Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

La Roanne: magnifique circuit entre Drôme Provençale et Diois ! 107 km

l'Ange Blanc
Rémi "Grimpeur du 26" l'instigateur de cette belle randonnée dans nos montagnes Drômoises.

Rémi "Grimpeur du 26" l'instigateur de cette belle randonnée dans nos montagnes Drômoises.

Avant la fin de l'année et la "trêve hivernale" je souhaitais faire une dernière (énième) fois un passage dans la sublime vallée de la Roanne. Du coup c'est mon jeune ami Rémi qui lance la proposition d'un beau circuit au départ de La Paillette, se joindront à nous l'ami Gégé dit le Breton (de Livron) ainsi que mon ami Alain du Cyclo Club Châteauneuf qui vient de Montélimar. Si Alain et moi venons en voiture, Rémi descend direct de Teyssiere (5 km) sur son Cannondale et surtout Gérard va nous rejoindre à vélo depuis Saoû. On démarre donc à trois de La Paillette direction Vesc et juste après le village, au niveau du col de l'Homme nous faisons la jonction avec Gégé qui monte depuis l'autre versant.

Le village de Montjoux sous le givre et avec une température presque négative : 1 °

Le village de Montjoux sous le givre et avec une température presque négative : 1 °

Joli trio composé d'Alain, Gérard et Rémi en rouge, nous voilà au col de Lescou porte de la Roanne.Joli trio composé d'Alain, Gérard et Rémi en rouge, nous voilà au col de Lescou porte de la Roanne.
Joli trio composé d'Alain, Gérard et Rémi en rouge, nous voilà au col de Lescou porte de la Roanne.

Joli trio composé d'Alain, Gérard et Rémi en rouge, nous voilà au col de Lescou porte de la Roanne.

Je pars de Suze à 8h30 et il fait grand soleil avec déjà 8° au thermomètre, je garde à peu près ce chiffre jusqu'à Taulignan mais en arrivant sous la lance au niveau de La Roche St Secret le mercure passe à 4 puis chute encore dans le passage des gorges du Lez où le soleil ne pénètre pratiquement pas. A La Paillette c'est le pompon avec du givre de partout et un zéro pointé sur le thermo de la voiture. Premières températures négatives pour moi et je dois dire que le contraste avec les journées que nous avons en vallée du Rhône est frappant, je me "caille" comme rarement !!! Dès que Rémi et Alain sont là nous partons dans la montée de Vesc histoire de se réchauffer un peu, on croise Gégé qui arrive dans l'autre sens pile poil au col de l'Homme, on repart tous ensemble dans la descente vers Crupies. Puis c'est Bouvières et la montée du deuxième col : celui de Lescou (819 m) avec un beau soleil mais quelques parties encore givrées car à l'ombre.

1- Vers le col de Muse. 2- Col de Muse à 932 m. 3- Rémi arrive au sommet.1- Vers le col de Muse. 2- Col de Muse à 932 m. 3- Rémi arrive au sommet.
1- Vers le col de Muse. 2- Col de Muse à 932 m. 3- Rémi arrive au sommet.

1- Vers le col de Muse. 2- Col de Muse à 932 m. 3- Rémi arrive au sommet.

Des points de vue superbes depuis le col et les copains dans la descente vers St Nazaire le Désert.
Des points de vue superbes depuis le col et les copains dans la descente vers St Nazaire le Désert.Des points de vue superbes depuis le col et les copains dans la descente vers St Nazaire le Désert.
Des points de vue superbes depuis le col et les copains dans la descente vers St Nazaire le Désert.

Des points de vue superbes depuis le col et les copains dans la descente vers St Nazaire le Désert.

Après une descente froide et un vallon glaçon nous arrivons à St Nazaire le Désert.Après une descente froide et un vallon glaçon nous arrivons à St Nazaire le Désert.Après une descente froide et un vallon glaçon nous arrivons à St Nazaire le Désert.

Après une descente froide et un vallon glaçon nous arrivons à St Nazaire le Désert.

