Super pour moi de retrouver dans ton commentaire et tes photos quelques impressions ressenties lors de mon périple en solo sur ce parcours.Je confirme: la montée à la sortie de Barjac est un peu casse-pattes.... ( mais j'avais été prévenu par un cyclo rencontré ente La Bégude et Rochegude).
A bientôt peut-être.

l'ange blanc 08/03/2016 12:46

Slt Gégé, en plus on peut éviter ce gros morceau en passant directement dans le village, enfin du moins on évite le plus gros mais on a le final. Belle partie de manivelle en tout cas avec des costauds, une bonne préparation pour la Corima même si j'ai choisi le parcours moyen avec 110 bornes. On se voit bientôt pour un joli tour.

GG et son Vélo 08/03/2016 09:21

Belle organisation, c'est une bonne idée d'avoir rassemblé pas mal de monde. A bientôt

l'ange blanc 08/03/2016 11:51

Oui l'organisation au top grâce aussi à mon président et à Bruno pour l'aire de départ et d'arrivée. On va organiser quelque chose comme ça mais plus champetre en mai avec Rémi si il est d'accord avec un bon repas à la clef, ça sera plus contemplatif que sportif...

grimpeur-du-26 08/03/2016 07:19

quelle belle sortie, bravo à tous les gars !
j'ai préférer ne pas venir, ça faisait trop de km pour moi en ce début d'année et puis pas encore assez de bornes dans les jambes....
à bientot

l'Ange Blanc 09/03/2016 12:40

Tagliatelles ça me va bien ça fait un plat complet bien nourrissant et pas cher. Pour les tables si ce n'est pas possible ce n'est pas grave, comme je t'ai dit on pique-niquera, l'essentiel est d'en avoir au moins une pour tout poser dessus.

grimpeur-du-26 09/03/2016 07:18

des pâtes (tagliatelle) ou des frites maison c’est toi qui voit
j'ai déjà de quoi faire deux tables, pour les bancs je vais voir avec la mairie

L'ange blanc 08/03/2016 20:13

pâtes ou patates (pas les 2) et pour les tables si tu les as gratos tant mieux, avec des bancs alors...

grimpeur-du-26 08/03/2016 19:46

ok parfait, pâtes et patates, tu t'occupe de vin, on s'occupe des tables avec la mairie du village, on fera ca dans mon grand jardin (à l'ombre)

L'ange blanc 08/03/2016 19:08

Et oui en paquet on se met à l'abri et suivant la vitesse on peut même économiser plus de 30% d'énergie mais il faut rouler vite et longtemps. Pour le repas je vais te contacter par messagerie, car pas spécialement léger car ce sera en fin de sortie donc plutôt pâtes ou pomme de terre et rôti froid et surtout pas de sirop mais du rouge ou du rosé ... :-)

grimpeur-du-26 08/03/2016 18:45

oui c'est pas faut surtout qu'en groupe on économise 20% de dépense énergétique il me semble, donc on peut rouler plus sans forcer plus.
ok pour organiser ta sortie à la roanne fin mai. je peut t'organiser un petit repas (léger) pour chaque participant moyennant 7-8€ par exemple. on pourrait proposer une petite quiche, une assiette de pâtes et un bout de gâteau ,avec eau à volonté et sirop.

l'ange blanc 08/03/2016 11:48

Question bornes ça dépend un peu de la personne et ça se joue dans la tête car il y avait des gars qui avaient 3 sorties dans les pattes, tu vois un peu !
bon la prochaine grosse sortie comme ça je compte sur toi pour l'organiser avec une découverte de la vallée de la Roanne et des superbes coins entre Lapaillette et Die, et pourquoi pas un arrêt à Teyssières pour un repas (payant) ? à voir pour fin main...

lariegeoise 08/03/2016 04:27

Bravo par cette belle sortie avec un grand nombre de cyclos. Ca donne envie de vous accompagner surtout dans cette superbe région.
Pour ma part, je vais redémarrer avec un autre pote dans la vallée de la Léze qui est moins pentue pour commencer. Les vacances de février étant terminées avec mes petits enfants. Un autre monde va se découvrir à moi.

l'ange blanc 08/03/2016 11:45

Oui une belle réussite et on a eu pas mal de cyclos avec nous de clubs et villages différents, c'est sympa de faire des connaissances en pratiquant sa passion.
On va suivre tes nouvelles "aventures" alors.