Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

CCCM : séjour Htes Baronnies : étape 2 (146km-2455m)

l'Ange Blanc
8h15 Classé "plus beau village de France" Montbrun les Bains s'éveille.

8h15 Classé "plus beau village de France" Montbrun les Bains s'éveille.

Pour notre 2ème étape ce samedi, un gros morceau nous attend avec 146 km pour 2500 m de D+ et surtout c'est un tracé de toute beauté qui va nous faire passer de la Drôme vers les Alpes de Hte Provenve et franchir le plus haut sommet du sud après le Ventoux : le Signal de Lure. Montagne des Pré-Alpes elle appartient à la même formation géologique que le plateau d'Albion qu'elle touche. Son sommet culmine à 1826 m, il est pelé et pierreux et comme son auguste voisin du Nord, le Ventoux, elle possède un relais de transmission. Leur ressemblance, à ce niveau là, fait qu'on lui donne souvent le nom de petit Ventoux, pourtant à part ces similitudes il n'y a pas beaucoup de comparaison à faire entre les 2 montagnes.

Passage du petit pont en pierres sur le Toulourenc pour rejoindre Montbrun les Bains.Passage du petit pont en pierres sur le Toulourenc pour rejoindre Montbrun les Bains.
Passage du petit pont en pierres sur le Toulourenc pour rejoindre Montbrun les Bains.
Passage du petit pont en pierres sur le Toulourenc pour rejoindre Montbrun les Bains.Passage du petit pont en pierres sur le Toulourenc pour rejoindre Montbrun les Bains.

Passage du petit pont en pierres sur le Toulourenc pour rejoindre Montbrun les Bains.

Ce matin donc nous avons une grosse journée et nous allons commencer en hors d'oeuvre par nous "farcir" la superbe et plutôt difficile montée du col de Macuègne (1056m) après seulement 4 km d'échauffement. Ce col nous permet de passer par Barret de Lioure puis de basculer vers Séderon que nous ne traverserons pas puisque notre chemin vire à droite direction Sisteron. Tout de suite après la descente nous enchaînons avec un nouveau col, assez court puisque en moins de 3 km nous atteindrons La Pigière à 968 m. Une fois passé, ce Pas nous ouvre la porte des Alpes de Hte Provence et de la longue vallée du Jabron où nous allons rouler en 2 groupes pour être au plus proche du rythme de chacun. Petite parenthèse drômoise avec la traversée du village de Montfroc qui n'est accessible par la route que par le département du 04 !

Sommet du col de Macuègne et une vue sur la descente vers Séderon.Sommet du col de Macuègne et une vue sur la descente vers Séderon.Sommet du col de Macuègne et une vue sur la descente vers Séderon.
Sommet du col de Macuègne et une vue sur la descente vers Séderon.

Sommet du col de Macuègne et une vue sur la descente vers Séderon.

Voilà la fameuse montagne de Lure qui s'étend sur 42 km d'ouest en est.

Voilà la fameuse montagne de Lure qui s'étend sur 42 km d'ouest en est.

Passage du col de la Pigière pour le groupe B.Passage du col de la Pigière pour le groupe B.
Passage du col de la Pigière pour le groupe B.

Passage du col de la Pigière pour le groupe B.

Après avoir laissé Montfroc (non non j'ai bien gardé mon cuissard pour le vélo...) nous traverserons 2 villages plus importants : St Vincent sur Jabron et Noyer sur Jabron. Au bout de 30 km dans cette belle vallée avec beaucoup de D- mais aussi quelques petites bosses nous la quittons pour récupérer à main droite le petit village de Valbelle qui marque le début de l'ascension de notre objectif du jour : le Signal de Lure.

Là haut à 1826 m on distingue encore de la neige sur la crête nord !!!

Là haut à 1826 m on distingue encore de la neige sur la crête nord !!!

