Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Ange Blanc Cyclotouriste ou un peu plus sportif - Drôme Provençale - Mont Ventoux Géant de Provence - Haut Vaucluse - Hautes Alpes - Gard et Ardèche - Stage Vélo - GDD - Beau Cyclo Bollénois. Corima Drôme Provençale - La Drômoise

Ardèche : un parcours de toute beauté !!! 122km - 2450m

l'Ange Blanc
Les fameuses Gorges de l'Eyrieux, on en prend plein les mirettes !!!

Les fameuses Gorges de l'Eyrieux, on en prend plein les mirettes !!!

Voilà quelques semaines j'avais demandé à Jano de Cruas et à Philippe de St Péray de me tracer un parcours typique de leur beau département et qui nous fasse passer un peu dans les Gorges de l'Eyrieux. Ces parcours me serviront à proposer à mon club de Château9 un nouveau lieu pour nos sorties à la journée. Les 2 sont adoptées et nous commencerons par celui de Jano au départ du Pouzin où nous nous transportons en voitures.

8h30 Le Pouzin : Pat le Colombien et Michel finissent les préparatifs.
8h30 Le Pouzin : Pat le Colombien et Michel finissent les préparatifs.

8h30 Le Pouzin : Pat le Colombien et Michel finissent les préparatifs.

Montée sur St Cierge la Serre et passage du col (en descente) du TribleMontée sur St Cierge la Serre et passage du col (en descente) du Trible
Montée sur St Cierge la Serre et passage du col (en descente) du TribleMontée sur St Cierge la Serre et passage du col (en descente) du Trible
Montée sur St Cierge la Serre et passage du col (en descente) du TribleMontée sur St Cierge la Serre et passage du col (en descente) du Trible

Montée sur St Cierge la Serre et passage du col (en descente) du Trible

Avec 2600 m de D+ pour 121 km sur Openrunner c'est un tracé "grimpeur" qui s'annonce pour les 10 courageux qui ont fait le déplacement. Et de grimper il va en être question très rapidement puisqu'après 3 petits km d'échauffement, à peine, nous entamons déjà la première montée à Rampon pour accéder à Cierge la Serre, 9 km plus haut. Ce petit galop d'essai s'est fait sur un petit rythme soutenu par tous même si 2 costauds se détachent : Franck et Michel. Une descente peu rapide sur une mini route ouverte sur un superbe panorama va nous déposer au Chambon de Bavas. Là nous continuons à descendre sur une portion qui se prête à lâcher les CV jusqu'à les Ollières sur Eyrieux.

1- Chambon de Bavas. 2- Passage sur l'Eyrieux aux Ollières.
1- Chambon de Bavas. 2- Passage sur l'Eyrieux aux Ollières.

1- Chambon de Bavas. 2- Passage sur l'Eyrieux aux Ollières.

La descente à peine achevée il nous faut à nouveau se remettre à l'ouvrage car dans Les Ollières nous prenons à gauche direction St Michel de Chabrillanoux (ça doit être dur à écrire dans les cases des papiers administratifs celui-là...) Et quelle montée avec un balcon sur l'Eyrieux qui au fur et à mesure se dessine sous nos roues. Par contre c'est un petit peu plus dur que la première bosse et je me retrouve bon dernier mais heureusement Jacques reste à mes côtés pour discuter et admirer comme moi le paysage. Je n'ai pas vu l'arrivée des premiers mais je suppose que nos 2 "leaders" Franck et Michel font respectivement 1 et 2 sans doute suivi de Thierry (qui doit s'entraîner en cachette). Au village je remplace Patrice à la conduite du véhicule suiveur (et oui on aime notre petit confort au club...). Et on repart pour une partie de montagnes Russes.

1- Le groupe dans la 3ème ascension. 2- Patrice et son poisson pilote Dédé.
1- Le groupe dans la 3ème ascension. 2- Patrice et son poisson pilote Dédé.

1- Le groupe dans la 3ème ascension. 2- Patrice et son poisson pilote Dédé.

1- Un scénario qui va se répéter : Michel et Franck. 2- Jacques sur le podium. 3- Le reste de la troupe.
1- Un scénario qui va se répéter : Michel et Franck. 2- Jacques sur le podium. 3- Le reste de la troupe.1- Un scénario qui va se répéter : Michel et Franck. 2- Jacques sur le podium. 3- Le reste de la troupe.

1- Un scénario qui va se répéter : Michel et Franck. 2- Jacques sur le podium. 3- Le reste de la troupe.

