Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Prémol, Cabre, Hte Beaume, Carabès, Rossas... 138 km - 2629 m

l'Ange Blanc

Ça y-est les congés sont là (pas beaucoup, 2 semaines) et je vais pouvoir rouler un peu en dehors du samedi ou du dimanche "exclusif" et restrictif ! Je suis invité, tout comme Gégé le Breton par Rémi qui passe une semaine dans un petit village à l'extrême sud du Diois : St Dizier en Diois. Un coin splendide bien entendu mais qui en plus est placé stratégiquement entre 2 massifs du Diois et des Htes Baronnies, en plus il est tout proche des Htes Alpes et il n'en fallait pas plus pour que Rémi nous trace un superbe parcours à travers ces 2 départements. Rendez-vous sera donné à 7h15 à Rémi sur la commune d'Establet et nous rejoindrons Gégé (qui vient du nord...) à Poyols.

Rémi m'a rejoint au pied du col de Prémol, passage à Bellegarde en Diois et vue sur le Glandasse.
Rémi m'a rejoint au pied du col de Prémol, passage à Bellegarde en Diois et vue sur le Glandasse.Rémi m'a rejoint au pied du col de Prémol, passage à Bellegarde en Diois et vue sur le Glandasse.
Rémi m'a rejoint au pied du col de Prémol, passage à Bellegarde en Diois et vue sur le Glandasse.

Rémi m'a rejoint au pied du col de Prémol, passage à Bellegarde en Diois et vue sur le Glandasse.

Plaque de cocher à Poyols où l'on retrouve Gégé " l’acrobate" - passage à Luc en Diois.Plaque de cocher à Poyols où l'on retrouve Gégé " l’acrobate" - passage à Luc en Diois.
Plaque de cocher à Poyols où l'on retrouve Gégé " l’acrobate" - passage à Luc en Diois.Plaque de cocher à Poyols où l'on retrouve Gégé " l’acrobate" - passage à Luc en Diois.

Plaque de cocher à Poyols où l'on retrouve Gégé " l’acrobate" - passage à Luc en Diois.

C'est donc d'Establet, Drôme Provençale mais porte du Diois sud que débute notre belle rando du jour, Rémi m'a rejoint dans ce village qui fait office également de pied du col de Prémol qui sera notre breakfast léger mais qui permet de se hisser tout de même à 964 m. Dans la montée on essuiera 4 goûtes qui me vont à ravir après la canicule qui sévit depuis début juillet, la montée se fera "jambes légères", photo de plaque de cocher à Bellegarde en Diois et de panneau du col pour Rémi qui pose pour la première fois ses roues dans ce magnifique coin. La descente vers Poyols sera prudente en raison de la petite couche déposée par l'ondée matinale et nous retrouvons Gérard qui s'est élancé ce matin depuis Pontaix, toujours aussi vaillant le "Breton". On se dirige vers Luc en Diois et Gérard nous fait découvrir un raccourci bien sympa qui tombe pile poil dans le village avec avant passage devant le camping Les Foulons, l'ami des cyclistes.

Passage au Claps un peu dans la grisaille et sous un petit crachin "breton" !
Passage au Claps un peu dans la grisaille et sous un petit crachin "breton" !

Passage au Claps un peu dans la grisaille et sous un petit crachin "breton" !

Bonne nouvelle pour la Drômoise : le revêtement de la montée de Leches en Diois est nickel !Bonne nouvelle pour la Drômoise : le revêtement de la montée de Leches en Diois est nickel !
Bonne nouvelle pour la Drômoise : le revêtement de la montée de Leches en Diois est nickel !

Bonne nouvelle pour la Drômoise : le revêtement de la montée de Leches en Diois est nickel !

Sommet du col de Cabre avec panneau, plaque et stèle plus la vue sur les Alpes.
Sommet du col de Cabre avec panneau, plaque et stèle plus la vue sur les Alpes.Sommet du col de Cabre avec panneau, plaque et stèle plus la vue sur les Alpes.
Sommet du col de Cabre avec panneau, plaque et stèle plus la vue sur les Alpes.

