Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Vercors Majestueux - Combe Laval Route Vertigineuse ! 116km-2660m

l'Ange Blanc

Je fais souvent des louanges de "ma" Drôme Provençale (si si un peu tout de même...) mais je n'en oublie pas pour autant que la Drôme, dans son ensemble, est un département extraordinaire ! Même au Nord ! la chaîne montagneuse du Vercors en est le parfait exemple, puis au milieu entre le Vercors et la DP, le Diois en est un autre. Hier (jeudi) je décide donc de retourner visiter ce fabuleux plateau si riche : côté histoire bien entendu avec les villages martyrs et les actes héroïques de la résistance lors du dernier conflit mondial. Mais riche aussi par son patrimoine et par ses paysages et ses ouvrages d'arts, ses routes tracées à même la falaise, ses tunnels creusés à la main et avec quelques premiers outils pneumatiques rudimentaires de la fin du 19 ème siècle. Dans cette belle aventure je serai accompagné de Gérard (Gégé le Breton) et de Rémi (Grimpeur du 84) qui va découvrir ces hauts lieux du 2 roues, entre autres.

1- Les Lions du Tourniol. 2- Panneau du Col. 3- Un groupe de St Peray au sommet du Tourniol.1- Les Lions du Tourniol. 2- Panneau du Col. 3- Un groupe de St Peray au sommet du Tourniol.
1- Les Lions du Tourniol. 2- Panneau du Col. 3- Un groupe de St Peray au sommet du Tourniol.

1- Les Lions du Tourniol. 2- Panneau du Col. 3- Un groupe de St Peray au sommet du Tourniol.

Pour nous rendre sur place à Peyrus où nous attend Gégé (venu à vélo depuis Livron) ce sera une grosse heure de voiture et nous serons en selle à 8h20. La témpérature dépasse déjà les 20° ce qui confirme la chaude journée annoncée par Météo France, pas de vent, que du plus pour le vélo... De Peyrus, au pied des Limouches, nous prenons la direction de Barbières pour débuter l'ascension du fameux col du Tourniol. Un col que je n'ai jamais gravi mais dont j'entends souvent parler par Brigitte et les amis de la Team Mont Ventoux (TMV). En sortant du village nous passons devant le camping et ses 2 Cerbères, 2 lions qui marquent l'entrée du camp de vacances mais aussi du début de l'ascension. Une belle route, pas trop large mais suffisante qui est la plupart du temps à l'ombre et qui est très régulière. Dès le début notre "grimpeur du 84" s'envole (il a retrouvé son coup de pédales aérien) alors que Gégé reste à mes côtés pour bavarder. Ainsi nous "avalerons" la montée "presque" sans nous en apercevoir. En haut il y a beaucoup de cyclos dont un groupe important de coéquipiers de Philippe de St Péray. Dans les derniers 500m Gégé me lâche pour tenir la dragée haute à un jeune qui nous avait doublé un peu vite à son goût... la patate Gégé.

Combe Laval la route funambule !!!
Combe Laval la route funambule !!!
Combe Laval la route funambule !!!
Combe Laval la route funambule !!!
Combe Laval la route funambule !!!
Combe Laval la route funambule !!!

Combe Laval la route funambule !!!

Après le Tourniol (en apéro) notre programme se poursuit par la courte descente vers Léoncel, véritable carrefour du Vercors, puis vers Oriol et St Jean en Royans par un faux plat descendant de 16 km. A St Jean c'est le début de l'ascension du col de la Machine, un départ plutôt difficile avec un bon % qui scotche à la route. Surtout moi qui me fait rapidement distancer par mes 2 compagnons, cette montée est elle aussi régulière avec les 6 premiers km à 6 / 7 % de moyenne. Après le transformateur et le virage à droite, la déclivité est moins soutenue et on arrive devant une merveille de la nature et du travail de l'homme : la route "dans le vide" de Combe Laval !!! J'y rejoins Gégé et Rémi, pour ce dernier le Vercors est une première et cette route est un émerveillement pour lui. Pauses photos obligatoires à tous les points de vue (et ils sont nombreux) puis on passe par les petits tunnels taillés dans le vif, dans la roche, quel travail !!!