Le groupe arrive à un col non matérialisé qui semble correspondre sur la carte à celui de Comberon, les locaux si je me trompe n'hésitez pas à me le signaler... Comme il est d'usage on s'attend avant d'entamer une brève descente qui sera suivie inévitablement par une nouvelle montée (ah oui au fait sur ce parcours il n'y a que des cols et des descentes, gros rouleurs s'abstenir...).

Une toute seule pour mon ami Karl qui remporte le bouquet du meilleur compagnon de route.

Une toute seule pour mon ami Karl qui remporte le bouquet du meilleur compagnon de route.

Le col de Chalencon juste avant son village éponyme.
Le col de Chalencon juste avant son village éponyme.

Le col de Chalencon juste avant son village éponyme.

Beaucoup de villages suspendus, dans le temps comme dans l'espace, dans cette région de semi-montagne et quelle végétation luxuriante, ça change de l'Ardèche méridionale que je connais bien est qui est composée de chênes rabougris, de steppes et de roche... Nous en croisons à chaque flanc de montagne qui donne plein sud avec une vue dégagée sur les vallées lointaines.

Descente vers Pont de Chervil qui enjambe l'Eyrieux.
Descente vers Pont de Chervil qui enjambe l'Eyrieux.

Descente vers Pont de Chervil qui enjambe l'Eyrieux.

Dans la descente qui suit pour revenir au niveau de l'Eyrieux je laisse passer les cyclistes qui sont plus rapides que moi en voiture... problème: arrivé au Pont de Chervil je prends à gauche alors que c'était à droite puis à gauche !!! Bon au bout de 8 km je dois me rendre à l'évidence même si ce sont des costauds ils roulent tout de même pas comme des motos. Demi tour et je retrouve le bon carrefour 1 km après le pont...

Quelle vue sur l'Eyrieux et sur l'ancienne voie ferrée transformée en voie verte aujourd'hui.Quelle vue sur l'Eyrieux et sur l'ancienne voie ferrée transformée en voie verte aujourd'hui.
Quelle vue sur l'Eyrieux et sur l'ancienne voie ferrée transformée en voie verte aujourd'hui.

Quelle vue sur l'Eyrieux et sur l'ancienne voie ferrée transformée en voie verte aujourd'hui.

Je ne vais d'ailleurs pas tarder à rejoindre les premiers (ou plutôt les derniers) qui sont en train de s'employer dans un col dont les pentes présentent des % terribles, ouf je suis en voiture... Si le début est hors norme la déclivité semble s'atténuer en son milieu et je rattrape un à un ou par deux les fuyards.

une habitude depuis ce matin : Michel et Franck prem's et Titi qui fait un beau 3ème.une habitude depuis ce matin : Michel et Franck prem's et Titi qui fait un beau 3ème.
une habitude depuis ce matin : Michel et Franck prem's et Titi qui fait un beau 3ème.une habitude depuis ce matin : Michel et Franck prem's et Titi qui fait un beau 3ème.

une habitude depuis ce matin : Michel et Franck prem's et Titi qui fait un beau 3ème.

J'ai juste le temps de doubler Thierry puis Michel et Franck avant Gluiras pour immortaliser l'arrivée dans ce charmant et perché village. Les autres arrivent plus ou moins loin, Jean-Marc a tout donné et fait une belle 4ème place mais qu'il payera cher plus tard (un excès de jeunesse...). Voilà Jacques et Dédé à quelques encablures puis Karl et le Colombien ferment la marche.

Pause casse croûte à Gluiras.

Pause casse croûte à Gluiras.

Contrairement à ce qui était prévu et comme il est midi passé (en clair les "anciens" ont faim) nous casse-croûterons à Gluiras. On change nos habitudes, on va faire plutôt light avec un tout petit apéro (il va même rester des bières). Salade "chimique", vin rouge qui a tourné, mais heureusement bon Camembert, lundi à la réunion le président "El Gitan" va se faire brancher... Ah oui il y avait aussi du chocolat que Dédé a particulièrement apprécié !

Col de la Croix de Ferrières à 938 m, le plus haut sommet de notre parcours.
Col de la Croix de Ferrières à 938 m, le plus haut sommet de notre parcours.Col de la Croix de Ferrières à 938 m, le plus haut sommet de notre parcours.
Col de la Croix de Ferrières à 938 m, le plus haut sommet de notre parcours.

Col de la Croix de Ferrières à 938 m, le plus haut sommet de notre parcours.

