Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Cyclo Club Châteauneuf du Rhône : 95 km - 1619 m

l'Ange Blanc
Le groupe B dans le col de Planlara, un coin superbe de la Drôme Provençale.

Le groupe B dans le col de Planlara, un coin superbe de la Drôme Provençale.

04 juillet : c'est la date qui a été retenue pour une sortie "excentrée" du Cyclo Club Châteauneuf avec un petit resto pour conclure un très joli parcours tracé par l'ami Karl (Alain) dans des paysages superbes de la Drôme Provençale. Se joindront à nous pour ce beau tour de vélo, les collègues Jean-Phi et Jérôme ainsi qu'Alain que je ne connaissais pas et qui a un sacré coup de pédale. Départ de La Paillette un peu après 8h00 pour plus de 100 km et un bon dénivelé positif...

Avant le départ on fait le plein des bidons à la Paillette où on rencontre même un collègue du boulot.
Avant le départ on fait le plein des bidons à la Paillette où on rencontre même un collègue du boulot.Avant le départ on fait le plein des bidons à la Paillette où on rencontre même un collègue du boulot.

Avant le départ on fait le plein des bidons à la Paillette où on rencontre même un collègue du boulot.

Les lavandes ont déjà perdu de leur brillant et les producteurs commencent la récolte !Les lavandes ont déjà perdu de leur brillant et les producteurs commencent la récolte !
Les lavandes ont déjà perdu de leur brillant et les producteurs commencent la récolte !Les lavandes ont déjà perdu de leur brillant et les producteurs commencent la récolte !

Les lavandes ont déjà perdu de leur brillant et les producteurs commencent la récolte !

On débute tout de suite par le col de Valouse qui nous mène tranquillement sur ses pentes paisibles (face nord) jusqu'à son sommet à 735 mètres, puis c'est la descente technique et assez pentue pour rallier St Ferréol 30 Pas. De là on continue par la montée superbe d'Eyroles, c'est une montée plutôt courte mais c'est un concentré de senteur, de vue sensationnelle, d'effort assez soutenu qui vous emmène dans un village perdu entre 2 vallées...

La montée d'Eyroles avec Karl et Jacques sur la partie la plus étroite, magnifique !La montée d'Eyroles avec Karl et Jacques sur la partie la plus étroite, magnifique !
La montée d'Eyroles avec Karl et Jacques sur la partie la plus étroite, magnifique !

La montée d'Eyroles avec Karl et Jacques sur la partie la plus étroite, magnifique !

Dans la montée de Chalancon avec ce village perché à l'abri de son rocher comme un nid d'aigles.Dans la montée de Chalancon avec ce village perché à l'abri de son rocher comme un nid d'aigles.
Dans la montée de Chalancon avec ce village perché à l'abri de son rocher comme un nid d'aigles.
Dans la montée de Chalancon avec ce village perché à l'abri de son rocher comme un nid d'aigles.Dans la montée de Chalancon avec ce village perché à l'abri de son rocher comme un nid d'aigles.

Dans la montée de Chalancon avec ce village perché à l'abri de son rocher comme un nid d'aigles.

En bas les "cadors" mènent un train d'enfer, ils vont bientôt nous rejoindre au Pas de l'Echelle !
En bas les "cadors" mènent un train d'enfer, ils vont bientôt nous rejoindre au Pas de l'Echelle !En bas les "cadors" mènent un train d'enfer, ils vont bientôt nous rejoindre au Pas de l'Echelle !
En bas les "cadors" mènent un train d'enfer, ils vont bientôt nous rejoindre au Pas de l'Echelle !

En bas les "cadors" mènent un train d'enfer, ils vont bientôt nous rejoindre au Pas de l'Echelle !

A partir d'Eyroles nos chemins se séparent, les plus gourmands vont prendre par Villeperdrix pour se "payer" le col de la Pertie après presque 11 km d'ascension dont un final interminable qui permet d'arriver à presque 1000 mètres : 972 très exactement. Une fois là haut ils redescendent par la D173 qui vient du col de Pré-Guittard pour rejoindre la route de la Motte-Chalancon. Pour 4 d'entre nous nous allons faire un direct par Sahune, Rémuzat et Cornillon et nous allons laisser Patrice le Colombien qui va faire un peu plus court par la même montée de Pré-Guittard dans lequel il croisera justement le groupe A, quant à Jacques et Jean-Claude et ma pomme une fois rejoint La Motte on entame la rude montée de Chalancon sous un soleil qui commence à taper dur :-( Nous aurons tout juste le temps d'arriver au village "nid d'Aigles" que je vois au pied de la montée les "cadors" se lancer à fond dans les premiers lacets. Nous n'aurons pas longtemps à les attendre et le temps de se rafraîchir à la fontaine, les premiers sont déjà là. A peine tout le monde regroupé on se divise à nouveau en 2 paquets, par contre là les volontaires pour le grand parcours vont être moins nombreux et le groupe B se retrouve grossit de plusieurs éléments...

3 Cols à franchir pour le groupe B : et vu la gueule des collègues c'est pas facile en plus de la chaleur.
3 Cols à franchir pour le groupe B : et vu la gueule des collègues c'est pas facile en plus de la chaleur.

3 Cols à franchir pour le groupe B : et vu la gueule des collègues c'est pas facile en plus de la chaleur.

Après le col de la Croix 907 m puis celui de Chamauche 1037 et dans la foulée Planlara à 1037 m...
Après le col de la Croix 907 m puis celui de Chamauche 1037 et dans la foulée Planlara à 1037 m...

Après le col de la Croix 907 m puis celui de Chamauche 1037 et dans la foulée Planlara à 1037 m...

