Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Gorges de la Méouge et Htes Baronnies : 143 km-1628 m

l'Ange Blanc
Pont Roman (pour piétons) enjambant la Méouge.

Pont Roman (pour piétons) enjambant la Méouge.

Depuis quelques semaines je renoue avec mes anciennes habitudes de partir pour un parcours assez long mais surtout très riche en paysages et panoramas ! J'ai déjà pas mal tourné dans tous les sens de "ma" Drôme Provençale mais ce terrain de jeu est tellement immense et varié qu'il me reste encore quelques coins magiques à découvrir !!! D'ailleurs ce ne sera pas un département qu'il me faudra mais deux avec un passage chez nos voisins des Htes Alpes et plus particulièrement la découverte (à vélo) des Gorges de la Méouge. Avec moi dans cette aventure 2 solides copains d'échappée : Rémi tout comme moi amoureux de la DP et Gérard dit Gégé le Breton tombé, non pas à la naissance mais à la cinquantaine, dans les parfums et splendeurs de nos départements du sud est et qui depuis y a élu domicile (enfin un peu au nord... à Livron !)

1- Gégé le Breton Grimpeur. 2- Magnifique vallée de l'Ennuyé. 3- St Sauveur en Gouvernet en bas.1- Gégé le Breton Grimpeur. 2- Magnifique vallée de l'Ennuyé. 3- St Sauveur en Gouvernet en bas.
1- Gégé le Breton Grimpeur. 2- Magnifique vallée de l'Ennuyé. 3- St Sauveur en Gouvernet en bas.

1- Gégé le Breton Grimpeur. 2- Magnifique vallée de l'Ennuyé. 3- St Sauveur en Gouvernet en bas.

1- Vue depuis le col de Peyruergue. 2- Gégé au croisement du col. 3 et 4- Village et fontaine de St Auban.
1- Vue depuis le col de Peyruergue. 2- Gégé au croisement du col. 3 et 4- Village et fontaine de St Auban.1- Vue depuis le col de Peyruergue. 2- Gégé au croisement du col. 3 et 4- Village et fontaine de St Auban.
1- Vue depuis le col de Peyruergue. 2- Gégé au croisement du col. 3 et 4- Village et fontaine de St Auban.

1- Vue depuis le col de Peyruergue. 2- Gégé au croisement du col. 3 et 4- Village et fontaine de St Auban.

Comme souvent une petite approche voiture est nécessaire pour prendre le départ d'un point "stratégique" là ce sera Curnier où déjà nous attend Gérard qui lui vient pourtant de loin, Livron ! On se prépare avec Rémi puis à 9h00 tapantes nous sommes en selle pour ce qui va être un magnifique tour sans grosses difficultés mais avec des paysages variés et plus beaux les uns que les autres... la suite par Ste Jalle !

1- Petites Gorges. 2- Passage à la Rochette du Buis. 3- Mes potos au col de Mévouillon. 4- Villefranche.1- Petites Gorges. 2- Passage à la Rochette du Buis. 3- Mes potos au col de Mévouillon. 4- Villefranche.
1- Petites Gorges. 2- Passage à la Rochette du Buis. 3- Mes potos au col de Mévouillon. 4- Villefranche.1- Petites Gorges. 2- Passage à la Rochette du Buis. 3- Mes potos au col de Mévouillon. 4- Villefranche.

1- Petites Gorges. 2- Passage à la Rochette du Buis. 3- Mes potos au col de Mévouillon. 4- Villefranche.

On débute par un facile faux plat montant jusqu'à St Sauveur en Gouvernet (sous) puis la déclivité va croître légèrement pour s'accentuer sous la Bâtie-Verdun et ce jusqu'au col de Peyruergue, pas très connu mais pourtant passage obligé entre la vallée de l'Ennuyé d'où l'on vient et celle de l'Ouvèze où nous allons descendre. On passe dans St Auban sur l'Ouvèze avec arrêt à la fontaine à côté du bistrot de Pays et sa terrasse panoramique puis on entamera de petites Gorges jusqu'à là montée de notre 2ème col : Mévouillon et ses stades de vol libre. On descend ce long faux plat tout droit, passage à Villefranche le Château puis on débouche sur la D542, à droite c'est Séderon mais nous on prend à gauche direction Lachau.