Et une fois de plus nous redescendons, cette fois encore au niveau de la rivière Eyrieux pour immédiatement remonter vers St Pierreville, les routes sont toujours aussi sauvages et étroites et avec un trafic quasi nul, le pied pour des cyclos. C'est à l'entrée de cette bourgade que le Colombien reprend le volant et quel cadeau pour moi qui vais m'enquiller encore quelques raidars, notamment au cœur du village ! A présent nous sommes dans le col et là c'est chacun pour soi. Comme à mon habitude le début est difficile d'autant que je reprends à froid et avec le repas sur le ventre... Puis les jambes se remettent à tourner et le dernier kilo de ce col de Ferrières est presque plat.

On est trop bien là presque j'y ferais un petit sieston !!!
On est trop bien là presque j'y ferais un petit sieston !!!

On est trop bien là presque j'y ferais un petit sieston !!!

1- Vue sur les Alpes enneigées. 2- Vue sur "mon" Ventoux. 3- La voiture assistance du Colombien.
1- Vue sur les Alpes enneigées. 2- Vue sur "mon" Ventoux. 3- La voiture assistance du Colombien.1- Vue sur les Alpes enneigées. 2- Vue sur "mon" Ventoux. 3- La voiture assistance du Colombien.

1- Vue sur les Alpes enneigées. 2- Vue sur "mon" Ventoux. 3- La voiture assistance du Colombien.

Au sommet nous avons une magnifique vue à 360° même si le ciel s'est couvert (météo France l'avait annoncé) et nous pouvons admirer les Alpes et le Mt Ventoux. Après cette pause il ne nous reste "presque" plus de dur, juste un petit col vers la fin mais pour l'instant nous avons droit à nouveau à une belle déclivité négative (passages à 15 %) pour atteindre la route de St Julien du Gua.

Incident mécanique avec casse de rayon pour la roue arrière du leader Franck.

Incident mécanique avec casse de rayon pour la roue arrière du leader Franck.

Nous voilà dans la dernière ascension, un D+ assez faible qui permet une montée au train assez rapide puisque l'on passe de 17 à 23 km/h durant 3 km avant qu'un bruit énorme nous arrête net ? C'est notre leader Franck qui vient de casser un rayon sur sa Mavic neuve, trop puissant le gars !!! Pas de bol et en plus la voiture suiveuse suit à .... 15 minutes, tu parles d'une voiture d'assistance ? Bon il faut dire que notre pilote et son adjoint (oui ils sont 2 maintenant en voiture) ont eux aussi des ennuis techniques avec des vélos qui ne tiennent pas sur la remorque du Colombien. Bon finalement tout rentre dans l'ordre avec Franck qui récupère la roue je Jean-Marc qui n'en a plus besoin depuis qu'il a coulé une bielle dans la grimpette précédente... ouf on repart enfin !!!

L'Ange Blanc Vert en phase récup !!!
L'Ange Blanc Vert en phase récup !!!

L'Ange Blanc Vert en phase récup !!!

Cet arrêt prolongé a hélas brisé notre bel élan et le redémarrage en côte est plus que difficile pour moi qui n'arrive plus à tenir le rythme du Francky reparti de plus belle. Je dois lâcher les roues de Franck et du Barbu, mais Thierry reste à mes côtés pour les 2 derniers kilo. Nous sommes même "déposés" par Michel dans le final alors que l'on était en train de se refaire la cerise, c'est trop moche...

1- Dernier costaud du jour. 2- Barbu et Titi en train de câliner un peu dans le pré ? ! 3- La Vallée du R.
1- Dernier costaud du jour. 2- Barbu et Titi en train de câliner un peu dans le pré ? ! 3- La Vallée du R.
1- Dernier costaud du jour. 2- Barbu et Titi en train de câliner un peu dans le pré ? ! 3- La Vallée du R.

1- Dernier costaud du jour. 2- Barbu et Titi en train de câliner un peu dans le pré ? ! 3- La Vallée du R.

Et c'est le col des Croix de Creysseilles, moi j'ai fini de porter la mienne car les jambes répondent à nouveau d'autant que l'on a un peu de descente devant nous et que le plus dur est derrière nous.

Ah oui je l'avais oublié celui-ci, le vrai dernier du jour mais fait en descente je crois ?

Ah oui je l'avais oublié celui-ci, le vrai dernier du jour mais fait en descente je crois ?

Bon après le col des Moulins à Vent (le der des der) il nous reste maintenant une descente fantastique sur Privas et du plat descendant vers le Pouzin (le seul de la journée).

Vue et entrée de Privas, préfecture de l'Ardèche.
Vue et entrée de Privas, préfecture de l'Ardèche.

Vue et entrée de Privas, préfecture de l'Ardèche.