Le groupe A prend donc la direction de St Nazaire par plusieurs cols dont le principal, celui des Roustans qui culmine à 1038 m soit juste 1 m de plus que notre point le plus haut du groupe B qui lui prend la direction de Chamauche où 3 cols nous attendent : col de la Croix à 907 m, celui de Chamauche 1037 m puis pour finir Planlara lui aussi à 1037 m à seulement 2 km d'intervalle. Ce n'est donc pas une sinécure que ce "raccourci" et ce n'est pas fini, une fois la descente sinueuse qui nous amène dans la vallée de la Roanne à deux km de St Nazaire auquel nous allons tourner le dos pour débuter le faux plat montant vers le col de Lescou. Jean-Phi et Fabrice décident de prendre par St Nazaire pour s'essayer dans le col de Muse. C'est ce même col que le groupe A franchira également avant de nous rejoindre en haut du Lescou. Timing impeccable puisque tout le monde se retrouve en haut de ce dernier.

Pause rafraîchissante au lavoir de Bouvières où je fais carrément trempette ...Pause rafraîchissante au lavoir de Bouvières où je fais carrément trempette ...
Pause rafraîchissante au lavoir de Bouvières où je fais carrément trempette ...

Pause rafraîchissante au lavoir de Bouvières où je fais carrément trempette ...

Dernière col, de l'Homme qui amène à Vesc où la solidarité est de mise pour le Président.Dernière col, de l'Homme qui amène à Vesc où la solidarité est de mise pour le Président.
Dernière col, de l'Homme qui amène à Vesc où la solidarité est de mise pour le Président.

Dernière col, de l'Homme qui amène à Vesc où la solidarité est de mise pour le Président.

Un peu en surchauffe avec ce repas "Savoyard" mais on se régale en tout cas.
Un peu en surchauffe avec ce repas "Savoyard" mais on se régale en tout cas.

Un peu en surchauffe avec ce repas "Savoyard" mais on se régale en tout cas.

En haut du Lescou notre Président accuse un peu le coup et pour cause en plus des nombreuses difficultés franchies nous sommes assommés par une chaleur quasi suffocante, il fait 40 ° sur le vélo et dans les cols il n'y a pas d'air. On se rafraichit au lavoir de Bouvières où je vais même faire trempette me donnant ainsi un coup de fouet salvateur pour finir la dernière ascension : le col de l'Homme juste avant Vesc. Nous avons aidé Jean-Claude à franchir cette dernière barrière mais la fatigue et la chaleur font mal et notre président est victime d'un petit coup de chaud, pas trop grave mais il n'a pas d'appétit pour le repas qui nous attend au bistrot de Pays de la Paillette. Une repas qui va tenir au corps mais plus adapté à des skieurs de fond en plein mois de février... en tout cas des patrons bien sympa et des plats maison bien préparés. Il ne nous reste plus qu'à repartir chacun de son côté en se donnant rendez-vous pour une sortie excentrée avec un petit repas qui suit en toute convivialité

Une dernière photo pour une spéciale dédicace à notre ami Moumoune.... :-)

Une dernière photo pour une spéciale dédicace à notre ami Moumoune.... :-)

Commentaires

Eric 27/07/2015 09:50

va falloir que je revienne ya trop de cols dans le coin ! maintenant quand je lis tes articles ça me parle mieux...

grimpeur-du-84 26/07/2015 18:20

salut Gil,
ce fut une belle journée à ce que je voit, et sacré chaleur en plus !
la vallée de la Roanne c'est un véritable jardins remplis de cols, un vrai havre de paix !
demain je fait un parcours dans ce coin, grosse chasse aux cols ;)
à+

l'ange blanc (gil) 26/07/2015 21:07

passe une bonne journée et ne trempe pas trop le Cannondale !

grimpeur-du-84 26/07/2015 19:36

je passe pas par la rivière Roanne, mais je pense qu'il fera bien frais demain ;)
s'il fait chaud y aura toujours les quelques lavoirs.
avec mon beau cannondale ca va être top !

l'ange blanc (gil) 26/07/2015 18:29

emmène le maillot de bain pour te tremper dans la Roanne, par contre il fera moins chaud que lors de notre passage en début de mois. Tu vas te régaler demain avec le beau Synaps.

Philippe 07 26/07/2015 16:47

Superbe parcours je connais un peut et c'est pas facile en plus vous avez eu une température élevée. Nous avons aussi un Chalencon qui lui aussi est perché. Puis finir avec les collégues autour d'un bon repas c'est classe. A+

l'ange blanc (gil) 26/07/2015 17:38

Slt Philippe, oui un parcours bien casse pattes, ça monte bien souvent avec assez peu de vallée pour récupérer. Chalancon j'adore ce village mais pour y passer ça se mérite, il faut là aussi grimper ! Et oui c'est de tradition avec mon club de Châteauneuf on fait 2 ou 3 sorties avec un repas à la clef.

Vincent 14/07/2015 11:02

Superbe parcours bien costaud ! C'est jamais plat dans le coin. J'me souviens de ce fameux "raccourci" de Chamauche au milieu de nulle part. En plein cagnard, cela ne pardonne pas. Merci pour les photos ! a+/V.

l'ange blanc (gil) 14/07/2015 20:52

Slt Vincent, oui un fameux raccourci comme tu dis, par contre nous avons pris la descente qui va au plus près de St Nazaire sinon tu as aussi un minuscule chemin gravillonné entre Chamauche et Planlara qui amène plus haut vers Lescou. merci pour ton passage.

le colombien 13/07/2015 23:24

encore un texte impeccable, les photos somptueuse, on va refaire le tour avec Aude, dans moins de chaleur et arrêt buffet à Vesc

l'ange blanc (gil) 14/07/2015 00:04

Merci Pat, prévenez moi autant je le ferais avec vous.