1- Entrée des Gorges de la Méouge (photo Rémi) 2 à 5- Les Gorges1- Entrée des Gorges de la Méouge (photo Rémi) 2 à 5- Les Gorges
1- Entrée des Gorges de la Méouge (photo Rémi) 2 à 5- Les Gorges
1- Entrée des Gorges de la Méouge (photo Rémi) 2 à 5- Les Gorges1- Entrée des Gorges de la Méouge (photo Rémi) 2 à 5- Les Gorges

1- Entrée des Gorges de la Méouge (photo Rémi) 2 à 5- Les Gorges

Les Gorges de la Méouge (photos de Rémi).Les Gorges de la Méouge (photos de Rémi).
Les Gorges de la Méouge (photos de Rémi).
Les Gorges de la Méouge (photos de Rémi).Les Gorges de la Méouge (photos de Rémi).

Les Gorges de la Méouge (photos de Rémi).

Elles sont somptueuses ces Gorges malgré un ciel assez couvert qui donne des photos ternes.
Elles sont somptueuses ces Gorges malgré un ciel assez couvert qui donne des photos ternes.
Elles sont somptueuses ces Gorges malgré un ciel assez couvert qui donne des photos ternes.
Elles sont somptueuses ces Gorges malgré un ciel assez couvert qui donne des photos ternes.
Elles sont somptueuses ces Gorges malgré un ciel assez couvert qui donne des photos ternes.
Elles sont somptueuses ces Gorges malgré un ciel assez couvert qui donne des photos ternes.

Elles sont somptueuses ces Gorges malgré un ciel assez couvert qui donne des photos ternes.

On s'en tape une belle tranche mais c'est si beau 8-)On s'en tape une belle tranche mais c'est si beau 8-)
On s'en tape une belle tranche mais c'est si beau 8-)

On s'en tape une belle tranche mais c'est si beau 8-)

1- Un trio hors pair !!! - 2- Le Pont Roman sur la Méouge. 3- Belle cascade !
1- Un trio hors pair !!! - 2- Le Pont Roman sur la Méouge. 3- Belle cascade !1- Un trio hors pair !!! - 2- Le Pont Roman sur la Méouge. 3- Belle cascade !

1- Un trio hors pair !!! - 2- Le Pont Roman sur la Méouge. 3- Belle cascade !

Nous sommes à présent dans la large Vallée de la Méouge, rivière tumultueuse qui prend sa source vers Barret de Lioure, la route est magnifique en légère pente (1 à 2%) avec vent de dos aussi les kilomètres défilent rapidement ! Le dernier village de la Drôme que nous traversons est Lachau, puis nous continuons encore quelques kms dans le 26 où la vallée se retrécie et commence à se transformer en Gorges. C'est déjà beau mais là ça devient "magique" on pénètre dans un boyau creusé entre les parois rocheuses striées de strate de couleur ivoire qui donnent un aspect exceptionnel à ce lieu avec en plus des concrétions formées par un écoulement d'eau chargée en fer ! La rivière quant à elle est plutôt calme lors de notre passage mais elle peut vite se transformer en petit torrent tumultueux qui à la longue forme des petites bassines, des plages au galets polis, des trous réservoirs et de multiples tourbillons :-). Le manque de lumière du à un ciel assez couvert n'empêche pas une vue éblouissante...

1- Passage sur la D942. 2- Belle vue sur Laragne-Montéglin (photos Rémi) 3- Lagrand.
1- Passage sur la D942. 2- Belle vue sur Laragne-Montéglin (photos Rémi) 3- Lagrand.1- Passage sur la D942. 2- Belle vue sur Laragne-Montéglin (photos Rémi) 3- Lagrand.

1- Passage sur la D942. 2- Belle vue sur Laragne-Montéglin (photos Rémi) 3- Lagrand.

Opierre avec son église, sa fontaine et surtout son rocher de Quiquillon qui surplombe à 1025 m.
Opierre avec son église, sa fontaine et surtout son rocher de Quiquillon qui surplombe à 1025 m.Opierre avec son église, sa fontaine et surtout son rocher de Quiquillon qui surplombe à 1025 m.Opierre avec son église, sa fontaine et surtout son rocher de Quiquillon qui surplombe à 1025 m.
Opierre avec son église, sa fontaine et surtout son rocher de Quiquillon qui surplombe à 1025 m.Opierre avec son église, sa fontaine et surtout son rocher de Quiquillon qui surplombe à 1025 m.