1- La plaque plus que centenaire. 2 et 3- Gérard très à l'aise sur ce type de terrain.
1- La plaque plus que centenaire. 2 et 3- Gérard très à l'aise sur ce type de terrain.1- La plaque plus que centenaire. 2 et 3- Gérard très à l'aise sur ce type de terrain.

1- La plaque plus que centenaire. 2 et 3- Gérard très à l'aise sur ce type de terrain.

1- Succession de tunnels. 2- Gérard qui passe la dernière Arche. 3- Rémi C.O.N.T.E.N.T1- Succession de tunnels. 2- Gérard qui passe la dernière Arche. 3- Rémi C.O.N.T.E.N.T
1- Succession de tunnels. 2- Gérard qui passe la dernière Arche. 3- Rémi C.O.N.T.E.N.T

1- Succession de tunnels. 2- Gérard qui passe la dernière Arche. 3- Rémi C.O.N.T.E.N.T

1- On voit la sortie. 2- Fin du cirque de Combe-Laval. 3- Entrée de la route sublime !
1- On voit la sortie. 2- Fin du cirque de Combe-Laval. 3- Entrée de la route sublime !
1- On voit la sortie. 2- Fin du cirque de Combe-Laval. 3- Entrée de la route sublime !

1- On voit la sortie. 2- Fin du cirque de Combe-Laval. 3- Entrée de la route sublime !

Mais quelle route, c'est fabuleux le travail fournit par ces pionniers à la fin du 19è siècle, en faisant une rapide recherche sur la toile on apprend que la falaise était attaquée directement à la barre à mine par des ouvriers assis sur des balançoires. Puis ces derniers plaçaient de petites charges de dynamite qu'ils allumaient avant de dégageaient de la paroi en se poussant du pied pour s'écarter un peu de l'explosion, ça semble à peine croyable de nos jours... En bas d'une belle coulée de plusieurs centaines de mètres Gérard me fait remarquer une maison qui se trouve en plein dans ligne de mire, pas peur les propriéos... juste à côté une autre bâtisse, immense celle là et ce doit être un monastère.

Le passage de la Machine et des "copines" à Véloblan" juste au-dessus de la route.
Le passage de la Machine et des "copines" à Véloblan" juste au-dessus de la route.

Le passage de la Machine et des "copines" à Véloblan" juste au-dessus de la route.

Pause rafraîchissement à la belle fontaine du col de la Machine, l'eau y coule d'abondance et effectivement on peut directement la mettre dans le pastis car elle doit être à 10°. Pour l'heure, même si il est bientôt midi, nous nous contenterons de refroidir "la machine" et de remplir nos bidons afin d'affronter la prochaine étape.

Rencontre insolite et improbable au milieu du Vercors !!!

Rencontre insolite et improbable au milieu du Vercors !!!

Alors que tôt ce matin nous traversions Chabeuil, en voiture, j'aperçois un groupe de cyclistes à la terrasse d'un café (le cycliste, quand il ne pédale pas, consomme beaucoup...) et qui je reconnais ? Gérard Michel, un cyclo orangeois dont j'ai fait la connaissance 3 ans auparavant et que je croise régulièrement vers Villedieu (surtout au café du Cercle !!!). Juste le temps de se dire bonjour et on se donne RdV dans le Vercors. Et bien chose promise chose due et voilà qu'après la machine nous rencontrons à nouveau Gérard avec ses collègues Vauclusiens. Là je prends un peu plus de temps pour discuter avec ce grand rouleur et multirécidiviste du Ventoux avec son ami Christian. Quelle belle double rencontre à 100 km de nos terrains de jeu habituels, ça c'est la magie du vélo et l'attraction du Vercors.

1 et 2- encore de beaux panoramas sur les petits villages du Vercors.
1 et 2- encore de beaux panoramas sur les petits villages du Vercors.

1 et 2- encore de beaux panoramas sur les petits villages du Vercors.

La Bataille est gagnée !!! Gégé juste avant le passage du tunnel.
La Bataille est gagnée !!! Gégé juste avant le passage du tunnel.La Bataille est gagnée !!! Gégé juste avant le passage du tunnel.

La Bataille est gagnée !!! Gégé juste avant le passage du tunnel.