Sommet du col de Cabre avec panneau, plaque et stèle plus la vue sur les Alpes.

De Luc en Diois on poursuit vers le Claps puis le Saut de la Drôme dont on ne bénéficie pas totalement de la beauté du site en raison d'un ciel qui s'est ennuagé et il tombe même un crachin Breton (du sud me précise Gérard)... De là on se dirige vers le col de Cabre, mais avant, plutôt que de poursuivre sur la grande D93 nous proposons à Rémi la grimpée vers Lesches en Diois qui rallonge d'à peine 3 km et qui monte à plus de 1000 mètres avant de replonger sur Beaurières. Belle surprise dans la descente on constate que la route a été refaite avec un bel enrobé presque sur toute la longueur à l'exception de quelques petites sections vers le bas ? une bonne nouvelle pour les amateurs de la cyclo la Drômoise (en septembre) et les participants du grand parcours qui reviennent par là. Ensuite c'est la classique montée du col de Cabre par la large et assez fréquentée route de Gap avec son bitume impeccable que la société ASO affectionne pour le passage du TdF au détriment d'autres routes certes moins bien "chaussées" mais pourtant tellement plus attractives ? !

Bifurcation dans la descente du col de Cabre pour prendre la route du col de Hte Beaume.Bifurcation dans la descente du col de Cabre pour prendre la route du col de Hte Beaume.
Bifurcation dans la descente du col de Cabre pour prendre la route du col de Hte Beaume.

Bifurcation dans la descente du col de Cabre pour prendre la route du col de Hte Beaume.

Vue sur les Aiguilles de Lus.

Vue sur les Aiguilles de Lus.

Nous effectuons 3 km en descente vers les Alpes puis après le passage d'un court tunnel il faut prendre à gauche (et mettre tout à gauche) pour entamer la sauvage montée du col de Hte Beaume durant 5 km. On arrive tout d'abord au village éponyme puis après ce n'est plus que la nature où on a une sensation de tranquillité et solitude totales. Pourtant au sommet il y a du monde (en vélo surtout) chose que je n'avais pas vu à mon précédent passage en 2013, photos au panneau et on repart doucement dans une descente au cœur des Alpes.

Un nouveau col que Rémi a tracé : le col des Eygaux à 914 m.
Un nouveau col que Rémi a tracé : le col des Eygaux à 914 m.Un nouveau col que Rémi a tracé : le col des Eygaux à 914 m.

Un nouveau col que Rémi a tracé : le col des Eygaux à 914 m.

Rencontre insolite avec un BCBiste à plus de 100 km de Bollène :Thierry C. :-)

Rencontre insolite avec un BCBiste à plus de 100 km de Bollène :Thierry C. :-)

Après 13 km de descente tranquille entrecoupée d'une courte pause à la fontaine de Ruynet, on arrive à La Faurie où on retrouve la très roulante D1075 (E712 pour l"Europe...) mais on ne va y rester que 4 km en prenant sur notre gauche la direction de Veynes afin d'aller chercher le col des Eygaux (914 m). A Veynes c'est de nouveau de la grande voie avec une portion de 15 km de ligne droite assez indigeste, par contre nous allons y faire une rencontre insolite en croisant Thierry C. qui est parti ce matin de Mondragon pour rallier Gap à vélo. Il en marre lui aussi des lignes droites mais il faut dire que depuis Rosans il en mange un paquet avec en plus une circulation importante. On discute cinq minutes et il est temps de reprendre notre circuit avec Gégé et ma pomme pour ouvrir la voie.

Derniers hectomètres avant Serres où nous nous arrêtons pour la pause déjeuner...Derniers hectomètres avant Serres où nous nous arrêtons pour la pause déjeuner...
Derniers hectomètres avant Serres où nous nous arrêtons pour la pause déjeuner...

Derniers hectomètres avant Serres où nous nous arrêtons pour la pause déjeuner...

1- Gorges du Gros Morel. 2- Vers la vallée. 3- Rencontre au col avec un Hollandais et son fils.1- Gorges du Gros Morel. 2- Vers la vallée. 3- Rencontre au col avec un Hollandais et son fils.
1- Gorges du Gros Morel. 2- Vers la vallée. 3- Rencontre au col avec un Hollandais et son fils.