Opierre avec son église, sa fontaine et surtout son rocher de Quiquillon qui surplombe à 1025 m.

On sort des Gorges à Châteauneuf de Chabre, sous la montagne éponyme puis avant le Buëch, affluent de la Durance, on remonte rive droite vers Laragne-Montéglin, on évite le chef lieu de Canton en prenant à gauche, sous Lagrand afin de récupérer une autre vallée et gorges : du Céans. On arrive rapidement à Orpierre, petit village de 300 habitants mais un centre d'escalade mondialement reconnu qui attire des milliers de pratiquants et touristes chaque année, d'ailleurs le rocher Quiquillon qui domine le village est "cafi" de sportifs qui attaquent ses pentes abruptes. On s'arrête 10' pour casser la croûte et faire le plein des bidons et prendre quelques photos bien entendu puis c'est le moment de repartir dans les Gorges du Céans.

La vallée puis les gorges du Céans qui nous emmènent jusqu'aux portes de Villebois les Pins (26)La vallée puis les gorges du Céans qui nous emmènent jusqu'aux portes de Villebois les Pins (26)La vallée puis les gorges du Céans qui nous emmènent jusqu'aux portes de Villebois les Pins (26)
La vallée puis les gorges du Céans qui nous emmènent jusqu'aux portes de Villebois les Pins (26)La vallée puis les gorges du Céans qui nous emmènent jusqu'aux portes de Villebois les Pins (26)La vallée puis les gorges du Céans qui nous emmènent jusqu'aux portes de Villebois les Pins (26)
La vallée puis les gorges du Céans qui nous emmènent jusqu'aux portes de Villebois les Pins (26)La vallée puis les gorges du Céans qui nous emmènent jusqu'aux portes de Villebois les Pins (26)

La vallée puis les gorges du Céans qui nous emmènent jusqu'aux portes de Villebois les Pins (26)

Montée et sommet du col de Reychasset à 1052 mètres d'altitude, point haut du jour !Montée et sommet du col de Reychasset à 1052 mètres d'altitude, point haut du jour !Montée et sommet du col de Reychasset à 1052 mètres d'altitude, point haut du jour !
Montée et sommet du col de Reychasset à 1052 mètres d'altitude, point haut du jour !

Montée et sommet du col de Reychasset à 1052 mètres d'altitude, point haut du jour !

La route est superbe, calme et les essences multiples qui montent à nos narines font penser que le printemps est en train de s'installer, d'ailleurs même le soleil tend à sortir de ses nuages au fur et à mesure que l'on revient vers la Drôme ! On va quitter la direction de Laborel pour prendre celle de Villebois les Pins, en Drôme, que l'on trouve au milieu des........... pins ! C'est un minuscule village oublié où ne doit passer que le facteur de temps en temps :-( pourtant ce fût un haut lieu du Rallye de Monté-Carle de la grande époque avec une spéciale de nuit qui passait en son centre. Villebois c'est aussi le pied de 2 cols : celui de Reychasset que nous allons emprunter pour rentrer et celui de Pierre-Vesce que les spécialistes connaissent pour la rudesse de ses pentes de 12 à 17% durant 2.5 km, avis aux amateurs !!! Mes 2 collègues ne seront pas amateurs, petits joueurs... :-) On attaque donc le Reychasset qui sera le point culminant du jour à 1052 m mais il nous reste 4 km pour 250 m de D+ autant vous dire que ce sera une formalité... Gérard s'amuse même à sprinter sur les 500 derniers mètres alors que Rémi et moi finissons au train.

De beaux points de vue depuis la descente du col et le ciel bleu qui arrive !!!
De beaux points de vue depuis la descente du col et le ciel bleu qui arrive !!!De beaux points de vue depuis la descente du col et le ciel bleu qui arrive !!!De beaux points de vue depuis la descente du col et le ciel bleu qui arrive !!!
De beaux points de vue depuis la descente du col et le ciel bleu qui arrive !!!De beaux points de vue depuis la descente du col et le ciel bleu qui arrive !!!

De beaux points de vue depuis la descente du col et le ciel bleu qui arrive !!!

1 et 2- Montée du col de Laux. 3- Village de Chauvac. 4- Rémi et Gégé sous la plaque de Cocher.1 et 2- Montée du col de Laux. 3- Village de Chauvac. 4- Rémi et Gégé sous la plaque de Cocher.1 et 2- Montée du col de Laux. 3- Village de Chauvac. 4- Rémi et Gégé sous la plaque de Cocher.
1 et 2- Montée du col de Laux. 3- Village de Chauvac. 4- Rémi et Gégé sous la plaque de Cocher.

