Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Etoile de Bessèges (2) : 5 passages au mur de Laudun.

l'Ange Blanc
Bryan Coquard, la pépite de Direct Energie interviewée dès sa descente du bus à Tavel !

Bryan Coquard, la pépite de Direct Energie interviewée dès sa descente du bus à Tavel !

4ème étape de l'Etoile de Bessèges ce samedi et 2ème visite pour Bruno et moi sur les routes Gardoises à la rencontre de cette ambiance à la fois magique et chaleureuse que procurent ces courses de début de saison. On est loin du grand tintamarre médiatique de juillet du Tour de France, là les coureurs sont accessibles (il le sont toujours mais ici on nous laisse les approcher...) et on peut déambuler tranquillement dans sur le parking où tous les bus viennent prendre place, on discute avec le staff, les mécanos et bien entendu les coureurs comme si on était de vieux potes. Je ne crois pas qu'il y est beaucoup de sport de haut et professionnel où on est un tel contact avec les principaux acteurs ! Pour ça le vélo est vraiment formidable et tellement simple pratiqué par des gens sans la grosse tête et tout simplement bien élevés.

Et on commence par la visite de la cave de Tavel avec en prime l'intronisation d'Eric Caritoux !Et on commence par la visite de la cave de Tavel avec en prime l'intronisation d'Eric Caritoux !
Et on commence par la visite de la cave de Tavel avec en prime l'intronisation d'Eric Caritoux !

Et on commence par la visite de la cave de Tavel avec en prime l'intronisation d'Eric Caritoux !

Belles rencontres autour d'un rosé avec Jaja (Laurent Jalabert) et Daniel Mangeas la "voix" du vélo !
Belles rencontres autour d'un rosé avec Jaja (Laurent Jalabert) et Daniel Mangeas la "voix" du vélo !

Belles rencontres autour d'un rosé avec Jaja (Laurent Jalabert) et Daniel Mangeas la "voix" du vélo !

1- Bus d'Energie Direct avec Coquard et Chavanel. 2- Bus de Marseille KTM. 3- Le "Coq" en interview
1- Bus d'Energie Direct avec Coquard et Chavanel. 2- Bus de Marseille KTM. 3- Le "Coq" en interview1- Bus d'Energie Direct avec Coquard et Chavanel. 2- Bus de Marseille KTM. 3- Le "Coq" en interview

1- Bus d'Energie Direct avec Coquard et Chavanel. 2- Bus de Marseille KTM. 3- Le "Coq" en interview

Du beau Matos sur les voitures ou bien aligné comme devant le bus de l'équipe Auber 93 !Du beau Matos sur les voitures ou bien aligné comme devant le bus de l'équipe Auber 93 !
Du beau Matos sur les voitures ou bien aligné comme devant le bus de l'équipe Auber 93 !

Du beau Matos sur les voitures ou bien aligné comme devant le bus de l'équipe Auber 93 !

Le départ de la 4ème étape est donné depuis le village vigneron de Tavel, producteur du fameux rosé éponyme, et longtemps appelé "Premier Rosé de France" d'ailleurs cette devise est toujours inscrite en lettres énormes sur le toit de la cave Coopérative ! Comme l'on est en avance on file direct à la cave... et oui on ne se refait pas, on a bien fait d'ailleurs car on va tomber nez à nez avec une sacré pointure : Jaja qui est là presque incognito ? même Bruno qui passe à côté de lui ne l'a pas reconnu, bon on discute 1 minute avec lui et c'est la photo souvenir. Ensuite on voit l'incontournable, l’inamovible Poupou ainsi que l'ancien champion Eric Caritoux qui est là dans son élément puisque lui même est vigneron à Flassan sur les pentes du Mt Ventoux. Enfin on croisera et discutera longuement avec The Voice du Cyclisme : Daniel Mangeas incollable sur l'actualité du vélo. On déguste un petit rosé (obligé là) ensuite c'est visite au stand ou plutôt au parking où tous les bus arrivent presque en même temps accompagnés des voitures des DS. Attention au matos ça fait mal au yeux !

Toute une série de photos de coureurs qui défilent à la table d'inscription de D. Mangeas.
Toute une série de photos de coureurs qui défilent à la table d'inscription de D. Mangeas.
Toute une série de photos de coureurs qui défilent à la table d'inscription de D. Mangeas.
Toute une série de photos de coureurs qui défilent à la table d'inscription de D. Mangeas.
Toute une série de photos de coureurs qui défilent à la table d'inscription de D. Mangeas.
Toute une série de photos de coureurs qui défilent à la table d'inscription de D. Mangeas.
Toute une série de photos de coureurs qui défilent à la table d'inscription de D. Mangeas.
Toute une série de photos de coureurs qui défilent à la table d'inscription de D. Mangeas.
Toute une série de photos de coureurs qui défilent à la table d'inscription de D. Mangeas.

Toute une série de photos de coureurs qui défilent à la table d'inscription de D. Mangeas.