1- Gorges du Gros Morel. 2- Vers la vallée. 3- Rencontre au col avec un Hollandais et son fils.

Il est midi quand nous arrivons à Serres aussi nous y ferons la pause déjeuner, Rémi comme à son habitude va prendre pizza + quiche de quoi le requinquer sans problème, en plus il me dépanne car je suis sans le sou ! merci à toi Rémi. Pour le dessert ce sera le col de Carabès, que j'ai franchi 10 jours auparavant et j'y retourne avec plaisir tant ce col, un peu oublié, est un enchantement. Comme son homologue de Cabre, qu'un GR de moins de 10 km y relie, il délimite la frontière entre la Drôme et les Htes Alpes, mais la similitude s'arrête là. En effet si celui de Cabre est une voie majeure entre Valence et Gap avec un passage autoroutier important, celui de Carabès est d'une tranquillité monacale. On y croise de rares voitures uniquement dans sa première partie jusqu'au village de La Piarre puis ensuite c'est le champ libre à l'inspiration cycliste, on est seul face à la pente et à la grandeur silencieuse des lieux. Je vais avoir le temps de méditer car mes 2 acolytes me laissent "presque" sur place à la sortie de La Piarre, victime d'un coup de bambou... Puis petit à petit je reviens, au train, sur Rémi lui aussi lâché par l'intenable Gégé ! Au sommet où Gégé nous attend nous faisons la connaissance d'un cycliste Hollandais accompagné de son fils de 10 ans, tous deux viennent de gravir la face "drômoise" et le petit jeune semble frais comme un gardon, son papa nous apprend que ce WE ils ont escaladé le Ventoux par Bédoin !

La Bâtie des Fonds, où la rivière Drôme prend sa source.

La Bâtie des Fonds, où la rivière Drôme prend sa source.

Ensuite on repart donc en Drôme en passant à La Bâtie des Fonds, un des plus petits villages drômois (6 habitants) où la rivière Drôme prend source avant de remonter au nord jusqu'à Die puis de prendre une direction médiane qui coupe le département en 2 avant de "plonger" dans le Rhône entre Livron et Loriol sur Drôme.

Grimpeur du 84 engrange les cols ! Gégé nouveau gérant du restaurant L'Oustaou !!
Grimpeur du 84 engrange les cols ! Gégé nouveau gérant du restaurant L'Oustaou !!

Grimpeur du 84 engrange les cols ! Gégé nouveau gérant du restaurant L'Oustaou !!

On traverse "exprès" Valdrôme puis vient le café avec l'avant dernier col : Rossas qui va nous faire repasser au-dessus des 1100 m, là aussi mes 2 compagnons me lâchent dans les premiers lacets. La difficulté n'est pas insurmontable mais j'ai un peu de mal dans les parties à 7 %, heureusement les derniers kilomètres sont plus doux et je me refais la cerise, en plus Gégé infatigable et venu me chercher alors que le jeune Rémi entame une sieste au pied du panneau du col... Pour lui c'est presque fini car 2 km plus bas c'est son village de vacances : St Dizier en Diois où l'attend son lavoir piscine ;-)

1- Plaque de cocher de St Dizier (que je n'avais pas). 2- Gégé et Rémi devant un rosier de ?
1- Plaque de cocher de St Dizier (que je n'avais pas). 2- Gégé et Rémi devant un rosier de ?

1- Plaque de cocher de St Dizier (que je n'avais pas). 2- Gégé et Rémi devant un rosier de ?

Establet en Drôme Provençale, point final à ce superbe parcours.

Establet en Drôme Provençale, point final à ce superbe parcours.