1 et 2- Montée du col de Laux. 3- Village de Chauvac. 4- Rémi et Gégé sous la plaque de Cocher.

Rémi alias Grimpeur-du-84 qui en plus d'être chasseur de cols, collectionne aussi depuis que je lui en ai présentai une, les plaques de Cocher, aussi il souhaite que l'on passe par Chauvac pour récolter au passage le col de Laux et photographier la plaque de Chauvac. Ce village est magnifique et c'est seulement la 3ème fois que j'y passe, on prend un peu notre temps dans les rues (il y en a tout de même 2 !) puis on redescend prudemment sur une route très gravillonneuse.

Une image pastorale de la Drôme Provençale.
Une image pastorale de la Drôme Provençale.Une image pastorale de la Drôme Provençale.

Une image pastorale de la Drôme Provençale.

1- Très beau village de Verclause. 2- Gégé et Rémi dans les Gorges de l'Eygues. 3- Les Gorges.
1- Très beau village de Verclause. 2- Gégé et Rémi dans les Gorges de l'Eygues. 3- Les Gorges.1- Très beau village de Verclause. 2- Gégé et Rémi dans les Gorges de l'Eygues. 3- Les Gorges.

1- Très beau village de Verclause. 2- Gégé et Rémi dans les Gorges de l'Eygues. 3- Les Gorges.

A partir de maintenant il ne reste plus que de la déclivité négative, d'abord assez prononcée jusqu'à Verclause puis à peine d'un % dans les Gorges de l'Eygues que nous récupérons justement à Verclause (26). Encore de beaux panoramas avec le vieux village perché au milieu des montagnes entre Drôme et Htes Alpes.

1- Gégé à l'entrée du Tunnel. 2- Passage dans le Tunnel (photo Rémi). 3- Arrivée au Pont de Curnier.
1- Gégé à l'entrée du Tunnel. 2- Passage dans le Tunnel (photo Rémi). 3- Arrivée au Pont de Curnier.1- Gégé à l'entrée du Tunnel. 2- Passage dans le Tunnel (photo Rémi). 3- Arrivée au Pont de Curnier.

1- Gégé à l'entrée du Tunnel. 2- Passage dans le Tunnel (photo Rémi). 3- Arrivée au Pont de Curnier.

Dans les Gorges de l'Eygues comme souvent on récupère un vent "compact" défavorable qui va nous freiner jusqu'à notre arrivée. On fait passer le "jeune" devant nous (d'autant plus qu'il a "sucé" nos roues depuis le matin mais Eole est trop dur aussi on prend les choses en main avec Gégé. On va enchaîner les relais jusqu'à une première pause à la fontaine avant Rémuzat, on fera d'ailleurs une rencontre bizarre avec un couple qui est en train d'arroser les roues et la carrosserie de son vieux fourgon. Pourtant il n'est pas en feu ? la jeune femme se passe la tête sous l'eau froide et parle toute seule en invoquant les ondes des téléphones portables ?? Apparemment ils sont "connectés" et ils doivent être amateurs d'herbe... pas celle que l'on donne aux lapins si vous voyez ce que je veux dire !!! Bon on repart de plus belle et on devra à nouveau s'arrêter au feu rouge du Tunnel, je l'ai rarement vert celui-là :-(

Et bien entendu avec une aussi belle sortie on ne pouvait finir que sur une bonne bière !!!

Et bien entendu avec une aussi belle sortie on ne pouvait finir que sur une bonne bière !!!

Bon feu vert et maintenant plus d'arrêt jusqu'à Curnier, on va enchaîner les relais appuyés avec Gégé qui est un sacré client à ce jeu là, hélas le "minot" qui ne sait pas profiter de l'abri dans les roues pète mais on ralenti à Sahune pour le laisser rentrer. On reprend à bloc et Rémi fait à nouveau les frais de notre duo infernal, pas grave il ne reste presque plus rien et il arrivera 1 minute après nous à la voiture. On range les vélos et on cherche un bistrot pour fêter cette belle sortie, c'est fermé à Curnier aussi on descend jusqu'à l'Auberge du Pont où on trinque et où on discute avec le sympathique patron des lieux. Maintenant c'est l'heure du retour, Gégé s'éloigne par les Gorges de 30 Pas et moi je ramène un Grimpeur du 84 heureux de sa sortie, à Valréas.