Du Lescou, au lieu de descendre direct vers St Nazaire nous décidons de monter un peu plus haut en direction de Petit Paris et son col de Muse qui culmine à 932 m et qui sera notre plafond pour ce tour. En haut il fait un chaud soleil et une lumière superbe qui nous permet d'ouvrir un champ panoramique exceptionnel sur le Diois, le Vercors et un peu plus loin les Alpes enneigées. On descend en douceur malgré la belle pente car les virages en épingle sont nombreux et assez serrés, si le début reste bien ensoleillé, la fin vers le village passe par un vallon complètement glacé, un vrai frigo ce coin avec une nature qui a revêtu son manteau blanc. A St Nazaire, en Drôme Provençale, on fait une courte pause le temps que Rémi aille acheter son pain au chocolat à sa boulangerie préférée, puis on s'élance direction Pradelle toujours en DP.

1- Petit village de Pradelle. 2- Au loin et perché c'est Pennes le Sec. 3- Ferme sur la route d'Aucelon.1- Petit village de Pradelle. 2- Au loin et perché c'est Pennes le Sec. 3- Ferme sur la route d'Aucelon.
1- Petit village de Pradelle. 2- Au loin et perché c'est Pennes le Sec. 3- Ferme sur la route d'Aucelon.

1- Petit village de Pradelle. 2- Au loin et perché c'est Pennes le Sec. 3- Ferme sur la route d'Aucelon.

Au bord de la Roanne : côté soleil puis côté ombre (glagla !)Au bord de la Roanne : côté soleil puis côté ombre (glagla !)Au bord de la Roanne : côté soleil puis côté ombre (glagla !)
Au bord de la Roanne : côté soleil puis côté ombre (glagla !)Au bord de la Roanne : côté soleil puis côté ombre (glagla !)

Au bord de la Roanne : côté soleil puis côté ombre (glagla !)

Faire la vallée de la Roanne l'été sous un soleil écrasant mais avec une rivière toute proche qui chante dans les rochers et qui nous tend ses bras est un enchantement, le faire en hiver, le côté baignade est moins prenant... mais la beauté des lieux reste intacte. Là c'est le silence, l'eau est calme, elle n'est plus tourmentée mais régulière, elle a un peu perdu son bleu turquoise pour un bleu plus "acier" un peu plus couleur hiver. D'ailleurs les passages à l'ombre sont parsemés de traces de givres et sont blancs comme l'entrée vers les tunnels, juste avant St Benoît en Diois qui marque justement notre entrée dans le Diois et ses magnifiques paysages de moyenne montagne.

Le repos des guerriers attablés au bistrot de pays à Piégros-la-Clastre. Village de Mirabel et Blacons.
Le repos des guerriers attablés au bistrot de pays à Piégros-la-Clastre. Village de Mirabel et Blacons.Le repos des guerriers attablés au bistrot de pays à Piégros-la-Clastre. Village de Mirabel et Blacons.

Le repos des guerriers attablés au bistrot de pays à Piégros-la-Clastre. Village de Mirabel et Blacons.

Après St Benoît on continue vers le pont d'Espennel où nous allons traverser la belle rivière Drôme, petit passage sur la grande route Crest - Die (sans faute...) avec une solide partie de manivelles des "Papys". Le jeune Rémi pour qui cet excercice semble plus difficile nous rejoindra à Piégros-la-Clastre où une pause chocolat s'impose à tous. Maintenant nous allons traverser un massif somptueux, la forêt de Saoû bien gardée par son passage étroit : le pas de Lauzens et par son col éponyme.

Beaux passages aux Pas de Lauzens puis on débouche au sommet au col du Pas de Lauzun (avec un U)Beaux passages aux Pas de Lauzens puis on débouche au sommet au col du Pas de Lauzun (avec un U)
Beaux passages aux Pas de Lauzens puis on débouche au sommet au col du Pas de Lauzun (avec un U)
Beaux passages aux Pas de Lauzens puis on débouche au sommet au col du Pas de Lauzun (avec un U)Beaux passages aux Pas de Lauzens puis on débouche au sommet au col du Pas de Lauzun (avec un U)

Beaux passages aux Pas de Lauzens puis on débouche au sommet au col du Pas de Lauzun (avec un U)

1- La Tour. 2- Les Aiguilles. 3- Entrée de Saoû. 4. Monument du village.1- La Tour. 2- Les Aiguilles. 3- Entrée de Saoû. 4. Monument du village.1- La Tour. 2- Les Aiguilles. 3- Entrée de Saoû. 4. Monument du village.
1- La Tour. 2- Les Aiguilles. 3- Entrée de Saoû. 4. Monument du village.