St Dizier se trouve à un km de la route principale, et pour atteindre son centre il faut jouer du dérailleur mais on est récompensé par un village superbe tout en pierre avec une fontaine rafraichissante à son entrée puis une seconde en son centre avec lavoir qui sert accessoirement de piscine à Rémi. Il se prépare à prendre son bain aussi nous prenons congés pour en terminer avec un dernier col (pour moi) celui du Fays avant de plonger sur Establet où m'attend le fourgon. Pour Gégé, lui va devoir franchir un énième col, le Prémol à 964 m avant de plonger sur Die puis poursuivre jusqu'à Pontaix, soit encore presque 50 km ! un vrai guerrier le Breton qui aura au final plus de 200 km au compteur ! Un grand merci à vous deux pour cette belle journée de vélo en votre compagnie et bravo Rémi pour ce tracé entre Drôme et Htes Alpes et la traversée de paysages merveilleux.

Commentaires

cestdurlevelo 23/08/2015 11:39

Encore une sacrée ballade... de la distance, du déniv, des parcours magnifiques... un trio brillant :)
Et pleins de chouettes cols dont une pellettée à laquelle je ne suis jamais passé !

l'ange blanc (gil) 23/08/2015 13:15

C'est là belle sortie entre Drôme et Htes Alpes, des cols connus par le grand public et d'autres anonymes et pourtant avec un attrait touristique comme sportif indéniable, à voir vraiment. Il faudra y venir.

Eric 20/08/2015 20:29

comme j'ai dit à Rémi une sortie d'anthologie avec 3 légendes du vélo ahah !

l'ange blanc (gil) 20/08/2015 22:19

et oui mais bon on a le temps de passer à la postérité !!!

Gégé le Breton 09/08/2015 18:23

Salut Gil . Encore ravi de vous avoir accompagner toi et Rémi sur ces routes du Diois avec le col de Haute Beaume inédit pour moi ; dommage pour le secteur de lignes droites entre Veynes et Serres 8-(.
En ce qui concerne l'acrobate, il a bien failli se planter dans le gué du ruisseau :-) , :-) .
Bonne semaine de vacances et à bientôt. Gégé.

l'ange blanc (gil) 10/08/2015 22:13

Bsr Gérard, une bonne triplette pour ce circuit sur 2 départements et régions riches en petites routes et cols magnifiques. A bientôt en Ardèche.

grimpeur-du-84 10/08/2015 09:48

salut Gégé,
content d'avoir pou rouler avec toi
tu a failli t'en ramasser une bonne au passage à gué en Poyols et Luc !
la partie en ligne droite à la sortie de Montbrand était déjà peut intéressante, mais la route Veynes-Serres c'est bon qu'en voiture.
à bientôt

grimpeur-du-84 08/08/2015 13:39

salut Gil,
bravo pour ce magnifique résumé, j'ai encore des souvenirs plein la tête de cette belle sortie tous les 3 à vélos, que du bonheur ;)
j'ai passé une excellente semaine de vacances sous un soleil enchanteur et une chaleur incroyable vu l'altitude !
bravo pour les photos, je vais t'envoyer les miennes et écrire moi aussi mon récit.
bien le bonjour à Gégé (si tu voit ce message), merci à tous les 2 d’être venu rouler avec moi.
à+++
Rémi

grimpeur-du-84 10/08/2015 09:49

salut Gil,
oui, de belles vallées bien encaissées, un cadre grandiose pour la pratique du cyclo-touriste et de la "chasse aux cols".
derien pour le circuit, c'était un plaisir ;)

l'Ange Blanc 08/08/2015 14:34

Un coin enchanteur avec des cols à foison, quelques vallées pour rouler un peu plus vite et des routes quasi désertiques... le top encore bravo sur ce tracé.

Vincent 06/08/2015 22:24

Salut Gil.

Moins je connais, plus j'adore... Hormis bien sûr le Col de Cabre, de la pure découverte pour moi. La façon dont tu parles du Col de Carabès me donne envie d'y passer. Je n'ai pas encore beaucoup exploré le Diois, encore moins les Hautes Alpes. Cette balade transversale donne faim. Merci pour ce carnet de route. a+/V.

l'Ange Blanc 06/08/2015 22:34

Slt Vincent, c'est une partie où je vais moins et du coup je découvre à chaque fois, je vais essayer d'explorer aussi la partie Alpes de la Drôme en allant à Lus la Croix haute, plus haut sommet Drômois.