Bon nous voilà à présent dans le dessert du jour : une descente de folie sur Privas avec des bouts droits qui permettent de prendre de la vitesse, des courbes suffisamment ouvertes pour ne pas trop en perdre et quelques fois des serrées qui obligent à jouer de la manette de freins. Très vite nous nous détachons à 3 dans cet exercice : les 2 leaders qui savent monter et descendre et moi qui est beaucoup plus de "fluidité" dans ce sens là de la pente... C'est vraiment grisant et une fois regroupé et la ville de Privas traversée nous allons rester sur ce tempo avec un retour sur le Pouzin à une vitesse qui tourne entre 40 et 50 !!! Prise de relais entre Michel, Franck, Titi et moi mais le plus gros du boulot est abattu par le "maçon" qui malgré son gabarit de grimpeur est une vraie machine à rouler. Autant vous dire que l'on a pas trop admirer le paysage sur ces 15 derniers kilomètres et que l'arrivée au Pouzin a été ultra rapide !!!

On attend la bière sous les platanes.

On attend la bière sous les platanes.

Bon ben on a mis encore plus d'un 1/4 d'heure à la voiture (il faut dire que le Colombien va aussi vite en voiture qu'à vélo...) et maintenant on attend les bières car depuis le café offert par J-Marc pour son anniversaire (c'est encore un jeune pour un an...) on a plus rien pris. Voilà une journée qui s'achève avec la satisfaction générale tant les paysages étaient grandioses et extrêmement sauvages (c'est vrai que ça manquait un peu circulation ...) Un grand merci à Jano pour ce tracé et un pied de nez aux tafioles (elles se reconnaîtront) qui ne sont pas venues. Le parcours était peut être trop costaud pour eux ? bon j'espère que les oreillons de Gilles vont mieux tout de même ? Allez vous vous rattraperez à la prochaine.

Commentaires

Gégé le Breton 21/05/2014 10:18

Salut Gil. Un peu tard mon commentaire mais bon...Là tu as découvert un sacré joli coin d'Ardèche; çà ne fait effectivement que monter et descendre mais le panorama en vaut le coup. A Chalencon vous auriez pu prolonger jusqu'à St Jean Chambre, histoire de faire une petite sieste....Quand vous étiez dans la montée du col de Ferrières, vous n'avez pas été embêté par des voitures ??? parce que cette route a été, il y a quelques années, un haut lieu du Monté Carlo....
Bonne journée.

l'ange blanc (gil) 21/05/2014 21:33

Et oui c'est vrai que ce sera la semaine de l'Ardéchoise et bien si on choisi ce jour là on ne sera pas tout seul pour pédaler. Oui les occasions ne manqueront pas.

Gégé le Breton 21/05/2014 21:17

Bonsoir Gil. Vous accompagner sur un tel parcours çà aurait été un vrai plaisir mais le 29/05 je suis chez ma fille à Paris et le 20/06 je pédale sur l'Ardéchoise 3 jours. Dommage!!!!!
Merci pour l'invitation; une autre occasion se présentera bien un de ces jours.....il y a bien d'autres jolis circuits dans le coin. .

l'ange blanc (gil) 21/05/2014 20:55

Nous nous sommes R E G A L E S du coup j'ai des collègues qui veulent la faire, si tu es intéressé tu peux te joindre à nous (voir ma réponse à Birg juste au-dessus). Bon on évitera le mois de janvier et surtout les nocturnes !!!

Brigitte 17/05/2014 22:34

Quelle sortie magnifique ! je crois bien que je ne suis jamais passée au col de la croix de ferrière !!! Je vais vite regarder la carte ;-)

l'ange blanc (gil) 21/05/2014 20:53

Alors j'ai programmé 2 dates pour donner plus de possibilités aux 3 collègues qui m'ont demandé de la refaire : le jeudi de l'ascension 29/05 ou le vendredi 20 juin. Tu me dis si ces dates te conviennent. Nous passons faire une halte à midi pour manger un morceau vite fait dans un petit resto.

Brigitte 21/05/2014 11:27

Volontiers !

l'ange blanc (gil) 17/05/2014 22:45

C'était le plus beau, et quelle vue à son sommet, nous avons prévu d'y retourner avec 2 ou 3 collègues, je te préviendrai si tu es libre pour nous accompagner.

veloblan 12/05/2014 13:10

Encore une belle région ou je n'ai jamais posé mes roues, ni mes pieds! Pffffffffff j’espère que ma retraite va durer encore longtemps!
Belle balade qui fait envie!

l'ange blanc (gil) 17/05/2014 22:42

Slt Michel, pas très loin de chez toi en plus en deux jours tu fais l'aller / retour à vélo !!! Pas de souci tu as la santé, ça se voit.