Rassemblement général, on quitte les manchettes et on s'alimente avant de s'élancer à l'assaut de cette belle et mystérieuse montagne. Très vite on arrive sur 2 km à 7% de moyenne ce qui va provoquer la mise en place de groupe de niveau, avec bien sur les "cadors" devant et les habitués du groupe B derrière. Frédo est au volant (pas de vélo pour lui aujourd'hui) et le Colombien lui servira de copilote car il n'a pas eu le courage d'essayer de grimper. Dès les premières difficultés je sens que ça ne sera pas facile pour moi et je suis distancé par les collègues sans pouvoir m'accrocher, derrière moi le président ferme la marche.

dans le détail les membres du groupe B du plus loin au moins éloigné du sommet.dans le détail les membres du groupe B du plus loin au moins éloigné du sommet.
dans le détail les membres du groupe B du plus loin au moins éloigné du sommet.dans le détail les membres du groupe B du plus loin au moins éloigné du sommet.dans le détail les membres du groupe B du plus loin au moins éloigné du sommet.
dans le détail les membres du groupe B du plus loin au moins éloigné du sommet.dans le détail les membres du groupe B du plus loin au moins éloigné du sommet.dans le détail les membres du groupe B du plus loin au moins éloigné du sommet.
dans le détail les membres du groupe B du plus loin au moins éloigné du sommet.dans le détail les membres du groupe B du plus loin au moins éloigné du sommet.

dans le détail les membres du groupe B du plus loin au moins éloigné du sommet.

Après ces 2 km à 7 et 7.5% la pente s'adoucit pour tomber à 4 puis 2% sur les km suivants. D'ailleurs la pente est très irrégulière (cela sera même usant par la suite) avec de forts % puis du plat et même des descentes. Par contre une constance dans tout ça c'est la beauté des lieux !!! complètement différent du versant sud, ce côté là est d'une beauté sauvage fantastique. Cette situation est due à la position intermédiaire de la montagne, à cheval entre Alpes et Méditerranée. La végétation au nord est composée surtout de Mélèzes et de Hêtres, alors qu'au sud on trouve des Erables, Sorbiers et Merisiers. Le Pas de la Graille marque le passage de l'Ubac à l'Adret vers St Etienne les Orgues.

La même règle pour les costauds où le talent de grimpeur de Gilles donne sa pleine mesure.La même règle pour les costauds où le talent de grimpeur de Gilles donne sa pleine mesure.
La même règle pour les costauds où le talent de grimpeur de Gilles donne sa pleine mesure.La même règle pour les costauds où le talent de grimpeur de Gilles donne sa pleine mesure.
La même règle pour les costauds où le talent de grimpeur de Gilles donne sa pleine mesure.La même règle pour les costauds où le talent de grimpeur de Gilles donne sa pleine mesure.

La même règle pour les costauds où le talent de grimpeur de Gilles donne sa pleine mesure.

N'étant pas devant je n'ai pas pu voir le"duel" entre les costauds mais avec la série de photos prise par Patrice je peux reconstituer l'ordre d'arrivée : Michel, Chat Maigre, GPS, Francky, Charral et le maillot à pois pour Gilles le Piaf. Pour l'autre Gil (celui à qui il manque une L pour s'envoler) il ne pourra aller au bout de son effort et à 8 km du sommet je monterai dans le camion, quel regret car ce n'est pas tous les jours que je viens ici...

Au sommet du Signal de Lure - Joël avec Jeff qui encadre des stages pour Sport Azur. Dédé range les bijoux de famille.
Au sommet du Signal de Lure - Joël avec Jeff qui encadre des stages pour Sport Azur. Dédé range les bijoux de famille.
Au sommet du Signal de Lure - Joël avec Jeff qui encadre des stages pour Sport Azur. Dédé range les bijoux de famille.
Au sommet du Signal de Lure - Joël avec Jeff qui encadre des stages pour Sport Azur. Dédé range les bijoux de famille.
Au sommet du Signal de Lure - Joël avec Jeff qui encadre des stages pour Sport Azur. Dédé range les bijoux de famille.
Au sommet du Signal de Lure - Joël avec Jeff qui encadre des stages pour Sport Azur. Dédé range les bijoux de famille.