Commentaires

Eric 29/04/2015 21:57

Zut je suis en retard dans mes lectures ! j'avais vu le reportage de Rémi via Facebook mais le tiens en encore plus, plus...normal l'expérience ! une sacré sortie que tu nous offre là, bravo du grand art !

l'ange blanc (gil) 29/04/2015 22:09

Merci Eric, avec de tels paysages on ne pédale qu'avec du plaisir et sans souffrance. Je n'en ai pas parlé mais ce tracé se trouve non loin du Ventoux et en plus on est à quelques dizaines de km de son petit cousin : le Signal de Lure, à faire absolument...

Lionel 29/04/2015 20:05

Ma-gni-fi-que !

l'ange blanc (gil) 29/04/2015 20:34

je dirai même plus...... M.A.G.N.I.F.I.Q.U.E !!!

Brigitte 28/04/2015 19:53

très beau parcours ! Il n'a qu'une petite partie commune avec notre 400 nocturne mais je pense que la vallée de la méouge est plus belle que celle du jabron du point de vue paysages !

l'ange blanc (gil) 28/04/2015 21:25

Slt Brig, oui la partie Méouge est difficilement comparable, c'est un peu un mélange de la Roanne (mais plus minéral) et des Gorges de l'Ardèche (moins majestueux et moins hautes). Par contre la vallée qui précède les Gorges et surtout celle qui revient vers Orpierre peut soutenir un peu la comparaison. D'ailleurs j'ai fait le parallèle jeudi entre toutes ces vallées qui se côtoient dans le secteur, c'est splendide !

jmt 27/04/2015 17:42

En effet, c'est plus visuel que le premier lien qui montrait uniquement le parcours sur la carte.

Ca à l'air tellement beau que cela pourrait faire l'objet d'une sortie à la journée avec le club. A proposer pour Septembre.

l'ange blanc (gil) 27/04/2015 17:46

Slt Jean-Marc, tout à fait je n'avais mis que le lien openrunner la première fois, mais tu sais que tu peux t'abonner à mon blog et ainsi recevoir un message lorsque je mets en ligne un CR ou tout simplement sur Google taper : le blog de l'ange blanc. Oui en septembre et c'est pour cela que je vous ai envoyé ce résumé.

jpgrim 27/04/2015 17:36

belle virée et beau reportage

l'ange blanc (gil) 27/04/2015 17:40

oui une sortie qui donne vraiment du plaisir à faire du vélo. Merci pour le passage sur le blog.

jpgrim 27/04/2015 17:35

Belle virée et beau reportage.

christophe TARav 27/04/2015 09:12

encore un tres beau parcours :)

l'ange blanc (gil) 27/04/2015 17:17

Slt Tof, magnifique ! Et la paternité comment ça se passe, tout va bien ?

Philippe 07 26/04/2015 21:56

Rallonger un peut les sorties c'est en effet la période en plus vous avez passé une bonne journée sur des routes que je ne connais pas vraiment (en vélo du moins) Bonne semaine

l'ange blanc (gil) 26/04/2015 22:03

Oui moi je tourne plutôt autour des 100 / 110 là en allongeant un peu ça permet de faire de beaux parcours et même de découvrir des coins où je ne suis pas passé en vélo ! Bonne semaine à toi aussi.

cestdurlevelo 25/04/2015 19:30

Punaise, quelle sortie les gars !!!!! Des paysages magnifiques de A à Z, jusqu'à plus faim !!! Et les stats sont impressionnantes aussi, voila une difficulté dont on n'aurait pas à rougir (loin de là) au coeur même de la saison ! Bref.... en plus, petite chasse au col pour grimpeur du 84 et tout et tout... la bière à la fin... en gros, il ne manquait rien, quoi :)
Bravo à vous trois !

l'ange blanc (gil) 25/04/2015 20:00

En fait ce n'est pas si dur que cela, une les cols sont faciles avec des pentes n’excédant pas 5% ensuite ils sont répartis de façon équilibrée sur l'ensemble du tracé et 3 on passe par de longues vallées qui se font tranquille, finalement c'est le retour qui a été un peu dur avec ce vent constant de face. En tous cas rien à voir avec le parcours de la Beaume Drobie réalisé il y a 3 semaines est ses 2700 m de D+ ou alors mon premier Ventoux de la semaine dernière que j'ai terminé cuit sur les 3 derniers kilos !!!