1- La Tour. 2- Les Aiguilles. 3- Entrée de Saoû. 4. Monument du village.

La face nord est le côté le plus difficile mais à part un passage à 8% et 2 virages assez relevés (9%) c'est un col agréable et qui se monte plutôt bien, d'autant plus qu'il n'est pas long ni haut. Rémi qui manque d'entraînement et qui travaille dans les vignes commence à marquer "le pas" mais il arrive au courage à avaler cette nouvelle bosse. On descend maintenant plein gaz vers Saoû, la petite cité des randonneurs mais aussi de l'escalade, et je dois dire qu'il y a foule sur les parois rocheuses des Aiguilles, tout comme sur les sentiers de la forêt. On fait une mini pause au centre village mais la fontaine est quasiment arrêtée aussi on fera le plein ailleurs.

1- Au loin un groupe de Saillans qui s'éloigne. 2 et 3- encore de belles vues. 4- Crupies
1- Au loin un groupe de Saillans qui s'éloigne. 2 et 3- encore de belles vues. 4- Crupies1- Au loin un groupe de Saillans qui s'éloigne. 2 et 3- encore de belles vues. 4- Crupies1- Au loin un groupe de Saillans qui s'éloigne. 2 et 3- encore de belles vues. 4- Crupies

1- Au loin un groupe de Saillans qui s'éloigne. 2 et 3- encore de belles vues. 4- Crupies

1- Alain et Rémi plein de soleil ! 2- Col de l'Homme. 3- Un dernier regard sur les belles montagnes.
1- Alain et Rémi plein de soleil ! 2- Col de l'Homme. 3- Un dernier regard sur les belles montagnes.1- Alain et Rémi plein de soleil ! 2- Col de l'Homme. 3- Un dernier regard sur les belles montagnes.

1- Alain et Rémi plein de soleil ! 2- Col de l'Homme. 3- Un dernier regard sur les belles montagnes.

En sortant de Saoû nous avons devant nous une étroite vallée mais plate avec une superbe route au revêtement nickel qui appelle à lâcher les chevaux ! Mais la méforme de Rémi m'oblige ainsi que Gégé à refréner nos ardeurs. En plus un groupe de cyclos de Saillans nous double et je me voyais bien prendre leurs roues et animer un peu le peloton tout comme l'ami Gégé, que j'ai senti chaud bouillant sur ce coup là ! Aussi le guerrier Breton va nous quitter au croisement de Poët -Célard histoire de se faire encore un peu mal aux pattes dans les petits cols locaux... Nous on poursuit sur Bourdeaux puis encore du plat jusqu'à Crupies et on entame la dernière montée du jour (col de l'Homme) avec un beau soleil, Rémi tient le bon bout et avec un peu de poussette on arrive tous ensemble au panneau sommital. C'est Vesc et sa descente plongeante sur La Paillette notre point de départ et d'arrivée. C'est la fin on range les vélos dans les voitures alors que Rémi a encore 5 km d'un petit faux plat montant pour arriver chez ses parents à Teyssières. Bravo pour ce beau parcours et merci les amis pour cet agréable moment de pédalage et de discussion en votre compagnie.

Commentaires

Vincent (cts d'aire) 17/12/2015 19:15

Salut Gil.

C'est un plaisir de lire un tel récit à cette époque-ci de l'année. A la fois, on vous envie et on se les caille pour vous. Tiens au fait, en parlant de la Vallée de la Roanne, dimanche prochain à la télé, il y aura un p'tit sujet sur la Vogue de Saint-Nazaire le Désert. C'est sur TF1 vers 13h15-13h30. https://fr-fr.facebook.com/saintnazaireledesert/
a+/V.

l'ange blanc 17/12/2015 19:37

Bsr Vincent, un de tes coins préférés de la Drôme je crois ? mais tu dois plus être habitué au chaud soleil de l'été, et encore là il faisait beau et il n'y avait pas de neige... Super info que tu donnes sur St Nazaire, je vais envoyer le lien aux collègues, amateurs comme nous de ce coin de paradis. Merci.