le colombien 11/05/2014 23:37

en tout des photos utilisable pour faire de la pub au club, il est beau le maillot surtout en cette saison où la nature est verte

l'ange blanc (gil) 12/05/2014 06:29

oui c'est vrai qu'il est bien assorti avec la nature et la végétation actuelles, merci pour ton passage et pour ta collaboration à cette belle sortie.

jano 11/05/2014 21:59

Un grand bravo à tous et content que vous vous soyez régalé.
Au fait méfie toi quand même quand tu roule à vélo en Ardèche, car même si la circulation est peux être inexistante dans certains secteurs tu pourrais tombés sur Ardéchois un peu en "retard" comme tu dis, qui te foute dans le fossé ! On est pas Corse mais ... Bon allez je te pardonne, tu peux revenir tranquille !!!

l'ange blanc (gil) 11/05/2014 22:04

Slt Jano, je vois que tu lis même les commentaires et réponses !!! un fidèle lecteur. Bon je savais bien que j'allais faire réagir... oui une très belle balade qui en appelle d'autres vers les Vans par exemple que j'ai envie de découvrir.

Philippe 07 11/05/2014 19:32

Tiens tiens je connais un peut le coin et oui c'est Comberon il est matérialisé mais sur la balise qui était à vôtre droite mais un peut perché je crois en fait c'est une balise de rando. Vous avez fait un très beau parcours et oui l’Ardèche dans le secteur çà monte et ça descends. A Gluiras juste derrière vous il y avait un super petit resto Le Sully c'est du sur! Il fallait juste me demander Ha ha.Lorsque vous étiez aux croix de Creyseille vous aviez en face de vous au loin un petit village celui de Jocelyne St Étienne de Serres.Bonne semaine entière celle-ci

l'ange blanc (gil) 11/05/2014 20:25

Slt Philippe, ah merci pour ton éclairage, oui un sacré parcours de montée et descente sans cesse. Effectivement le resto à l'air pas mal et d'ailleurs il était plein, nous y avons pris le café. Mais en fait nous aurions du manger plus loin mais nos "vieux" avaient faim... Oui pour le village de Jocelyne je vois un village effectivement dans mes souvenirs encore frais, sauvage le coin mais finalement on est assez vite rendu à Privas et du col on voit même au loin Cruas et ses tours EDF. Grosse semaine oui et en plus demain je dois monter à Paris pour 3 jours donc des journées qui vont être longues...

grimpeur-du-84 11/05/2014 17:47

Belle et longue sortie pour toi Gil !
122km tu as les jambes !
Superbe photos cette fois-ci, c'est mieux avec l'AP qu'avec le Tél !
plein de cols en plus, superbe quoi ;)
@+

grimpeur-du-84 11/05/2014 18:26

;)

l'ange blanc (gil) 11/05/2014 18:26

oui

grimpeur-du-84 11/05/2014 18:23

et oui, dommage alors....
la prochaine fois sera la bonne ;)

l'ange blanc (gil) 11/05/2014 18:22

merci mais j'aurais aimé faire le parcours dans son entier, j'avais les bonnes cannes du coup à la fin.

grimpeur-du-84 11/05/2014 18:18

à quand meme, bravo alors ;)

l'ange blanc (gil) 11/05/2014 18:11

j'ai presque fait 90 bornes et 1700 m de D+

grimpeur-du-84 11/05/2014 18:08

à d'accord, mais tu en a fait combien alors ?
et oui l'APN c'est plus de qualité !
à ca, les cols il y en a beaucoup dans le 07, des matérialisé et des non-matérialisé (au chauvot).

l'ange blanc (gil) 11/05/2014 17:56

Slt Rémi, non pas 122 pour moi car j'ai pris la voiture à un moment (faut lire et pas regarder que les images... lol) Oui les photos sont mieux avec l'APN quoique j'en avais aussi quelques unes de floues. Des cols à la pelle et encore je ne parle que de ce matérialisés !!!

nicolas 11/05/2014 12:35

salut ...mais tu as des chaussures ?
nico

l'ange blanc (gil) 11/05/2014 12:41

j'allais dans un autre département et comme on sait qu'ils sont un peu en "retard" (je vais me faire des amis moi...) je ne voulais pas qu'ils croient que c'était la nouvelle mode, les pantoufles, dans le reste de la France !!!

KARL 11/05/2014 11:32

Bravo Gil pour ce beau résumé et ces belles photos
c'est qui le type avec son bouquet à la main pas un peu tafiolle le garcon!!!!!

l'ange blanc (gil) 11/05/2014 12:36

Slt Karl, merci mais le parcours et les paysages aident aussi. Ouais je sais pas trop il a un drôle de look effectivement ce gars...