Au sommet du Signal de Lure - Joël avec Jeff qui encadre des stages pour Sport Azur. Dédé range les bijoux de famille.

Si le sommet, où se trouve plusieurs relais de transmission, est pointé à 1826 m, la route elle passe à 1716 m et au passage le plus haut Joël est en pleine discussion avec Jeff qui nous apprend qu'il est un "amoureux" de cette belle montagne. Il y vient régulièrement seul ou en groupe car c'est un cadre de SPORT AZUR, dans le Var qui anime des stages tout au long de l'année dans le sud est de la France et à l'étranger.

Voici l'arrivée du Gruppetto - Petit air de famille avec le Ventoux et même encore un peu de neige.
Voici l'arrivée du Gruppetto - Petit air de famille avec le Ventoux et même encore un peu de neige.
Voici l'arrivée du Gruppetto - Petit air de famille avec le Ventoux et même encore un peu de neige.

Voici l'arrivée du Gruppetto - Petit air de famille avec le Ventoux et même encore un peu de neige.

Début de la descente juste avant la station de ski qui se trouve sur le versant sud.
Début de la descente juste avant la station de ski qui se trouve sur le versant sud.Début de la descente juste avant la station de ski qui se trouve sur le versant sud.

Début de la descente juste avant la station de ski qui se trouve sur le versant sud.

Arrêt Pique-Nique dans la descente, versant sud.
Arrêt Pique-Nique dans la descente, versant sud.
Arrêt Pique-Nique dans la descente, versant sud.

Arrêt Pique-Nique dans la descente, versant sud.

Et c'est reparti avec les mêmes devant.

Et c'est reparti avec les mêmes devant.

Ceux qui perdent le contact...

Ceux qui perdent le contact...

Et les contemplatifs !!!Et les contemplatifs !!!
Et les contemplatifs !!!

Et les contemplatifs !!!

Après un arrêt café à St Etienne des Orgues c'est reparti pour un retour par Banon et le plateau d'Albion. Les groupes de niveau restent d’actualité car pour rentrer par ces longs faux plats en bout droit, mieux vaut être à plusieurs à prendre les relais. J'ai repris le vélo et c'est ainsi que je vais revenir sur Revest du Bion puis Ferrassières en compagnie de Jacques et Thierry. Belle récompense avec la descente sur Montbrun qui nous offre une vue splendide sur le Ventoux et sur le village historique. Par contre il nous reste avant de garer le vélo, la grosse montée du gîte et ce soir elle sera particulièrement difficile...

Un coin et un climat parfait pour notre pratique.
Un coin et un climat parfait pour notre pratique.

Un coin et un climat parfait pour notre pratique.

Gros apéro ce soir pour les 70 ans du Président Jean-Claude. Un trio fatigué visiblement...
Gros apéro ce soir pour les 70 ans du Président Jean-Claude. Un trio fatigué visiblement...Gros apéro ce soir pour les 70 ans du Président Jean-Claude. Un trio fatigué visiblement...

Gros apéro ce soir pour les 70 ans du Président Jean-Claude. Un trio fatigué visiblement...

Une fois tout le monde rentré au bercail, les vélos rangés, les bonhommes lavés et les chaussettes de Karl essorées on se prépare pour fêter les 70 balais de notre dynamique et pédaleur Président Jean-Claude. Gros apéro avec les produits du coin (même le vin vient des Htes Baronnies) à l'exception du champagne apporté par J-C himself. Si dans la journée ça pédale fort, le soir on peut dire que les canons diététiques habituels sont loin d'être respectés et c'est tant mieux. L'ambiance elle aussi est toujours aussi bonne et on n'hésite pas à se brancher aussi sur le sens d'orientation des uns ou sur la capacité à "sucer les roues" des autres. Comme la veille un bon repas nous sera servi par notre cuisinière en chef, ce sont des lasagnes, mode maison, puis fromage de la ferme et Tiramis toujours de la patronne, excellent pour le vélo tout ça. Le sommeil viendra vite même si 2 bûcherons (qui se reconnaîtront) se sont relayés une bonne partie de la nuit pour faire le plein de bois pour cet hiver...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