Au carrefour des 3 chemins nous prenons à droite direction la Bataille, elle sera dure à remporter car avant d'arriver à ce sommet mythique nous devons passer 2 autres Pas : celui de Taillebourse où nous ne rencontrons pas de voleurs de grands chemins... et celui de Portette à 1175 m. Après ces montées et descentes incessantes nous voici dans la véritable ascension du col de la Bataille et ses 3 derniers kilomètres que nous effectuons sans soucis, surtout pour Rémi qui après un bon coup de fringale s'est requinqué avec un sandwich au poulet. Et voilà la cime sur cette arrête d'une centaine de mètres puis son passage par le tunnel. Encore un panorama exceptionnel que nous admirons tous.

Nouveau passage à Léoncel, un carrefour qui ouvre sur plusieurs cols du Vercors.
Nouveau passage à Léoncel, un carrefour qui ouvre sur plusieurs cols du Vercors.

Nouveau passage à Léoncel, un carrefour qui ouvre sur plusieurs cols du Vercors.

Après une belle descente nous arrivons à Léoncel pour un deuxième passage (même si nous n'empruntons pas la même route) mais comme il est 13h00 nous décidons de nous arrêter au café restaurant. Manque de bol cet établissement ne sert pas de sandwichs (pourtant les 3/4 des clients sont des cyclos) et Rémi et moi sommes obliger de prendre un plat, quand à Gérard il nous offre gentiment l'apéro. L'accueil est sympa mais la carte est celle d'un restau qui ne tient pas compte du passage important de cyclistes et "cerise" sur le gâteau nous sommes envahis par des centaines de mouches, je n'ai qu'un désir c'est de partir au plus vite ! Mes collègues sont dans le même état d'esprit et on se passera de café pour régler la note et reprendre notre route. Après les mouches vile les Limouches dixit Gégé !!!

Les Limouches, un grand classique du Vercors ouest.

Les Limouches, un grand classique du Vercors ouest.

2 ou 3 kilomètres de plat puis on va prendre à nouveau du D+ pour affronter le côté "facile" du col des Limouches, un Pas que je connais bien pour l'avoir gravi au moins 2 ou 3 fois de chaque côté. Gérard est très à son aise et file devant alors que Rémi et moi suivons à quelques mètres, le panneau arrive néanmoins très vite car l'ascension dure à peine 3 km. La voiture est garée juste en bas du col, 11 km de descente plus bas mais notre tracé nous fait passer par le sud et nous devons donc bifurqué à gauche très rapidement dans la pente.

1- Gégé et Rémi vers le col J. Cavalli. 2- Plein de cols ici. 3- Stèle du souvenir.1- Gégé et Rémi vers le col J. Cavalli. 2- Plein de cols ici. 3- Stèle du souvenir.
1- Gégé et Rémi vers le col J. Cavalli. 2- Plein de cols ici. 3- Stèle du souvenir.

1- Gégé et Rémi vers le col J. Cavalli. 2- Plein de cols ici. 3- Stèle du souvenir.

Et là nous allons nous faire mal aux jambes avec une partie de montagnes Russes, on monte on descend puis on recommence... On passe ainsi 2 autres Pas : celui du Margeat à 941 m puis celui de Frécou, 100 m moins haut. Gégé et Rémi qui n'en ont pas assez se payent un km de montée supplémentaire pour aller cueillir le col Jérôme Cavalli alors que je les attends à la stèle du souvenir. Voilà c'est fini, il nous reste à prendre une belle et longue descente pour revenir sur Peyrus en passant par Combovin puis Châteaudouble. Quelle belle balade avec des compagnons vraiment sympathiques, la magie du vélo a une nouvelle fois opérée, merci Gégé pour ta compagnie et je suis content d'avoir fait découvrie à Rémi un joyau du patrimoine Drômois... On reprend la route, en voiture avec Rémi alors que Gérard rentre à Livron à vélo, insatiable ces jeunes retraités !!!