Gégé le Breton 25/04/2015 18:38

Je confirme Gil : eh ! oui le 2 chiens ont bien eu à manger sur le retour.... on a seulement laisser les os pour le 3ème chien :-)))).

l'ange blanc (gil) 25/04/2015 18:42

Un chien fou !!!!

Gégé le Breton 25/04/2015 17:57

Bonjour Gil. Cela a été un pur régal cette ballade malgré ce temps un peu couvert; la découverte des gorges de la Méouge valait bien les efforts consentis; merci Gil pour cette jolie idée. Le reportage avec tes photos et celles de Rémi vont sans doute faire des envieux.... mais c'est là aussi le rôle d'un blog....
J'aime bien la photo de nous 3 dans les gorges; 3 générations différentes rassemblées par une même passion, c'est un beau symbole :-). A bientôt pour une prochaine escapade.
* Juste un petit détail: je suis arrivé à Livron à 54 ans; eh ! oui le gégé est plus vieux qu'il n'a l'air :-))

l'ange blanc (gil) 25/04/2015 18:09

Slt Gérard, oui un pur régal comme tu l'écris et j'espère bien que l'on va donner des envies de balades aux amateurs de jolis coins que ce soit à vélo ou bien en rando car même si on ne l'a pas souligné, tous les endroits où l'on passe sont à voir sur 2 jambes bien entendu ! Mais quel moyen de locomotion génial le vélo, on en fait des kms comme je te le disais jeudi. Oui la photo "choc" avec presque le "grand-père" (désolé) le fils et le petit fils.... à 54 ans et bien il n'y a pas longtemps que tu as du les avoir vu la forme que tu tiens sur un vélo !!!

grimpeur-du-84 25/04/2015 17:41

salut Gil,
bravo pour ton compte rendu, super notre sortie tout les 3 aux Gorges de la Méouge ! que du BONHEUR !
150km pour moi, je progresse bien.
Gégé a été très fort pour prendre les relais, le vrai "combatif" du jour !
juste une erreur, la photo "sortie des gorges de la méouge" a été prise dans la montée du col de peyruergue, on voit le petit hameau de la Bâtie-verdun.
à++++

grimpeur-du-84 25/04/2015 20:04

:)

l'ange blanc (gil) 25/04/2015 20:03

:-)

grimpeur-du-84 25/04/2015 19:31

oui, tu as raison Gil,
je vais suivre tes conseils pour progresser encore plus
depuis l'an passé, j'ai bien progresser grâce au BCB, j'arrive à mieux tenir dans les roues lors des sorties de 100km max, maintenant faut que je travaille les longues distances, les descentes techniques à gros virages et me mettre un peu en danseuse aussi.

l'ange blanc (gil) 25/04/2015 18:21

oui tu as énormément progressé sur la distance et l'endurance, maintenant c'est sur la technique où tu dois prendre tes marques : travailler en danseuse dans les côtes pour ne pas rester que sur une position assise et tirer trop fort sur ton dos, travailler dans les roues pour que tu puisses rester au contact et ainsi t'économiser (presque 30 % à plus de 30 km/H) c'est hyper important ! Et pour finir travailler les descentes car tout ce que tu gagnes en temps en montée tu le perds en double en descente, bon tant que tu roules seul ou en petit comité ce n'est pas grave mais en cyclosportive ou en club c'est très pénalisant !

grimpeur-du-84 25/04/2015 18:11

derien, oui 150km c'est déjà énorme, je tente le 200 cette année, au plus tard lors du tour du ventoux en novembre, voir avant.
oui toi aussi tu a été bon pour les relais, bravo !
ca nous a permis de maintenir une belle vitesse jusqu'à la sortie des gorges, puis après j'ai un peut craquer, pas grave, je progresse beaucoup
nikel si tu a corrigé

l'ange blanc (gil) 25/04/2015 17:54

Merci. 150 pitons ça commence à faire, va falloir tenter le 200 ! Oui Gégé très combatif mais vrai ça veut dire quoi ? que par opposition j'étais "faux" vu les relais que j'ai pris sur la deuxième partie je ne crois pas avoir donné ma part aux chiens (mais tu étais loin pour voir ça :-) ) Oups ça y-est c'est corrigé j'ai mis une autre photo à la place.