Eric 16/12/2015 19:51

superbe parcours les gars avant la trêve hivernal, bravo ! encore un circuit que j'aurais bien aimé faire avec vous, c'est sur qu'en ce moment le plus dur ce n'est pas de monter mais de descendre. Maintenant j'en ai marre de me cailler, je pars en début d'aprem et je reste en plaine ! bonnes fêtes de fin d'année à bientôt

l'ange blanc 16/12/2015 22:19

Merci Eric, on a encore 2 échéances avant la fin de l'année dont le tour du Ventoux (160 km) s'il fait beau pour le 29/12 et aussi une le 31/12 avant de s'en mettre plein la panse on va se faire mal aux jambes en grimpant notre "phare"... à suivre. Bonnes fêtes de fin d'année à toi aussi.

bosses21 16/12/2015 11:41

Salut Gil ! Même si je suis un peu "silencieux" ces derniers temps, je suis toujours tes aventures ! Elle était trop chouette votre sortie ! Ces coins un peu isolés sont magnifiques ! Je vois que malgré quelques coups de fraîcheur, tu as un peu de soleil, ici à Dijon le brouillard est tenace cette année. Je te souhaite une bonne fin d'année.

l'ange blanc 16/12/2015 22:14

Salut Joris, grand soleil et grand beau, par contre dans les montagnes les passages à l'ombre font un sacré contraste avec les parties ensoleillées. Merci de suivre le blog régulièrement et bonnes fêtes à toi aussi et à tes proches.

LARIEGEOISE 15/12/2015 08:38

Superbe sortie car avec le soleil, on supporte le froid et en plus entre potes. Les paysages sont toujours magnifiques. En RP le gris, le brouillard se sont installés. Mais je vais retrouver très vite mes montagnes où je préfère le blanc

l'ange blanc 16/12/2015 22:12

Le blanc jusqu'à la fin de l'année il va falloir aller le chercher très haut hélas...

Philippe 07 14/12/2015 21:29

Ça c'est un très beau parcours que j'adore faire au printemps mais je n'y suis pas allé cette année :(
Vous n'avez pas eu trop froid en descendant ou lors des passages à l'ombre? Bonne fin d'année

l'ange blanc 14/12/2015 21:47

Magnifique parcours avec effectivement des passages très froids par moment vers St Nazaire et vers le pont d'Espennel avant de retrouver un plein soleil jusqu'à la fin de la sortie. Bonne fin de saison Philippe.

Gégé le Breton 14/12/2015 20:19

Bonsoir Gil. J'espère que tu as réussi à te réchauffer après cette balade très revigorante..... c'est la 1ère fois que je te sens aussi transi de froid.... c'est normal, tu viens du grand sud :-D mais ça ne t'a pas empêché de péter la forme, vue notre belle partie de manivelles du côté de Saillans. Bien vu de ta part, j'étais tout prêt d'accrocher le groupe de cyclos après Saou surtout que leur train n'était pas si rapide; je suis sûr qu'on y aurait semé la pagaille hi, hi, hi !!!! .A+ et un petit coucou à Alain et Rémi.

l'ange blanc 14/12/2015 21:20

Bonsoir Gégé, et oui une vrai glacière cette arrivée à St Nazaire le Desert !!! bon la deuxième partie ça allait beaucoup mieux côté température et surtout ressenti et puis il n'y avait plus de passage à l'ombre. Le lendemain il faisait gris chez moi, humide et des températures douces mais c'était dur, j'avais un petit reste de la veille dans les gambettes... heureusement que l'on s'est retenu à Saoû sinon on aurait mis le "feu" !!! A bientôt Gégé;

grimpeur-du-84 14/12/2015 19:42

salut Gil,
bravo pour le résumé et les photos
c'était une belle sortie, à refaire,
merci à tout les trois pour votre aide sur le final ou j'était pas au top de ma forme ci je puis dire ;)
ce weekend fait que je ressorte le vélo si je veut vous suivre pour le tour du ventoux
à bientôt
bonne semaine

grimpeur-du-84 15/12/2015 07:13

oui faut que je m’entraîne, en plus il annonce beau temps ce weekend pour l'instant ;)
combien de km et de D+ pour le tour du Ventoux ?

l'ange blanc 14/12/2015 21:15

Slt Rémi, merci et c'est avec grand plaisir que j'ai fait cette sortie en votre compagnie à tous. Oui il te faut un peu plus de fond pour faire la grosse sortie du 27/12, tu as encore 2 semaines pour t'entraîner. bonne semaine à toi aussi.