TRINCAL 01/05/2016 19:50

Très beau souvenir que le Signal de Lure...qui n'a rien à envier au Ventoux...gravi depuis Forcalquier , 2 jours après les cinglés en 2014....j'en garde un très bon souvenir, si ce n'est d'avoir eu froid dans la descente !!!! J'apprécie tes reportages pour le côté sportif et touristique bien sur , mais on y retrouve une convivialité et une bonne humeur qui donne envie de vous suivre ....

l'ange blanc 01/05/2016 21:38

J'y suis allé 4 ou 5 fois en 20 ans car même si le Signal de Lure se trouve dans un département limitrophe à la Drôme cela fait assez loin de chez moi pour m'y rendre et en plus ce n'est pas de l'autoroute... Oui que ce soit avec mon club de Bollène ou bien celui de Châteauneuf du Pape l'esprit est excellent, on roule pour se plaisir tout en alliant sport et convivialité.

Jeff 12/06/2014 08:23

Merci pour la photo et le commentaire !! Super sympa et bonne route à tous !
Au plaisir de se croiser à nouveau sur les routes des Alpes de Haute Provence ...
Jeff

l'ange blanc (gil) 12/06/2014 17:17

Slt Jeff, content de te voir commenter l'article, merci et peut être à bientôt sur les routes des Alpes de Htes Provence ou bien sur celles du Var que je parcoure avec le CSC !!!

grimpeur-du-84 31/05/2014 17:14

salut Gil,
bravo pour avoir gravi le signal de la Lure, une belle montagne semblable au ventoux (sauf pour sa popularité).
De belles photos et une amitié avec le club sympathique, c'est très bien.
@+

grimpeur-du-84 12/06/2014 18:42

oui c'est vrai que Montbrun les bains c'est près d'ici, mais mes parents n'auront pas le temps de faire les 90km aller-retour (il emmène ma sœur au travail déjà donc...).
ok, dès que tu retourne la-bas informe-moi en, je serait heureux de t'y accompagner ;)
ou la solution bivouak à la montagne peut être possible aussi ;) eheh

l'ange blanc (gil) 12/06/2014 17:38

Pas besoin de dormir sur place, si tu lis mieux mon article tu verras que notre point de départ (et d'arrivée) est Montbrun les bains soit environ 45 minutes de voiture pour y arriver de Valréas... j'aurai encore l'occasion d'aller à Montbrun cette année encore, je te ferais signe. Ou alors tu emmènes ta nouvelle tente sur ton dos...

grimpeur-du-84 12/06/2014 09:21

à dommage de ne pas l'avoir (re) gravi.
oui la Lure ressemble un peu au Ventoux c'est vrai
je l'ai déjà vu de loin cette montagne lors d'un séjour à St-Michel l'observatoire.
mais pour y aller, va falloir que j'attende d'avoir un peu d'argent, car il me faudra un hotel sur place ;) séjour 2015 ? pourquoi pas !
@+++

l'ange blanc (gil) 01/06/2014 16:26

c'est modifié, merci pour la précision.

le colombien 01/06/2014 16:20

c'est pas du gateau à la banane c'était du TIRAMISU maison!

l'ange blanc (gil) 31/05/2014 19:09

Ben non en fait je suis monté dans le camion à plus de 8 km du sommet !!! La montagne ressemble (de loin) au Ventoux car ses pentes ne sont pas du tout aussi dures et la végétation des 2 faces n'a rien à voir non plus. Seuls les 2 sommets pelés ont quelques similitudes, il faudra que tu y ailles pour te rendre compte.

le colombien 31/05/2014 14:43

trés bien les illustrations style "comic strip", je crois que Francky a doublé charral dans le dernier km de la montée.
et bravo pour ta sylvestre culture, on apprend plein de chose sur les arbres de nos régions

l'ange blanc (gil) 31/05/2014 19:07

tu crois ou tu es sur ? car sinon il faut que je rectifie le tir immédiatement... merci pour ton passage.