Commentaires

Yvan 20/07/2014 20:44

Encore une fois un grand bravo. Apparemment un très beau parcours et idem pour le compte rendu. Mais comment tu fais, en plus le dimanche tu t'arraches avec le BCB? Respect. A bientôt.

l'ange blanc (gil) 20/07/2014 21:24

Slt Yvan, le Vercors c'est vraiment dépaysant, c'est quasiment la grande montagne, les paysages, les forêts, les routes sont grandioses. Une partie de la Drôme que j'aime retrouver au moins une fois par mois. Bah la fatigue de jeudi c'est déjà passée par contre celle d'hier après le Ventoux s'est fait sentir aujourd'hui, heureusement qu'à un moment tu m'as ramené sur le groupe sinon je prenais un "éclat". Merci de ton passage Yvan.

Gégé le Breton 20/07/2014 18:55

Bonjour Gil. Ne t'excuse surtout pas de louer ta Drôme provençale; elle en vaut vraiment le coup cette DP avec ses couleurs, ses odeurs et ses paysages si variés.....En tout cas je suis ravi de notre sortie montagneuse dans le Vercors en compagnie si sympathique; je pense que Rémi a apprécié.
Des sorties comme çà j'en redemande; alors Gil n'hésite pas à me contacter, même à 10h du soir, c'est assez tôt pour le lendemain......un seul souhait, évites d'inviter les mouches ....
Bonnes vacances et à une prochaine fois ( peut-être en Ardèche). Gégé.

PS: * sur le retour, j'avais en point de mire le groupe de cyclos d'Orange mais à l'entrée de Chabeuil, nos chemins se sont séparés.
* à Livron, 185 km pour moi, un peu carbonisé par la chaleur mais un gros plouf dans la piscine a permis de refroidir très vite la culasse....

l'ange blanc (gil) 20/07/2014 21:18

Slt Gérard, et oui magnifique cette Drôme Provençale mais le Vercors vaut aussi le coup d'oeil et le coup de pédale, surtout en si bonne compagnie. Vraiment un bon moment passé avec Gégé le Breton et Rémi le Grimpeur du 84 !!! Prochaine destination le Diois et je ne manquerai pas de te prévenir ... même en avance. Merci de ta compagnie et du super guidage. Dommage que tu n'es pas pu faire un bout de route avec les Orangois. A bientôt et merci du passage sur le blog.

bosses21 20/07/2014 10:55

Salut Gil !
Je viens de lire en détail le CR de cette fameuse sortie dans le Vercors, hier tes yeux en brillaient encore sur les pentes du Ventoux ! Ce Vercors fait vraiment envie, ce sera sûrement pour les vacances 2015 ou 2017 !

l'ange blanc (gil) 20/07/2014 14:45

Il est grandiose autant pour les sports d'hiver que d'été, c'est un paradis pour les cyclos, bien sur mais aussi pour les randonneurs,la spéléo, les escaladeurs et on y rencontre aussi l'été les fondeurs qui s'entraînent sur des skis à roulettes, pas mal. Puis les sports en eau vive, les karts des pentes de ski, les accro branches, le cheval... c'est vraiment le top pour y passer une semaine de vacances formidables... Donc on se donne rdv pour 2015 !!!

Vincent 20/07/2014 10:49

Salut Gil.

Cette route de Combe Laval est vraiment magnifique. J'y suis passé début juillet. Je n'ai pas eu le temps d'aller dire bonjour aux "copines". Par contre, je suis allé voir l'ancien tunnel juste à côté. On se rend compte de l'incroyable travail de ces personnes que j'avais moi-aussi découvert à travers un documentaire à la télé. Sur place, les mots nous manquent. C'est vraiment saisissant.
a+
V.

l'ange blanc (gil) 20/07/2014 14:41

Slt Vincent, c'est un véritable travail de Titans dans le Vercors, au total 6 routes vertigineuses ont été créées moitié et fin du 19e siècle pour désenclaver le plateau du Vercors et permettre à l'exploitation forestière de se développer. Magnifique sur place.