Encore des cyclistes dont 2 anciens champions de France : Vichot et Pinot pour la FdJ.Encore des cyclistes dont 2 anciens champions de France : Vichot et Pinot pour la FdJ.
Encore des cyclistes dont 2 anciens champions de France : Vichot et Pinot pour la FdJ.
Encore des cyclistes dont 2 anciens champions de France : Vichot et Pinot pour la FdJ.Encore des cyclistes dont 2 anciens champions de France : Vichot et Pinot pour la FdJ.

Encore des cyclistes dont 2 anciens champions de France : Vichot et Pinot pour la FdJ.

On assiste "en première loge" au défilé des coureurs à la table d'émargement avec en prime les commentaires de Daniel Mangeas qui connaît personnellement chaque athlète et peut réciter leur palmarès quasiment sans fiche, un phénomène ! Il est midi passé on ne reste pas pour le départ qui est éminent et on profite de la tranquillité de la route pour partir nous poster à Laudun pour y voir passer 5 fois les coureurs dans le fameux mur de Laudun. Comme l'an passé on peut se garer sur un parking réservé à l'organisation mais les bénévoles nous laissent passer, le top.

Premier passage dans le très sélectif "Mur" de Laudun, les coureurs y reviendront...
Premier passage dans le très sélectif "Mur" de Laudun, les coureurs y reviendront...Premier passage dans le très sélectif "Mur" de Laudun, les coureurs y reviendront...
Premier passage dans le très sélectif "Mur" de Laudun, les coureurs y reviendront...Premier passage dans le très sélectif "Mur" de Laudun, les coureurs y reviendront...

Premier passage dans le très sélectif "Mur" de Laudun, les coureurs y reviendront...

Superbe rencontre avec Osvald, le chauffeur du bus de Roth Team, équipe Suisse qui nous fait la visite !Superbe rencontre avec Osvald, le chauffeur du bus de Roth Team, équipe Suisse qui nous fait la visite !
Superbe rencontre avec Osvald, le chauffeur du bus de Roth Team, équipe Suisse qui nous fait la visite !
Superbe rencontre avec Osvald, le chauffeur du bus de Roth Team, équipe Suisse qui nous fait la visite !Superbe rencontre avec Osvald, le chauffeur du bus de Roth Team, équipe Suisse qui nous fait la visite !Superbe rencontre avec Osvald, le chauffeur du bus de Roth Team, équipe Suisse qui nous fait la visite !

Superbe rencontre avec Osvald, le chauffeur du bus de Roth Team, équipe Suisse qui nous fait la visite !

Casquette du Team Roth vissée sur la tête on trinque avec du Gidondas à cette belle journée !

Casquette du Team Roth vissée sur la tête on trinque avec du Gidondas à cette belle journée !

A peine sommes nous installés que les Espagnols de Caja Rural, les Belges de Wanty Gobert et de Véranda Classic viennent se placer à côté du camping car de Bruno. Dans la foulée arrive également un immense et superbe bus de l'équipe Roth immatriculé en Suisse. Bruno aidera même son chauffeur à se garer entre notre véhicule et un camion des Belges. On va voir passer les coureurs pour une première fois dans le mur de Laudun après 30 km de course et ils vont y revenir à 4 reprises mais à partir du 90ème km. En attendant on décide d'aller manger au camping car et au passage on invite le chaffeur Suisse à venir boire l'apéro avec nous. Il se nomme Osvald et il est Suisse alémanique, il ne parle pas Français mais Anglais, j'arrive à comprendre à peu près ce qu'il me dit mais je ne lui réponds que par brides de mots. Ca n'empèche pas la discution et il est bien sympa, il nous invite à visiter son bus et là les amis on s'en est mis plein les yeux. Le bus a les parois qui s'écartent offrant alors un véritable salon de 30 m2 tout comme le fond du car qui lui aussi s'écarte pour avoir une très grande chambre plus placard plus laverie.... le poste de pilotage est également immense avec contrôle caméra côté droit et gauche ainsi qu'à l'arrière. C'est une véritable maison roulante pour 12 personnes, en plus Osvald nous offre à Bruno et moi 2 casquettes exclusives réservées à la Team, un grand merci à lui.

On revient côté course avec une échappé emmenée par T. Rostollan de l'Armée de Terre.
On revient côté course avec une échappé emmenée par T. Rostollan de l'Armée de Terre.On revient côté course avec une échappé emmenée par T. Rostollan de l'Armée de Terre.
On revient côté course avec une échappé emmenée par T. Rostollan de l'Armée de Terre.On revient côté course avec une échappé emmenée par T. Rostollan de l'Armée de Terre.

On revient côté course avec une échappé emmenée par T. Rostollan de l'Armée de Terre.