Yvan 30/05/2014 23:52

Une sacrée belle balade que tu nous présentes là. Ca met l'eau à la bouche, et vu que tu as mis pied à terre, ça fait réfléchir et ça impose le respect pour cette équipe de costauds. Quant à toi, bravo encore une fois pour tes talents de reporter. Ne t'endors quand-même pas sur tes lauriers, il me semble que tu prends un peu de retard ( la 3ième partie, la sortie du 29 BCB et bientôt celle du 1er juin ). Nous on attend pendant que tu te promènes ( en voiture!! ). Si si, j'en connais un qui t'a vu. Allez, bon courage, ne nous fait pas trop attendre. A bientôt.

l'ange blanc (gil) 31/05/2014 07:41

Merci

Yvan 31/05/2014 07:40

Allez-va, pas de soucis, tu t'en sors très bien dans les deux domaines. Continue, on en redemande. A bientôt ( dans les lignes ou sur le vélo ).

l'ange blanc (gil) 31/05/2014 00:35

Et oui ça devient plus dur de faire les résumés que du vélo... je n'arrive pas à suivre la cadence et si ça continue il va falloir que je fasse des choix... Ou alors il ne faut pas que je fasse de vélo dimanche prochain ? non ce n'est pas une bonne idée ça... Merci pour ton commentaire.

cestdurlevelo 30/05/2014 13:33

Oh bah, des lasagnes, y'a pas de contre indication pour les cyclos, si?! Un peu de vin, un peu de lasagnes, un gateau à la banane pour le côté sucré, et pis au lit :)
Un sacré morceau cette montagne de Lure, à ce qu'il parait!? Nous étions passé à sa base, dans le sens contraire du votre, depuis l'est sur le BRM400 y'a un mois. C'est une belle petite vallée!!! Mais nous l'avions passée de nuit principalement...
Dommage que tu n'aies pas trouvé les ressources poru grimper tout là haut... il devait plus te manquer grand chose, en plus, au moment où tu as opté pour le camion???? Allez bah, faudra bien y retourner une autre fois du coup !

l'ange blanc (gil) 30/05/2014 13:44

Que des bonnes choses à manger dans ce gîte... et à boire aussi mais là c'est nous qui fournissions. Ah il me restait encore plus de 8 bornes, par cette face c'est long : 26 km, du regret de ne pas avoir pu aller au bout mais je connais bien car j'ai exécuté la montée face sud 2 fois et l'an passé 1 fois celle là même face nord qui est la plus belle.

KARL 30/05/2014 08:07

excellent Gil j'aime bien la photo ou apparaissent Pat,Jean Marc et Joel on dirait qu'ils sont malheureux ou plutot cuits

l'ange blanc (gil) 31/05/2014 00:33

Slt Phil, tant mieux et oui on aimerait y être encore dans cet avant goût de vacances... non pas de nouvelles du gîte à qui j'ai envoyé un mail ne pouvant la contacter par téléphone. Merci pour ton passage sur le blog.

GPS 30/05/2014 22:23

Salut Gil
Toujours aussi agréable de lire ton blog, on s'y croit toujours !!!
Et ton tee shirt tu l'as retrouve ?
GPS

l'ange blanc (gil) 30/05/2014 12:12

Slt Miche, merci et il me reste à terminer le 3ème volet. Merci pour ton passage sur le blog.

Michel 30/05/2014 09:08

Bravo Gil pour ce compte rendu, en lisant j'ai l'impression d'y être encore.

l'ange blanc (gil) 30/05/2014 08:12

Slt Karl, aussi rapide au clavier que sur le vélo !!! oui nos 3 compères ont l'air bien entamé ou alors ils ont abusé de la bibine... ? Merci d'être venu sur le blog.