Philippe 07 19/07/2014 15:07

Et bin la vous en avez fait une belle, combe Laval c'est sublime un jour j'ai vu un reportage sur sa construction un truc de dingue sur les balançoires comme tu dit avec les barres à mines.Se matin des collégues m'on dit que vous vous étiez rencontré mais j'avais pas vraiment compris et la j'ai vu les images c'est bien. Dernièrement je n’ai pas été à la maison et forcément je n'ai pas pu tout suivre les blogs amis touts les jours alors j'ai peut être loupé quelque chose mais je ne pense pas, avez vous fait ma sortie Ardéchoise? A+

l'ange blanc (gil) 20/07/2014 15:59

Ah d'accord, c'est la reprise alors ! Effectivement il y a beaucoup de sorties ! Excellent les cèpes, j'en ai mangé hier soir en Rizotto, parfait pour la sortie club de ce matin...

Philippe 07 20/07/2014 15:23

Non on est à la maison demain boulot.Hier matin 105km avec le club qui roule mardi,mercredi, jeudi, samedi et dimanche. Et se matin aux Ceps c'est bon ça. A+

l'ange blanc (gil) 19/07/2014 15:39

Slt Philippe, oui une sortie en OR mais dans le Vercors on ne peut pas être déçue c'est tellement beau. Oui nous avons rencontré un beau groupe de St Peray, décidément je les rencontre de partout tes potes, ils font que ça toute la semaine !!! Pour le tracé Ardéchois non pas encore, je pense que je le proposerai en septembre à la rentrée quand tout le monde sera là. Et toi tu es toujours à Die ?

grimpeur-du-84 19/07/2014 08:43

très bon article
je le lirait plus en détail dès mon retour de vacances
@+

l'ange blanc (gil) 27/07/2014 19:49

ok

grimpeur-du-84 27/07/2014 19:40

et oui, très très long à traiter toutes ces photos, faut les trier, les mettre sur DVD pour tout le monde, puis sur facebook, sur le blog....long tout ca, mais tellement beau à voir !

l'ange blanc (gil) 27/07/2014 19:13

ah quand même....

grimpeur-du-84 27/07/2014 11:15

ok Gil, moi je pense que toutes mes photos vont m'occuper pendant un bon mois.....

l'ange blanc (gil) 26/07/2014 21:07

ok je lirai cela demain soir mais je pense que ça va t'occuper toute la semaine.

grimpeur-du-84 26/07/2014 18:56

salut Gil,
moi j'ai pensé à ta montée au Mont Ventoux mais surtout à l'Ubaye....vraiment une vallée merveilleuse !
je me suis bien amusé, j'ai pu faire plein de cols à +2000m ce qui me permet de rentrer au Club des Cents Cols ! le premier Valréassien à rentré dans ce club.....1 personnes sur 1 millions dans le monde dans ce club à peine....lol !
mes comptes rendus commence dès demain !
à+++

l'ange blanc (gil) 26/07/2014 16:53

Slt Rémi, j'ai bien pensé à toi et à ta découverte des Alpes du Sud, j'espère que la météo en montagne a été bonne pour que tu puisses en profiter un maximum, avec 1300 photos ça a du être le cas... vivement tes CR et photos.

grimpeur-du-84 26/07/2014 16:46

salut Gil,
je suis de retour de l'Ubaye, sacré semaine, un rêve !
plus de 1300 photos à trier, des dizaines de cadeaux souvenirs, dont un pour toi.
je vais commencer à écrire mes articles, il va en avoir des centaines....
à très bientôt
rémi

l'ange blanc (gil) 19/07/2014 15:34

tu auras du boulot à ton retour de vacances avec les milliers de photos que tu vas devoir trier !!!

l'ange blanc (gil) 19/07/2014 05:50

Dis donc tu es un lève tôt ou un couche tard.... ou alors c'est le petit !!! Ça se passe bien la paternité Bat.

l'ange blanc (gil) 19/07/2014 15:33

Ok je comprends !!! oui belle saison, moins de bornes mais plus de sélectifs et du beau. Tu reviens quand tu veux dans ma belle région.

cestdurlevelo 19/07/2014 08:20

ahah ni l'un ni l'autre... je suis en Australie, le décalage horaire joue en ma faveur :) Tout roule de mon coté, merci !
Toi tu te fais une sacré saison vélo sérieux!!!!!!! Du Mont Chauve à gogo, de la DP, du Vercors... les gorges (et plus) de l'Ardèche.... punaise ça fait envie :)

cestdurlevelo 19/07/2014 04:49

Superbe ballade!! Des coins MAGIQUES :)