On voit au plus près les coureurs qui passent "presque" doucement devant nous à 5 reprises...
On voit au plus près les coureurs qui passent "presque" doucement devant nous à 5 reprises...
On voit au plus près les coureurs qui passent "presque" doucement devant nous à 5 reprises...
On voit au plus près les coureurs qui passent "presque" doucement devant nous à 5 reprises...
On voit au plus près les coureurs qui passent "presque" doucement devant nous à 5 reprises...
On voit au plus près les coureurs qui passent "presque" doucement devant nous à 5 reprises...

On voit au plus près les coureurs qui passent "presque" doucement devant nous à 5 reprises...

La ligne d'arrivée prise d'assaut par près d'un millier de spectateurs, on voit pas grand chose là !
La ligne d'arrivée prise d'assaut par près d'un millier de spectateurs, on voit pas grand chose là !La ligne d'arrivée prise d'assaut par près d'un millier de spectateurs, on voit pas grand chose là !
La ligne d'arrivée prise d'assaut par près d'un millier de spectateurs, on voit pas grand chose là !

La ligne d'arrivée prise d'assaut par près d'un millier de spectateurs, on voit pas grand chose là !

S. Chavanel très entouré et qui déjà répond aux journalistes sans avoir pu descendre du vélo...
S. Chavanel très entouré et qui déjà répond aux journalistes sans avoir pu descendre du vélo...

S. Chavanel très entouré et qui déjà répond aux journalistes sans avoir pu descendre du vélo...

Maintenant les passages se font rapides car les coureurs effectuent une petite boucle avant de revenir "taper" dans le mur et l'échappée partie dans les 30 premiers km tient toujours tête aux équipes Energie Direct et FdJ qui tentent de réduire l'écart. C'est d'ailleurs avec une poignée de seconde que va s'imposer un Espagnol de Caja Rural, présent dans cette échappée devant le Lituanien Siskévicius de la formation Marseille KTM, Chavanel confortant son maillot de leader en remportant le sprint du peloton. On a croisé Richard venu à Laudun sans on alter ego Damien qui pouponne et nous avons revu Jean-Charles qui est lui aussi venu voir à nouveau les pros. En plus des amis du vélo je vais revoir, comme le jeudi à Méjannes, 2 anciens collègues du boulot que je n'avais pas vu depuis près de 20 ans : Thierry et Jean-Pierre et eux aussi sont en.... retraite. Punaise mais il n'y a plus que moi qui bosse ! :-) Bon on a passé une superbe journée : visite de cave, on discute avec Jaja, Mangeas, on visite le bus des pros grâce au très sympathique Osval, je revois des vieux collègues du boulot et on voit du vélo bien entendu. Super !

Commentaires

Vincent (cts d'aire) 08/02/2016 21:43

Salut Gil. Super sympa ce reportage et cette ambiance autour de la course. Le bus ? C'est quand même monumental. On dirait une pièce de maison. On remarque à peine la place du chauffeur...
Cela me met en appétit pour la poignée de courses que je vais suivre ici un peu plus au nord. A+/V.

L'ange blanc 08/02/2016 22:15

Slt Vincent, merci. Grandiose le bus et comme tu le dis si bien c'est une pièce de maison et grande encore, un très grand salon de réception même. Les coureurs et leur staff hyper accessibles sur ces courses en plus.

Gégé le Breton 08/02/2016 11:30

Super toutes ces rencontres avec d'anciennes gloires qui ne se prennent pas pour des vedettes ; le Caritoux, il n'a pas beaucoup changé ( le bon vin et le vélo, c'est sans doute une bonne thérapie pour rester jeune.....). Tu m'avais parlé d'un nouveau fourgon au BCB, mais tu m'avais pas dit qu'il était aussi spacieux.... :-)).

L'ange blanc 08/02/2016 22:13

Oui et les jeunes c'est pareil pas de grosses têtes et très disponibles, super sympathiques. Tu as raison c'est pour ça que je pratique les mêmes recettes des 2 V : vélo et vins. Pas mal le bus mais un peu trop voyant...

Claude 07/02/2016 20:10

Des vrais groupies !! Vous vous êtes fait plaisir, c'est super !!

L'ange blanc 07/02/2016 20:15

on rencontre plein de gens sympa qu'on les connaisse ou pas les amateurs de vélo sont très conviviaux, je pense que tu dois connaître ça aussi dans l'athlétisme ? On est loin des millions d'euros du Foot et des ses "Divas" inaccessibles !

lariegeoise 07/02/2016 16:12

je me doute que cela devait être une bonne journée et en bonne compagnie, quoi de plus intéressant. Ca commence à tourner fort. les épreuves du printemps ne sont pas loin. Alors ce Tavel?

L'ange blanc 07/02/2016 16:17

Magnifique journée avec tous les ingrédients, les épreuves ont commencé et on attend celle de la fin du mois puis en mars le Paris Nice. le rosé de Tavel cela faisait une éternité que je n'en n'avais pas bu, d'ailleurs je ne bois pour ainsi dire que du rouge, mais je dois reconnaître qu'il est à la hauteur de sa réputation.